Le régime Makhzenien du Maroc commet un nouveau crime ignoble

Publié le Mis à jour le

deb93b19c5499ad9175121c9dc411022_L
Le militant sahraoui des droits de l’Homme assassiné, Hassana Elouali Aaleya. D.R.

Le régime fasciste du Maroc vient de commettre un nouveau crime, cette fois contre le militant sahraoui des droits de l’Homme, Hasanna Elouali Aaleya, membre du Comité contre la torture détenu à la prison de Dakhla, et mort dans la nuit de ce 28 septembre. Dans un communiqué daté du 27 septembre, les prisonniers politiques de la prison de Dakhla ont dénoncé la brutalité des autorités pénitentiaires marocaines à l’égard de leur camarade Elouali, laissé sans soins médicaux malgré un état de santé fortement dégradé suite à plusieurs grèves de la faim et aux tortures subies. Sous la pression de la population sahraouie qui suivait de près l’état de santé d’Elouali avec indignation et colère, les autorités coloniales du Maroc ont décidé de transférer le militant à l’hôpital militaire, où il n’a eu droit à aucun examen médical de contrôle. Il a immédiatement été transféré dans une salle spéciale, entouré par des agents de police. Sachant qu’il était diabétique, au lieu de faire baisser son taux de sucre, on lui a administré un sérum glucose, augmentant son taux jusqu’à 7, ce qui l’a précipité dans un coma entraînant son décès.Il s’agit d’un meurtre commis impunément et dans l’indifférence totale des ONG qui se targuent pourtant de défendre les droits de l’Homme, mais uniquement quand cela les arrange. Le régime criminel du Maroc dévoile une fois de plus son visage hideux avec la « liquidation » d’un prisonnier politique, suivie par une répression sauvage de la manifestation de la population sahraouie de Dakhla, descendue dans les rues le 29 septembre pour manifester contre cet assassinat délibéré. Aucun reporter d’Occident ou d’ailleurs ne s’est déplacé pour filmer les événements, car les Occidentaux, la France en tête, ont toujours soutenu la monarchie moyenâgeuse du Maroc qui torture et extermine la population du Sahara occidental dans l’opacité la plus complète. Le régime d’apartheid du Maroc a eu son Steve Biko en la personne d’Elouali qui a été traité de la manière la plus inhumaine qui soit. Cela nous renseigne sur le degré de fascisation de l’Etat marocain qui n’hésite pas à assassiner la population sahraouie en bénéficiant du silence et de la complicité de la communauté internationale. Le Sahara occidental reste l’une des dernières illustrations du colonialisme, comme la Palestine, et le peuple sahraoui continue à compter ses morts dans les geôles infâmes du régime tortionnaire marocain. Quand le roitelet criminel du Maroc sera-t-il jugé à l’instar des autres despotes d’Afrique et d’ailleurs qui ont élu domicile à La Haye ?

La libération du peuple sahraoui est une exigence historique, n’en déplaise au roitelet du Maroc et à ses maîtres occidentalo-sionistes. Ce n’est pas un hasard si l’apartheid qui sévit au Sahara occidental est similaire à celui vécu par le peuple palestinien, puisque la monarchie marocaine est très liée à Israël, notamment à travers ses conseillers sionistes Azoulay. Les crimes commis par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental sont presque du copié-collé de ce que fait Israël dans les territoires occupés de la Palestine. Ces deux cas qui relèvent du colonialisme restent suspendus au bon vouloir des puissants et aux agendas des uns et des autres. Quant aux peuples, leurs souffrances s’accentuent de jour en jour, avec leur lot de chagrin, de larmes et de sang. Le peuple du Sahara occidental doit impérativement retrouver sa liberté au même titre que le peuple palestinien, et ce n’est pas un roitelet insignifiant qui pourra empêcher la roue de l’Histoire de tourner. Les régimes occidentaux méprisables qui se vantent d’être des démocraties tout en brisant des nations et des civilisations, portent une responsabilité flagrante dans la non-résolution du sort du peuple du Sahara occidental et chaque mort s’ajoute à la longue liste de crimes dont ils sont tous complices. Chaque homme libre est amené à lutter pour l’indépendance du peuple sahraoui comme il est amené à se battre pour le peuple palestinien. Une manifestation a eu lieu aujourd’hui vendredi 3 octobre à Paris à la mémoire d’Elouali, martyr du peuple sahraoui. Espérons que ce mouvement de solidarité marquera le début d’une prise de conscience sur ce qui se passe dans les territoires occupés du Sahara occidental dont le peuple est en train de subir l’oppression quotidienne à huis clos. Messieurs les chefs d’Etat occidentaux, arrêtez votre hypocrisie et vos deux poids deux mesures ! Quand il s’agit de l’Ukraine ou de Hong Kong, vous savez activer toutes les ONG pour préserver vos intérêts. Ici, nous sommes face à un assassinat politique délibéré, où êtes-vous donc ? Où sont vos Human Right Watch, Amnesty International, Freedom House, etc. qui ont dévasté des pays sous le prétexte mensonger de la défense des droits de l’Homme ? Où est le sénateur John McCain et ses valeurs du capitalisme ? Vous et votre régime vassal du Maroc portez la responsabilité pleine et entière de la mort d’Elouali. Cet assassinat politique supplémentaire est révélateur de votre véritable visage criminel et fasciste, celui de l’impérialisme qui n’a jamais changé et qui ne changera jamais. Le sang des peuples est votre élixir. Viendra le jour où l’heure de la justice sonnera et où vous payerez pour vos crimes envers l’humanité entière. Quant à nous, notre plume sera toujours du côté des opprimés où qu’ils se trouvent, face à l’ignominie de l’oppression.

Mohsen Abdelmoumen

Publié sur Oximity le 3/10/2014: https://www.oximity.com/article/Le-r%C3%A9gime-Makhzenien-du-Maroc-com-1

sur Palestine Solidarité: http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohsen_abdelmoumen.031014.htm

et sur Whatsupic: http://fr.whatsupic.com/nouvelles-politiques-monde/1412405319.html

Publicités