Mois: octobre 2016

America, the World’s Public Enemy Number One, an Interview with Dr. Gary Brumback.

Publié le Mis à jour le

gary-brumback

Dr. Gary Brumback. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How do you explain the long history of US interventionism? What is your analysis?

Dr. Gary Brumback: “Interventionism” is a very appropriate term. It covers a lot of territory, and that is exactly what America has been doing even before she became a nation 240 years ago. The US is a habitual interventionist. Domestically it is in the form of fascism, or a police state, that treads on human rights. Internationally, it is in the form of militaristic imperialism. Lire la suite »

Publicités

L’Amérique, ennemi public mondial numéro un, une interview avec le Dr. Gary Brumback

Publié le Mis à jour le

gary-brumback

Dr. Gary Brumback. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/10/28/america-the-worlds-public-enemy-number-one-an-interview-with-dr-gary-brumback/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Comment expliquez-vous la longue histoire de l’interventionnisme américain ? Quelle est votre analyse ?

Dr. Gary Brumback : « Interventionnisme » est vraiment un terme approprié. Cela couvre beaucoup de territoire, c’est exactement ce qu’a fait l’Amérique avant même qu’elle soit devenue une nation il y a 240 ans. Les États-Unis sont habituellement interventionnistes. Sur le plan intérieur, c’est sous la forme de fascisme, ou un État policier, qui piétine les droits de l’homme. Sur le plan international, c’est sous la forme de l’impérialisme militariste. Lire la suite »

President Obama adviser, Dr. Bruce Riedel, answers to our questions about Algeria, the DRS, and JASTA.

Publié le Mis à jour le

bruce-riedel3

Dr. Bruce Riedel. DR.

Dr. Bruce Riedel was a senior official at the CIA, where he served for 30 years. He advised four presidents of the United States, including the current president, on the US security and counter-terrorism issues. He is advisor of President Barack Obama and a member of the National Security Council at the White House.

He answered us on two questions about Algeria and its intelligence services, the DRS, and the JASTA law with its consequences for US-Saudi relations. He showed a great prudence and diplomacy in this interview. Speaking on Algeria, he told us: Lire la suite »

Le Dr. Bruce Riedel, conseiller du Président Obama, répond à nos questions concernant l’Algérie, le DRS, et JASTA.

Publié le Mis à jour le

bruce-riedel1

Dr. Bruce Riedel. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/10/20/president-obama-adviser-dr-bruce-riedel-answers-to-our-questions-about-algeria-the-drs-and-jasta/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Le Dr. Bruce Riedel a été haut responsable à la CIA où il a servi pendant 30 ansIl a conseillé quatre présidents des États-Unis, dont le président actuel, sur les dossiers de la sécurité et du contre-terrorisme. Il est conseiller du président Barack Obama et est membre du Conseil de Sécurité Nationale à la Maison Blanche.

Il a bien voulu nous répondre sur deux questions concernant l’Algérie et ses services de renseignement, le DRS, et la loi JASTA avec ses conséquences sur les relations américano-saoudiennes. Il a fait preuve de grande prudence et de diplomatie dans cet entretien. S’exprimant sur l’Algérie, il nous a confié : Lire la suite »

Dr. Andrew Bacevich: « Since the end of the Cold War, the United States has used its military recklessly and foolishly ».

Publié le Mis à jour le

 

andrew-bacevich

Dr. Andrew Bacevich. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your opinion, is not the crisis in Syria and Iraq the direct result of the American interventions in Iraq of 1991 and 2003?

Dr. Andrew Bacevich: There is no single cause of the crisis, but the US invasion of Iraq in 2003 played a large contributing role by shattering that country. Lire la suite »

Dr. Andrew Bacevich: « Depuis la fin de la guerre froide, les États-Unis ont utilisé leur armée témérairement et bêtement ».

Publié le Mis à jour le

andrewbacevich640_0

Dr. Andrew Bacevich. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/10/14/dr-andrew-bacevich-since-the-end-of-the-cold-war-the-united-states-has-used-its-military-recklessly-and-foolishly/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : À votre avis, la crise en Syrie et en Irak n’est-elle pas la conséquence directe des interventions américaines en Irak de 1991 et 2003?

Dr. Andrew Bacevich : Il n’y a pas une cause unique à la crise, mais l’invasion américaine de l’Irak en 2003 a joué un rôle important en contribuant à briser ce pays. Lire la suite »

L’Algérie de Ouicha et d’El Harraz

Publié le Mis à jour le

deux-guignols-de-linfo

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

« Ayli wel ghani rabii ». C’est ainsi que commence la chanson d’El Harraz, le cerbère de Ouicha, poème de Cheikh Al Mekki Ben El Hadj Al Quoraichi. La famille de ce poète devrait demander des droits d’auteur à Saïdani qui l’a plagié, car la nouvelle charge médiatique de Saïdani avait une saveur musicale. Cet individu était recherché depuis plusieurs mois suite à sa disparition et on a failli lancer l’alerte kidnapping comme on l’a fait avec son président qui disparaît et ne réapparaît que grâce à la médecine et aux piqures de Saïd. Lors de sa réapparition, Saïdani nous a montré qu’il avait changé de créneau musical. Lire la suite »