Jour: 12 avril 2015

Interview of William Hanna “Overcoming the Zionist ogre will come at great cost to humanity”

Publié le Mis à jour le

Hiramic brotherhood

DR.

Mohsen Abdelmoumen:  What do you think about the cooling of relations between United States and Israel on background of nuclear power agreement with Iran?

William Hanna: The apparent current cooling of relations between the U.S. and Israel over a nuclear power agreement with Iran is simply a meaningless political pantomime resulting from President Obama’s irritation with Netanyahu’s affront in addressing the joint session of Congress despite Obama’s challenge to the propriety of such a visit. It should be remembered that Netanyahu’s tactic of crying wolf over Iran’s nuclear weapons is nothing new and that in 1996, he addressed a joint session of Congress to ominously warn that “If Iran were to acquire nuclear weapons, this could presage catastrophic consequences, not only for my country, and not only for the Middle East, but for all mankind… the deadline for attaining this goal is getting extremely close.” Lire la suite »

Publicités

Interview de William Hanna : « Venir à bout de l’ogre sioniste se produira à grands frais pour l’humanité »

Publié le Mis à jour le

Hiramic brotherhood

DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here: https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/04/12/interview-of-william-hanna-overcoming-the-zionist-ogre-will-come-at-great-cost-to-humanity/#more-3272

Mohsen Abdelmoumen : Que pensez-vous du refroidissement des relations entre les Etats-Unis et Israël sur fond de l’accord sur le nucléaire iranien ?

William Hanna : L’apparent refroidissement actuel des relations entre les Etats-Unis et Israël sur fond d’accord nucléaire avec l’Iran est tout simplement une pantomime politique vide de sens résultant de l’irritation du président Obama suite à l’affront de Netanyahu dans le traitement de la session conjointe du Congrès, malgré le désaccord d’Obama qui doutait de l’opportunité d’une telle visite. Il convient de rappeler que la tactique de Netanyahu de crier au loup sur les armes nucléaires de l’Iran n’est pas nouvelle et qu’en 1996, il s’était adressé à une session mixte du Congrès pour faire part de ses inquiétudes : « si l’Iran devait acquérir des armes nucléaires, cela pourrait entraîner des conséquences catastrophiques, non seulement pour mon pays et pour le Moyen-Orient, mais pour toute l’humanité… la date limite pour atteindre cet objectif est très proche. » Lire la suite »