Mois: octobre 2015

We have not forgotten the November 1st – No hemos olvidado el 01 de noviembre – Nous n’avons pas oublié le 1er Novembre

Publié le Mis à jour le

November 1, date of the triggering of our Glorious Revolution. We will never forget! Has low the betrayers of the homeland! Glory at our martyrs!

Con ocasión del 1 de noviembre, fecha del estallido de nuestra Gloriosa Revolución. ¡Nunca olvidaremos! ¡Abajo los traidores de la patria! ¡Gloria a nuestros mártires!

A l’occasion du 1er novembre, date du déclanchement de notre Glorieuse Révolution. Nous n’oublierons jamais ! A bas les traîtres de la patrie ! Gloire à nos martyrs !

Publicités

De Gaza au Jourdain : la Palestine vivra et vaincra !

Publié le Mis à jour le

Sans-titre-2

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Au moment où les enfants de la Palestine combattent et se sacrifient sur les sentiers de la gloire pour l’honneur et pour leur patrie, les dirigeants arabes, fidèles à eux-mêmes et à leur lâcheté légendaire, ferment les yeux et regardent ailleurs, pendant que s’intensifie le brasier alimenté par cette jeunesse palestinienne qui, armée de couteaux, dit non à la trahison d’Oslo, non à l’aplatventrisme arabe, non aux compromissions : l’Intifada des couteaux est née. Lire la suite »

Sammy Oussedik : « La matrice porte la responsabilité de ce qui se passe aujourd’hui ».

Publié le Mis à jour le

Sammy Oussedik1

Sammy Oussedik. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre opinion sur ce qui se passe dans notre pays en ce moment, à savoir le départ du général Mediène, la bataille rangée entre les clans où l’on voit par exemple un Haddad attaquer à la fois le général Benhadid et Rebrab, et autres évènements qui secouent la scène nationale ?

Sammy Oussedik : Ce qui se déroule sous nos yeux est l’ultime ajustement d’une séquence politique qui a débuté depuis 2013. En effet, face à une crise multidimensionnelle et inédite dans l’histoire de l’Algérie indépendante, la Matrice a fait ce qu’elle sait faire, à savoir se recomposer afin d’essayer, encore une fois, de muter. Lire la suite »

Prof. Gary Leupp: « U.S. imperialism existed before Daesh, and will likely outlive it. »

Publié le Mis à jour le

Gary Leupp

Professor Gary Leupp, Historian. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How do you explain that Hillary Clinton maintains her candidacy for presidency of the United States while she has lost an ambassador in Benghazi in Libya when she was Secretary of State and that she makes headlines with the scandal of her emails?

Pr. Gary Leupp: Clinton is an establishment figure, who has widespread support on Wall Street, from the Democratic Party leadership, from the mainstream U.S. press, from fans of her husband the former president of the U.S., from African-Americans who see her and her husband as their advocates, and from women who simply want to see a “strong woman” in leadership. Lire la suite »

Prof. Gary Leupp: « L’impérialisme américain existait avant Daech et lui survivra probablement. »

Publié le Mis à jour le

Gary Leupp

Le Professeur Gary Leupp. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/10/17/prof-gary-leupp-u-s-imperialism-existed-before-daesh-and-will-likely-outlive-it/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Mohsen Abdelmoumen : Comment expliquez-vous qu’Hillary Clinton maintienne sa candidature à la présidence des États-Unis alors qu’elle a perdu un ambassadeur à Benghazi en Libye lorsqu’elle était Secrétaire d’État et qu’elle défraie la chronique avec le scandale de ses emails ?

Pr. Gary Leupp : Clinton est une figure de l’établissement qui a un large soutien de Wall Street, de la direction du Parti démocrate, de la presse US grand public, des fans de son mari l’ancien président des États-Unis, des Afro-Américains qui voient en elle et son mari leurs avocats, et des femmes qui veulent tout simplement voir une « femme forte » au pouvoir. Lire la suite »

L’Algérie dans l’attente d’un Poutine

Publié le Mis à jour le

Poutine-vs-Bouteflika-1

 

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Acte final de l’opération Zéralda

Sans aucune surprise, l’Opération Zéralda s’est terminée par le départ, ou la démission, ou le limogeage – appelez ça comme vous voulez – du général Toufik. Il n’est pas le seul, les juges du tribunal militaire de Blida et d’autres villes ont été limogés suite à l’opération Zéralda parce que Saïd voulait faire porter le chapeau à un simple sous-lieutenant de la Garde républicaine en l’accusant d’avoir voulu le tuer et supprimer le président, soit d’avoir voulu faire un coup d’Etat, mais les juges militaires ont refusé cette mascarade et en ont donc subi les conséquences. Tous ont été dégommés en refusant d’essuyer le couteau sur le sous-lieutenant. Néanmoins, à l’heure actuelle, le sous-lieutenant est sous les verrous. Ce que j’avais annoncé dans ma série d’articles traitant de cette affaire s’est concrétisé et se poursuit par une purge au sein de l’armée. Différents officiers supérieurs, généraux, généraux-majors sont démis de leurs fonctions quand ils ne sont pas carrément emprisonnés. Bien évidemment, le clan mafieux de Saïd Bouteflika et ses larbins ne lésinent pas sur les accusations portées à l’encontre de ces chefs militaires qui font les frais de leur fidélité à leur patriotisme. Lire la suite »

Henry A. Giroux: « Political Frauds and the Ghost of Totalitarianism »

Publié le Mis à jour le

311226_cover

In the current historical moment in the United States, the emptying out of language is nourished by the assault on the civic imagination. One example of this can be found in the rise of Donald Trump on the political scene. Trump’s popular appeal speaks to not just the boldness of what he says and the shock it provokes, but the inability to respond to shock with informed judgment rather than titillation. Marie Luise Knott is right in noting, « We live our lives with the help of the concepts we form of the world. They enable an author to make the transition from shock to observation to finally creating space for action – for writing and speaking. Just as laws guarantee a public space for political action, conceptual thought ensures the existence of the four walls within which judgment operates. » (1) The concepts that now guide our understanding of US society are dominated by a corporate-induced linguistic and authoritarian model that brings ruin to language, politics and democracy itself. Lire la suite »