Gaza : le massacre continue

Publié le Mis à jour le

1628252_10443536-821693101175010-6157765255183383500-n-1200_800x400 (1)

Photo dessin Bushra Shanan. D.R.

English version here: https://www.oximity.com/article/Gaza-le-massacre-continue-1/translation/en

Israël, l’ennemi de l’humanité, à défaut d’avoir atteint le moindre objectif stratégique dans son offensive meurtrière initiée début juillet, a repris le massacre des enfants de Gaza avec le soutien des gouvernements occidentaux et leurs chiens obéissants du monde arabe, tous muets face au génocide pratiqué sur une population civile emprisonnée dans ce qui n’est rien d’autre qu’un vaste camp de concentration où toutes les infrastructures nécessaires à la survie ont été pilonnées avec acharnement par l’armée autoproclamée « la plus morale du monde ». Les négociations en trompe-l’œil auxquelles Israël s’est prêté avec hypocrisie au Caire sans rien vouloir concéder aux exigences légitimes de la délégation palestinienne, ont permis au régime sioniste de récupérer des forces afin de se redéployer pour attaquer de nouveau, tel un ogre blessé, une bête immonde qui se nourrit du sang des enfants de Gaza. Peut-on envisager pire cauchemar que ces petits corps brûlés par les bombes au phosphore blanc et déchiquetés par les obus à fléchettes ? Israël a voulu gagner du temps avec des simulacres de cessez-le-feu et de trêves pour mieux reprendre son assassinat collectif et détruire tout ce qui reste de vivant à Gaza. La conscience des nations arabes désormais occupées à s’entretuer via des forces maléfiques qui ravagent des peuples et des civilisations entières et qui ramènent des pays à l’âge de pierre, est définitivement entachée par leur complicité dans le massacre des innocents qui se déroule sous nos yeux à Gaza. Nos terres sont pillées, violées, souillées, et l’honneur des Arabes se cantonne dans une superette. La chair des enfants de Gaza est un butin offert aux monstres sionistes et à tous les gouvernements qui se confinent dans le silence de l’indignité la plus abjecte, quand ils n’encouragent pas ouvertement le prétendu « droit à l’autodéfense » de l’Etat colonialiste et fasciste d’Israël. Honte aux marionnettes occidentales, arabes et autres. Combien vaut le sang d’un bébé de Gaza à leurs yeux ? Moins que le prix d’une cannette de Coca-Cola ! La Ligue arabe de la traîtrise représentant des régimes fantoches prouve une fois de plus sa lâcheté et son inutilité. Puisse les pleurs des enfants de Gaza martyrisés les étouffer ! Maudit soit Israël et ses assassins de bébés ! Maudites soient ces fausses démocraties occidentales vassales et fourbes ! Maudits soient ces régimes arabes qui ont échoué à bâtir l’humain ! Les mots semblent dérisoires face à notre échec pour contrer l’ignominie sioniste, cancer de l’humanité.

Cependant, la lutte héroïque du peuple palestinien est un souffle immortel qui poursuivra les félons et les vendus pour l’éternité. Gaza est désormais l’épicentre de notre résistance à l’ordre sioniste et fasciste. Un tir de la Résistance palestinienne est une victoire en soi, un cri de révolte, de dignité et d’amour, un appel à la vie, la preuve de notre existence d’humain. Plus que jamais, la lutte doit continuer et chaque roquette qui touche l’entité sioniste est bénie. Tous les résistants à l’impérialisme doivent porter des coups à l’hydre sioniste, chacun selon ses moyens. Il est temps de leur faire payer leur tyrannie. Les mouvements de résistance à travers le monde, de toutes les confessions et idéologies qui s’inspirent des idées de la liberté, de la fraternité, de la justice sociale, doivent être de ce combat. Le moment est venu d’en finir une bonne fois pour toutes avec la racaille sioniste et ses larbins dans les régimes occidentaux et arabes qui mènent le monde à sa perte. La lutte aux côtés de nos frères et camarades de la Résistance palestinienne est plus qu’un devoir, c’est une nécessité, alors mobilisons-nous encore et encore pour un monde plus juste. La résistance n’est pas une aventure, c’est une bataille pour la justice et la liberté, n’en déplaise aux pourris sans honneur qui sont plus sionistes que les sionistes eux-mêmes. Le combat que mènent avec bravoure nos frères de la Résistance palestinienne est celui de tous les hommes d’honneur de cette planète. Et nous vaincrons, car la sève de l’olivier coule dans nos veines. Le sionisme a déjà perdu la face ainsi que les régimes arabes renégats, plus personne n’est dupe, le vent de la résistance s’est levé partout dans le monde et réunit les hommes et les femmes debout. Plus la répression augmente, plus nous sommes frappés, incarcérés, maltraités, plus nous sommes nombreux à nous dresser contre ceux qui nous oppriment. Saluons le courage des manifestants de Ferguson dans le Missouri, qui réclament justice à mains nues devant une police raciste ultra militarisée. Saluons la ténacité des travailleurs du port d’Oakland en Californie et des milliers de Californiens qui se relaient depuis samedi pour empêcher le débarquement de la cargaison du bateau israélien Zim. Saluons tous ceux qui manifestent contre l’entité sioniste d’Israël à travers le monde, saluons celles et ceux qui boycottent de multiples façons. Désormais, seul le cri des martyrs résonnera malgré le matraquage des medias de propagande qui entretiennent les instincts bestiaux et prônent une vie de soumission. La peur a changé de camp et chaque roquette de la Résistance palestinienne est une voix venue d’outre-vie criant à des tombes ambulantes. Nos frères sont des projets de martyre par amour pour leur peuple et pour sa liberté, et si l’entité sioniste d’Israël a érigé sa foi dans des F16, nous et nos frères de la Resistance palestinienne l’avons placée dans l’humain. Notre foi est inébranlable. Nous croyons en l’humanité et les bombardements n’y changeront rien, le mur tombera tôt ou tard et Israël disparaîtra comme s’est éteint l’Empire romain. David, avec ses petits cailloux, triomphera sur Goliath et ses armes sophistiquées, et du sang de nos martyrs naîtront des roses rouges dont les enfants de Gaza humeront le parfum un jour en toute liberté. Les blocus, les drones, les bombes et les avions de chasse, les assemblés de traîtres, ne pourront jamais anéantir la fleur écarlate du martyre et notre projet de société. C’est pour cela qu’ils ont déjà perdu cette guerre et toutes les autres. Plus ils bombardent nos écoles, plus nous nous instruisons, plus ils tuent nos bébés, plus nous nous aimons, et nos femmes porteront d’autres résistants. Les sionistes sont le passé et nous sommes l’avenir, tous ensemble.

From the river to the see, Palestine will be free!

Mohsen Abdelmoumen

Publié sur Oximity, le 20 août 2014: https://www.oximity.com/article/Gaza-le-massacre-continue-1/translation/fr

et dans Palestine Solidarité:
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohsen_abdelmoumen.200814.htm

Advertisements