Robert D. Steele : « la NSA et la CIA sont en effet hors de contrôle »

Publié le Mis à jour le

r-steele-6

Robert David Steele. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2017/02/21/robert-d-steele-nsa-and-cia-are-indeed-out-of-control/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen: Vous avez écrit le livre « The Open-Source Everything Manifesto: Transparency, Truth, and Trust« . Son contenu ainsi que le fait que vous l’ayez distribué gratuitement sur le web sont révolutionnaires. Pouvez-vous expliquer votre concept de l’Open source à notre lectorat ?

Robert D. Steele : Tout d’abord, bien que je comprenne qu’il y ait une copie pirate gratuite du livre sur le web, c’est le seul de mes 10 livres dont je ne possède pas les droits en anglais. Je peux donner une copie numérique gratuite à quiconque veut le publier dans toutes les autres langues. Il a été traduit en chinois. Mes autres livres sont à la fois en ligne gratuitement et aussi à commander sur Amazon.

L’explication la plus simple de l’Open Source revient à Richard Stallman et à ses efforts pionniers avec un logiciel qui est à la fois gratuit d’utilisation pour quiconque, et aussi librement ouvert à la modification et à l’amélioration par n’importe qui, à condition qu’ils offrent les mêmes libertés à leurs innovations. Un pour tous et tous pour un. Le meilleur aperçu en ligne est fourni par la page Peer to Peer de la Fondation Wiki, Category: Open Source Everything.

Pour moi, il y a trois aspects essentiels à l’Open Source pour tout et ce que j’appelle maintenant Open Source Everything Engineering (OSEE) (l’Open Source Tout Ingénierie).

Premièrement, c’est un état d’esprit et une culture autant qu’un processus et une combinaison d’entrées et de sorties. L’OSEE est exactement l’opposé du paradigme politique, économique et social dominant qui permet la protection des biens communs, la criminalisation du comportement individuel par rapport à la récolte de ces biens communs, la perpétuation des tyrannies politiques, les économies criminelles et la concentration de la richesse, et le réductionnisme scientifique. L’OSEE exige l’analyse holistique et l’économie de coût réel en tant que piliers de soutien.

Deuxièmement, il s’agit de tout, pas seulement du logiciel et du matériel. Dans le livre, je liste plus de 60 ouvertures. Après la publication du livre, j’ai créé une grille de lecture plus structurée de neuf grandes catégories d’Open Source avec vingt-sept sous-catégories prioritaires qui sont nécessaires pour atteindre un monde prospère et en paix, un monde qui fonctionne pour tous. Michel Bauwens de la Fondation P2P et Marcin Jakubowski de l’Open Source Ecology (OSE) m’ont aidé à l’affiner. Le graphique final est ci-dessous.

open-source-everything-3rd-edition

Troisièmement, The Open Source Way, le lien mène à mon Kindle, un recueil de livres blancs sur ce sujet, le sous-titre étant « Atteindre les objectifs du développement durable de l’ONU en 10 ans à 10% avec l’OSEE », et, comme le sous-titre le suggère, c’est un moyen de créer un monde prospère et en paix – en se concentrant spécifiquement sur les cinq milliards de pauvres – dans une fraction du temps et une fraction du coût par rapport au modèle industriel dysfonctionnel actuel. Je remercie Marcin Jakubowski et son Set de construction du Village Global qui documente le fait que la plupart des choses dont nous avons besoin – allant de l’énergie et du dessalement de l’eau au béton pressé et à l’alimentation aquaponique – peuvent être fabriquées sans chlore, sans nouveaux plastiques, sans toxines, et que cela peut être fait à 10-20% du coût du modèle industriel prédominant qui s’appuie sur le secret et la loi de « protection » des biens intellectuels.

Votre proposition de réformer, entre autres, le renseignement ainsi que de créer des « Intelligence Minutemen » n’est-elle pas susceptible d’être combattue par l’Establishment, parce qu’elle menace sa survie ? Vous avez mobilisé 800 collaborateurs dans votre projet futuriste Phi Beta Iota avec une méthode de travail très moderne et un concept original. Quel est l’impact de cet immense travail ?

Tout d’abord, je n’ai que 80 contributeurs, et non pas des employés, à Phi Beta Iota, le Blog de l’Intelligence publique, et parmi ceux-ci, environ 8 sont les plus actifs. Le blog est simplement un lieu de collecte et de partage d’informations utiles. Ce n’est pas ce que je veux vraiment construire, pour cela, voir ce qui suit:

Le Prix Nobel de la Paix recommandé pour le cycle de 2017 par Jan H. Kalvik, tel que révélé dans son essai « Renseignement & le Prix Nobel de la Paix« , Défense et Renseignement en Norvège. Prunderground.

Nomination pour le Prix Nobel de la Paix

Pour le Secrétaire Général de l’ONU – Réussir les Objectifs du développement durable avec l’OSEE

D3C Presidential Innovation Memorandum 3.3

Open Source Everything Engineering (OSEE) – A Nordic Manifesto

Open Source Intelligence Done Right – Conférence au Royal Danish Defence College

En termes simples, je veux construire une agence Open Source qui, à son tour, parraine des écoles de gouvernance hybride orientée vers l’avenir partout, chaque école offrant un méta-Phd-DBA qui intègre l’analyse holistique, l’économie de coût réel, et l’Open Source Everything Engineering (OSEE); un institut mondial du cerveau qui parraine un réseau mondial d’intelligence publique allant des petits réseaux locaux en passant par les régionaux, jusqu’aux mondiaux (aide à la décision), peut-être incluant un réseau d’information Open Source d’aide à la décision des Nations Unies (United Nations Open-Source Decision-Support Information Network = UNODIN) et un large éventail de centres d’innovation OSEE – au moins un principal pour chacune des neuf catégories majeures Open Source présentées dans le graphique ci-dessus – pour commencer à relever les cinq milliards de pauvres. D’après mes calculs, en utilisant l’OSEE, nous pouvons relever les cinq milliards de pauvres pour un prix unique de 500 $ par personne.

Dans votre livre « Information Operations: All Information, All Languages, All the Time » qui fait un constat pertinent sur le monde du renseignement, vous proposez un autre regard notamment en matière de coopération entre agences, partage des données, etc. Pensez-vous que les services de renseignement soient dépassés et inefficaces ?

Le livre que vous citez concerne les opérations d’information, pas le renseignement. J’ai beaucoup d’autres livres, parmi lesquels le plus utile à vos lecteurs serait Intelligence for Earth: Clarity, Diversity, Integrity, and Sustainability(2010) et le second, The New Craft of Intelligence: Personal, Public, & Political(2002). Tous mes livres peuvent être vus sur ma page Livres en ligne.

La façon la plus simple de comprendre ma vision dans un seul graphique est de regarder celui ci-dessous.

slide7

Je dois faire deux remarques ici. Tout d’abord, en parlant seulement des espions américains que je connais très bien, nous traitons seulement 1% ou moins de ce que nous recueillons, et nous fournissons « au mieux » selon le général Tony Zinni, retraité de l’USMC (United States Marines Corps), moins de 4% de ce qu’un commandant a besoin, à quoi je voudrais ajouter : et rien pour tous les autres. Mon article « Renseignement pour le Président – ET pour tous les autres » (Intelligence for the President–AND Everyone Else) dans CounterPunch, le 1er Mars 2009, développe ce sujet. Voir aussi, le chapitre dans lequel le graphique ci-dessus est apparu, « L’art évolutif de l’intelligence » dans Routledge Companion to Intelligence Studies de Robert Dover, Michael Goodman, et Claudia Hillebrand (eds.), Oxford, Royaume Uni, Routledge, 31 juillet 2013.

Vous êtes un ancien officier de la CIA qui avez personnellement formé 7500 agents dans 66 pays, et vous affirmez que la CIA ainsi que la NSA sont aujourd’hui hors de contrôle. Comment expliquez-vous cette dérive et, d’après vous, quelle serait la solution pour que ces agences soient sous l’autorité de l’État ?

D’abord, j’ai formé 7 500 officiers de mi-carrière d’une manière éthique, légale et ouverte. Bien que j’aie recruté plus de 25 agents (cinq fois la moyenne régionale dans ma Division de la CIA), je n’ai jamais recruté d’agent depuis que j’ai quitté la CIA. Gardez à l’esprit que dans mon monde, les agents sont des gens qui commettent la trahison. Ce n’est pas un terme que nous utilisons à la légère. Ces 7.500 agents provenaient en général des pays de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et du Partenariat pour la paix (PFP), attirés en partie parce que j’ai été embauché pour écrire le manuel du Renseignement Open Source de l’OTAN et que j’ai également fourni la majeure partie du contenu de l’OTAN Open Source Intelligence Reader. Vos lecteurs peuvent trouver de nombreux manuels sur l’intelligence Open Source (OSINT) à Phi Beta Iota, répertoriés sous la page Blog.

Deuxièmement, la NSA et la CIA sont en effet hors de contrôle, et en fait, alors que j’écris ces lignes, ces hauts responsables de la NSA et de la CIA essaient de renverser le gouvernement américain par un coup d’État flagrant. Ils utilisent leur capacité de longue date à espionner tous les politiciens en toute impunité pour faire chanter des politiciens tels que John McCain et Lindsey Graham (Wayne Madsen a révélé cette histoire). Une partie du problème est que le FBI fait aussi partie de l’État profond – rappelez-vous que le FBI a été fondé par J. Edgar Hoover, un pédophile travesti – et ne fait pas de contre-espionnage sérieux, c’est plutôt une agence théâtrale qui suit la procédure.

La dérive peut s’expliquer par une combinaison de la subversion de Wall Street au gouvernement américain, depuis la création de la Réserve fédérale à l’imposition fédérale jusqu’à la création de la CIA, comme un secret pour l’État profond, et le nivelage par le bas simultané du public – les écoles, y compris les universités, font partie de la campagne de contrôle mental gérée par la CIA et financée par Wall Street.

Le public s’est laissé exclure graduellement de la politique et la politique a été déconnectée de l’économie. Combien il est stupide de séparer l’enseignement de la politique de l’enseignement de l’économie. Ou la culture. La plupart des économistes sont idiots – aucun d’eux ne fait de l’analyse holistique et de l’économie de coût réel, et bien sûr les gouvernements ne font pas de la gouvernance fondée sur des preuves, ils pratiquent la corruption basée sur la gouvernance.

Vous avez envoyé un memorandum au président Trump dans lequel vous faites plusieurs recommandations en l’avertissant d’un printemps américain violent. Vous recommandez qu’il se sépare notamment du général Flynn, alors que d’après nos sources, le général Flynn a été neutralisé par les néocons, accusé entre autres d’être pro-russe. Ne pensez-vous pas que les néocons sont les vrais détenteurs du pouvoir aux États-Unis, même à l’ère Trump ? Ne pensez-vous pas que le projet des néocons a survécu à tous les présidents successifs depuis Bush ?

Flynn est parti. Mes autres prédictions peuvent être lues ici : Donald Trump’s Next Moves: 7 Predictions from Robert David Steele (Les prochains mouvements de Donald Trump : 7 Prédictions de Robert David Steele) dans Russian International Affairs Council, le 18 février 2017. Je serais certainement heureux que vos lecteurs examinent mon Mémorandum pour le Président, et aussi le plus long sous-jacent Spy’s Surprising Christmas Message to Trump (Le message de Noël surprenant d’un espion à Trump) publié dans The Mind Unleashed. Il y a des réformes fondamentales qui pourraient rendre toute population plus heureuse et plus prospère. Le message de Noël a été transmis par courrier certifié à Reince Priebus, le Judas à la Maison Blanche, qui, bien sûr, ne l’a pas remis au président élu (Il était destiné à faire du discours d’inauguration un discours d’unité), parce que la plus haute priorité de Reince Priebus est d’empêcher le président Trump de débloquer le système. J’encourage vos lecteurs à examiner #unrig sur Twitter, et à partager mon mémorandum pour le président à @realDonaldTrump y compris le hashtag #unrig.

Dick Cheney et les néoconservateurs sont les traîtres américains les plus associés aux sionistes, et ils sont également intimement liés aux Saoudiens, à Wall Street, et au complexe militaro-industriel. Les États-Unis sont une toile complexe de criminels qui ont été légalisés par un gouvernement américain captif. Matt Taibbi l’explique dans son livre Griftopia. J’aime aussi le livre de Chris Hedges, Empire of Illusion: The End of Literacy and the Triumph of Spectacle (L’Empire de l’illusion : la fin de l’alphabétisation et le triomphe du spectacle).

Comment expliquez-vous que l’administration Trump interdise l’entrée de citoyens issus de 7 pays musulmans (Syrie, Lybie, Iran, Irak, Soudan, Somalie, Yémen), alors que le véritable géniteur du terrorisme wahhabite est l’Arabie saoudite que Mr Trump a épargnée ? Lors de mon interview du Dr Bruce Riedel, lui-même issu de la CIA, conseiller d’Obama dans les dossiers concernant le Pakistan et l’Afghanistan, il m’a affirmé que les relations entre les USA et l’Arabie saoudite ne serait jamais affectées en aucun cas. Comment expliquez-vous les liens indéfectibles qui unissent les États-Unis avec l’Arabie saoudite et Israël ?

C’est une question vraiment excellente et importante avec une réponse en deux parties.

Premièrement, cette interdiction a été créée par des loyalistes Trump ayant des connaissances limitées et aucune expérience dans ce domaine et cela n’a pas été correctement préparé par la bureaucratie. Bien que beaucoup ne puissent pas faire confiance à Donald Trump, la bureaucratie a beaucoup d’experts et un processus qui fonctionne. Cette interdiction n’aurait jamais été ordonnée avant l’entrée en fonctions de Rex Tillerson comme Secrétaire d’État. Personnellement, j’aurais ajouté non seulement l’Arabie Saoudite, le Pakistan et l’Afghanistan, mais aussi le Royaume-Uni (les citoyens naturalisés provenant d’autres pays seulement). Je veux noter que les juges se sont trompés quand ils ont dit que ces pays n’avaient pas envoyé de terroristes aux États-Unis, 72 terroristes arrêtés aux États-Unis proviennent des pays spécifiques choisis par Kushner. Malgré tout, c’était une manœuvre puérile. Ce qu’ils auraient du faire : a) attendre Tillerson et le préparer correctement, b) cesser de délivrer des visas plutôt que de les annuler, en particulier pour les résidents de longue durée étant établis ici aux États-Unis et c) réfléchir à un concept plus élaboré qui permettrait d’intercepter les personnes nées dans ces pays, indépendamment de la citoyenneté (par exemple, le Royaume-Uni est le prochain à fournir des terroristes avec des passeports britanniques légitimes et bien sûr l’Allemagne et la France qui ont été tout aussi stupides).

Deuxièmement, il est important de comprendre que l’influence sioniste aux États-Unis est basée sur la corruption et le chantage, ainsi qu’une extraordinaire capacité à pénétrer tous les systèmes électroniques américains, y compris la NSA. Tout ce que la NSA collecte est copié à Tel Aviv et tout ce que beaucoup de nos organismes d’application de la loi à travers les États-Unis collectent est également copié à Tel Aviv. Nous n’avons que neuf millions de juifs aux États-Unis. Ils sont généralement loyaux, mais trop nombreux sont trop disposés à trahir les États-Unis pour aider le Mossad. Et bien sûr, vous avez Jeffrey Epstein, l’agent du Mossad qui a créé Lolita Island et un hôtel d’élite sans nom à New York City – les deux sont câblés pour l’audio et la vidéo et sa mission était de recueillir des vidéos des élites américaines violant des enfants des deux sexes. Il a eu les deux Clinton et je ne serais pas du tout surpris de trouver qu’il a également enregistré Chuck Schumer. Les Saoudiens ont soudoyé tout le monde – ils se sont offert la Syrie et le Yémen de la part de la Fondation Clinton. Les Saoudiens sont aussi en quelque sorte un état vassal d’Israël.

Si avec une élection de Clinton, sachant qu’elle est une belliciste, nous nous dirigions vers une guerre totale inéluctable, notamment entre la Russie et les USA, peut-on dire que le monde est à l’abri de cette option contre la Russie, la Chine et l’Iran avec l’administration Trump ? Même si les administrations et les présidents changent, le complexe militaro-industriel n’a-t-il pas besoin d’une guerre totale au profit des 1% ?

Le sort de l’administration Trump sera décidé dans les deux prochains mois. Si Donald Trump nomme un Conseiller en Sécurité Nationale – en particulier s’il nomme une personne qui est sous l’influence des sionistes comme les deux principaux candidats le sont – et s’il ne vire pas Priebus et demande pas une Loi de Réforme électorale comme je l’ai recommandé, alors Donald Trump est grillé. Il ne terminera pas son mandat. Les émeutes commenceront à la fin du mois de mars à mesure que le temps sera plus chaud, elles se propageront à travers le pays avec des agitateurs payés (il y a même des annonces maintenant dans les journaux qui appellent les gens qui veulent apprendre comment perturber les réunions municipales et à en être payés) et culmineront avec le transport de 3 millions de personnes vers Washington DC pour la fête du 1er mai.

Comme je le note dans mon mémorandum pour le Président, il a 30 jours pour stabiliser le pays. Je sais comment l’aider, mais je ne sais pas comment faire pour que Donald Trump m’écoute. Pour cela, nous sommes dans les mains de Dieu.

Que n’ai-je pas demandé? Avez-vous des pensées supplémentaires?

Merci pour cette question ouverte. Je dirai trois choses.

Premièrement, les États-Unis sont le plus grand fournisseur de violence sur la planète. Je suis très affligé à ce sujet et je crois que nous avons besoin d’une purge massive de 500 traîtres dans l’ensemble du gouvernement ainsi que d’une réduction du budget fédéral de 50%. Nous devons fermer les 1000 bases d’outre-mer dont la véritable fonction est de faciliter la contrebande par la CIA de la drogue, l’argent, l’or, les fusils, et les petits enfants pour l’élite, en utilisant des avions militaires confisqués, et nous devons ramener notre armée à la maison. Mes trois monographies pour l’US Army Strategic Studies Institute fournissent un examen de la grande stratégie, la réalité globale, et des concepts pour réinventer l’armée américaine et tout le reste. Vos lecteurs peuvent trouver ces trois monographies gratuitement en ligne ainsi que sur Amazon.

Deuxièmement, aucune question – que ce soit le changement climatique ou le commerce des femmes et des enfants, ni les relations entre les nations, ni la justice économique et sociale – ne fera l’objet d’un procès équitable de la part d’aucun gouvernement. Tous les gouvernements sont corrompus et contrôlés par la tyrannie d’une fausse bipartite qui bloque 70% de la participation significative du public. Tous les systèmes électoraux sont truqués de douze façons différentes. La réforme électorale est la réforme « fondamentale » – si la réforme électorale s’accompagne d’une réforme du renseignement, il est possible de faire une gouvernance fondée sur des données probantes qui tienne compte de l’économie réelle des coûts et du plein emploi – paix et prospérité pour tous.

Troisièmement, j’ai résolu comment sortir de la pauvreté les cinq milliards de pauvres avec Open Source Everything Engineering (OSEE), avec un coût à 500 $ par personne, un coût ponctuel qui leur donne le logement en briques pressées, l’énergie solaire, l’eau dessalée, la nourriture aquaponique, et l’Internet gratuit avec des communications libres et Open-Source, et l’éducation sur Internet. C’est bien sûr un anathème pour les gouvernements qui comptent sur les pots-de-vin et les industries qui dépendent de la guerre et du gaspillage pour leur profit. En fait, il y a plus de profit à faire par la paix, mais le profit est plus uniformément distribué à travers chacun de nous. J’aimerais beaucoup voir les gens étudier, comprendre et adopter mes idées pour la gouvernance hybride orientée vers l’avenir, une collection de mes derniers articles peut être trouvée ici : L’avenir: le cœur du travail de Robert Steele.

Je souhaite du bien à tout le monde et prie pour la paix dans notre temps. Ma devise est « la vérité à tout prix réduit tous les autres coûts ».

Interview réalisée par Mohsen Abdelmoumen

Qui est Robert Davis Steele ?

Robert D. Steele est le directeur pro bono de Earth Intelligence Network, consacré à l’enseignement de l’analyse holistique (HA), de la véritable économie des coûts (TCE) et de l’ingénierie ouverte (OSEE). Il ambitionne de créer une Agence Internationale de Technologies Ouvertes pour le partage d’informations du local au mondial, ainsi que pour l’innovation de l’OSEE. Ses idées permettraient de réaliser les objectifs de développement durable – d’abord aux États-Unis puis à l’échelle mondiale – d’ici une dizaine d’années, à 10-20 % du coût du modèle industriel répandu.

Il a été recommandé pour le Prix Nobel de la Paix de 2017 par Jan H. Kalvik, comme le révèle son essai « Intelligence & the Nobel Peace Prize » Defence and Intelligence Norway. PR1

Son Blog Phi Beta Iota Public Intelligence Blog est l’endroit où il gère plus de 80 contributeurs qui croient que la vérité à tout prix réduit tous les autres coûts. Son billet de blog le plus important à ce jour est celui-ci: Mémorandum pour le président – Avertissement sur un printemps américain violent, huit actions pour Donald Trump pour rendre l’Amérique encore grande.

En tant qu’auteur, il a écrit huit livres sur la réforme du renseignement, deux sur la réforme électorale, plusieurs Kindle courts ainsi que des articles, des chapitres, des conférences, des monographies, des messages en ligne et des témoignages. Son travail est renseigné en étant la meilleure critique d’Amazon pour la non-fiction, respectant le travail d’autres auteurs, publiant plus de 2000 critiques dans 98 catégories de lecture de non-fiction.

Il est le co-fondateur de la Conférence sur la guerre de l’information, fondateur de la Conférence Open Source Solutions, conférencier invité dans le monde entier sur les thèmes du Cyber, l’Intelligence Open Source (OSINT), Réforme du renseignement (Toutes Sources), et l’intelligence collective appliquée, y compris l’analyse holistique, l’économie des coûts réels, et l’Open Source pour tout (OSEE) axé sur la réalisation des objectifs de développement durable (SDG).

Robert D. Steele est un ancien agent des services clandestins de la CIA. Il est connu pour sa promotion de l’intelligence open-source (OSINT). Il a servi au sein du Corps des Marines comme officier de renseignement. Après avoir servi 4 ans, il a rejoint la CIA où il a servi pendant 10 ans (3 tournées à l’étranger axées sur des cibles extrémistes et terroristes). Il a démissionné de la CIA pour accepter une invitation du Corps des Marines à être le principal responsable de la création du Centre du renseignement du Corps des Marines (aujourd’hui commandement). Il a démissionné de la fonction publique du Corps des Marines en 1993 pour diriger la révolution moderne de l’Open Source Intelligence (OSINT) et est l’auteur des manuels DIA, OTAN et SOF OSINT ainsi que personnellement responsable de la formation de 7 500 officiers de 66 pays. M. Steele est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en relations internationales et en administration publique de l’Université Lehigh et de l’Université de l’Oklahoma. Il a également obtenu un certificat en politique de renseignement de l’Université Harvard et un diplôme en études de la défense du Naval War College.

Mémorandum pour le Président : http://tinyurl.com/Memo4Trump

Page web personnelle : http://robertdavidsteele.com

Inscription gratuite : http://phibetaiota.net

—————–

This interview is published in English in American Herald Tribune, February 20, 2017:http://ahtribune.com/in-depth/1518-robert-david-steele.html

In Oximity:https://www.oximity.com/article/Robert-D.-Steele-la-NSA-et-la-CIA-sont-1

In Palestine Solidarité:http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohsen_abdelmoumen.210217.htm

Publicités