Mois: août 2017

Kenya, another model of political collapse in Africa

Publié le Mis à jour le

1552208

The coalition of Kenyan opposition, the NASA,

The recent crisis in Kenya following the presidential elections of 8 August reveals the tribal aspect that undermines electoral processes in African countries. Indeed, the political currents are often secondary, the preference going to the tribal affiliation of the candidates, as we have just seen in the recent Kenyan elections. These elections pitted the outgoing president, the « liberal » Uhuru Kenyatta, against Raila Odinga, « center-left » and leader of the opposition. It was the fourth presidential campaign of the latter. Lire la suite »

Publicités

Le Kenya, un autre modèle de la faillite politique en Afrique

Publié le Mis à jour le

NASA-coalition

L’opposition kenyane NASA en mode « Men in Black ». DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

La récente crise du Kenya suite aux élections présidentielles du 8 août dernier révèle l’aspect tribal qui sape les processus électoraux dans les pays d’Afrique. En effet, les courants politiques sont souvent secondaires, la préférence allant à l’appartenance tribale des candidats, comme on vient encore de le voir dans les récentes élections kenyanes. Ces élections opposaient le président sortant, le « libéral » Uhuru Kenyatta, à Raila Odinga, du « centre-gauche » et chef de l’opposition. C’était la quatrième campagne présidentielle de ce dernier. Lire la suite »

Dr. Peter Hudis: « Awareness of the non-viability of capitalism grows with each passing day »

Publié le Mis à jour le

Peter Hudis1

Dr. Peter Hudis. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You wrote the relevant book « Frantz Fanon: Philosopher of the Barricades« . Why such an interest in Fanon’s work?

Dr. Peter Hudis: There is indeed a renaissance of interest in Fanon’s work in the last several years (my book is only one of many that have appeared). I think there are two reasons for this. The first is the objective changes in global capitalism, which is generating racial discrimination and racism on a huge scale. Racism, and especially anti-black racism, is not new to capitalism; as the history of the U.S. shows, class relations have been shaped by racial factors since the birth of the colonial project. This is why any “purely class” analysis always fails when applied to U.S. society. Lire la suite »

Dr. Peter Hudis : « La conscience de la non-viabilité du capitalisme augmente chaque jour qui passe »

Publié le Mis à jour le

Peter Hudis 3

Dr. Peter Hudis DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit le livre pertinent «Frantz Fanon, le philosophe des barricades». Pourquoi un tel intérêt à l’œuvre de Fanon ?

Dr. Peter Hudis : Il y a en effet un renouveau d’intérêt pour le travail de Fanon au cours des dernières années (mon livre n’est qu’un parmi ceux qui sont parus). Je pense qu’il y a deux raisons à cela. La première est que l’objectif change dans le capitalisme mondial, qui génère une discrimination raciale et un racisme à grande échelle. Le racisme, et surtout le racisme anti-noir, n’est pas nouveau dans le capitalisme, comme le montre l’histoire des États-Unis, les relations de classe ont été façonnées par des facteurs raciaux depuis la naissance du projet colonial. C’est pourquoi toute analyse «purement de classe» échoue toujours lorsqu’elle est appliquée à la société américaine. Lire la suite »

Dr. Wayne Ross: « The fear created by precarious existence in the neoliberal world discourages critical thinking »

Publié le Mis à jour le

Wayne Ross

Dr. Wayne Ross. DR. (Photo: Documento News Athens, Greece)

Mohsen Abdelmoumen: In your book Neoliberalism and education reform, you make an alarming observation of the era of neoliberalism. Can we have a school of knowledge under a neoliberal policy? Simply, can we have an education under the neoliberal yoke? Are neoliberalism and education compatible?

Dr. Wayne Ross: In short, the answer in no, education and neoliberalism are not compatible. At root this incompatibility stems from the antipathetic relationship between capitalism and democracy, but let me elaborate on education and neoliberalism. Lire la suite »

Dr. Wayne Ross : « La peur créée par l’existence précaire dans le monde néolibéral décourage la pensée critique »

Publié le Mis à jour le

 

Wayne Ross.

Dr. Wayne Ross. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « Néolibéralisme et réforme de l’éducation », vous faites un constat alarmant de l’ère du néolibéralisme. Peut-on avoir une école du savoir sous une politique néolibérale ? Tout simplement, peut-on avoir une éducation sous le joug néolibéral ? Le néolibéralisme et l’éducation sont-ils compatibles ?

Dr. Wayne Ross : En bref, la réponse est non, l’éducation et le néolibéralisme ne sont pas compatibles. À l’origine, cette incompatibilité résulte de la relation contradictoire entre le capitalisme et la démocratie, mais permettez-moi de préciser ma pensée concernant l’éducation et le néolibéralisme. Lire la suite »