L’historien américain William Blum : «Les Etats-Unis sont la plus grande menace pour la paix»

Publié le Mis à jour le

William Blum

William Blum : «Mes livres ne sont jamais mentionnés dans les médias mainstream». D.R.

Mohsen Abdelmoumen : Quel est l’impact réel de l’affaire d’espionnage révélée par Edward Snowden ?

William Blum : Parlez-vous seulement de Prism ou de toutes les révélations de Snowden ? Au total, ses révélations ont grandement augmenté le scepticisme des Américains quant aux bonnes intentions de leur gouvernement. C’est extrêmement important parce que les Etats-Unis constituent la plus grande menace pour la paix mondiale, la prospérité et l’environnement. Seuls les Américains ont le pouvoir de stopper l’empire, mais ils doivent d’abord perdre leur croyance profondément enracinée selon laquelle les Etats-Unis représentent le bien.

Vous avez écrit un ouvrage sur l’implication de la CIA dans de nombreux conflits. Ce qui se passe en Syrie n’est-il pas une autre guerre de la CIA ?

C’est une autre guerre de l’empire américain. La CIA est seulement une partie de l’empire, bien qu’elle ait été impliquée dans chaque aspect de l’engagement des Etats-Unis en Syrie, particulièrement dans l’incitation et l’aide aux rebelles.

L’opinion publique américaine est hostile aux frappes contre la Syrie, pensez-vous que les partisans de la guerre aient définitivement échoué ?

Le but des partisans de la guerre est de faire tomber Al-Assad et de le remplacer par quelqu’un qui sera un allié plus fiable du «Saint Triumvirat» Etats-Unis-Otan-Union européenne. Nous ne savons pas encore si ce plan a échoué.

Avez-vous la possibilité de vous exprimer dans les grands médias américains ?

J’apparais assez souvent dans les médias alternatifs – publications, TV, radio, Internet –, mais pratiquement jamais dans les médias courants. Mes livres ne sont jamais mentionnés dans les médias mainstream.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre dernier ouvrage ?

Il s’agit d’une collection de mes écrits, nouveaux et anciens, ayant trait principalement à la politique étrangère américaine, mais aussi sur beaucoup d’autres sujets, comme l’avortement, la marijuana, le contrôle de population, le capitalisme, le patriotisme, etc.

Propos recueillis par Mohsen Abdelmoumen

Biographie de William Blum

Né en 1933, William Blum est un écrivain, historien et journaliste américain indépendant qui a travaillé aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique latine. Il a fondé le Washington Free Press, premier journal alternatif, dans lequel il a publié un travail sur la CIA qui révélait les noms et adresses de quelque 200 employés de l’agence. Il a été récompensé du prix Project Censored pour «journalisme exemplaire» après avoir écrit un article qui révélait comment, dans les années 1980, les Etats-Unis avaient donné à l’Irak le matériel nécessaire pour développer une capacité de guerre chimique et biologique. William Blum est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont L’Etat voyou(Parangon, 2002), Les Guerres scélérates (Parangon, 2004) et Mythes de l’Empire (Aden).

Interview parue dans Algeriepatriotique le 4/10/2013

Publicités