L’empire attaque !

Publié le Mis à jour le

tomahawk-missileLa démocratie par les missiles. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Alors que je suis endeuillé par la mort de nos soldats qui ont perdu tragiquement la vie dans l’avion qui s’est crashé à Boufarik, je suis obligé de rompre mon deuil en voyant le déchaînement de l’empire contre la Syrie martyrisée et l’attaque des forces du mal que sont le régime américain avec ses caniches les régimes français et britannique. Ces États voyous ont frappé un État souverain sans l’aval de l’ONU, et sans même l’accord de leur Parlement. L’ONU a prouvé une fois de plus qu’elle est une coquille vide arrivée à sa date de péremption et qui doit être dissoute, quant aux Parlements qui représentent soi-disant les peuples, ils sont devenus complètement inutiles aux yeux des dirigeants occidentaux qui ont pris leur décision en parfaits autocrates. Quant à l’Europe, elle montre qu’elle est une grande mystification, puisque le freluquet Macron, l’ancien banquier de Rothschild qui se prend pour César, agit en son nom propre sans se préoccuper de ses partenaires européens. Cela renvoie à la vision de la gouvernance ploutocratique plutôt qu’à des démocraties donneuses de leçons en matière de droits de l’homme et autres hypocrisies que ces chefs d’État et leurs larbins nous brandissent sous le nez à chaque instant. La démocratie à la Bernard-Henri Lévy ! Leurs régimes sont coupables d’avoir soutenu toutes les brutes sanguinaires et dictateurs de la planète, d’avoir créé, financé, armé entraîné, des hordes de terroristes, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye…  Avant d’être contre d’autres nations, les dirigeants occidentaux sont d’abord contre leurs propres peuples qui les ont élus, même si c’est parfois par défaut, et ils les entraînent dans des aventures incertaines. Ces trois dirigeants, que ce soit Trump, Macron ou May, mis en difficulté par de graves problèmes internes, ont choisi de faire diversion en jouant les gros bras et en envoyant des missiles « démocratiques » sur un pays à la destruction duquel leurs pays ont activement participé pendant des années. À la lumière de ces graves événements, on voit que c’est toujours la même histoire qui se répète depuis la nuit des temps, l’empire change de tête mais le fond reste le même. Bien sûr, ces empires qui se déchaînent sur la Syrie ne condamnent pas Israël qui tue chaque jour des Palestiniens et qui emprisonne des enfants et les viole ou qui bombarde des pays tiers, ni l’Arabie Saoudite et ses crimes ignobles au Yémen. En apprenant ces bombardements de la Syrie, je me rappelle les interventions meurtrières des USA en Irak, je revois Colin Powell exhiber ses urines à l’ONU en disant qu’il s’agissait de la preuve des ADM, je me souviens du bombardement de la Libye et me reviennent en mémoire les massacres coloniaux envers le peuple du Vietnam et envers mon propre peuple.

Des voyous, des incompétents, des criminels, des gangsters, des menteurs dirigent l’Occident. Les aboyeurs habituels au service du grand capital et leurs sous-traitants de la presse de caniveau qui sert à emballer et à vendre la marchandise infecte nous vantent le bien-fondé de l’entreprise aventureuse dans laquelle se sont engagés ces trois dirigeants occidentaux. Ils ne convaincront qu’eux-mêmes, car personne n’est dupe. Hier, j’étais avec un ami américain et nous parlions de paix pour les peuples et je me suis levé ce matin avec la guerre au service des lobbys militaro-industriels et des lobbys sionistes, massacreurs des peuples. Ils ont détruit des pays et des nations et ils continuent à tuer. La Terre est devenue un terrain de jeu pour une poignée d’oligarques qui aujourd’hui menacent la stabilité du monde, ce 1% par qui le malheur arrive et qui proclame « au diable les peuples, pourvu qu’il y ait du profit ». Tout ce sang ruisselant depuis si longtemps n’a-t-il jamais étanché leur soif ? La force brutale et le bruit des bottes et des canons ont assassiné tous les cris de la liberté. Le monde va mal en étant aux mains d’aventuriers, avec l’absence d’hommes d’État œuvrant pour la paix plutôt que de vulgaires voyous et de pickpockets au service d’une poignée de parvenus qui règnent sur le monde tels ce voleur de Mark  Zuckerberg qui a vendu les données de millions d’abonnés de Facebook  sans se retrouver derrière les barreaux. L’intérêt des peuples est en antagonisme avec l’intérêt des 1% et de leurs directeurs généraux et autres managers nommés pour diriger les États. Moi, je dis « au diable les oligarques et leurs valets, les régimes US, français, et anglais !» Nous n’avons rien à attendre de ces empires criminels qui poussent des cris de vierges effarouchées devant une mise en scène macabre et mal foutue sur l’utilisation du chimique alors qu’eux-mêmes ont balancé du napalm, de l’agent orange, de l’uranium appauvri et des bombes nucléaires sur des peuples ! Le monde est livré à une bande de dégénérés meurtriers et menteurs capables de n’importe qu’elle aventure pour préserver les intérêts du 1%. Attaques chimiques, dites-vous ? On vous brandit le sang des Irakiens, des Syriens, des Libyens, des Palestiniens, des Yéménites, des Coréens,  des Vietnamiens, des Japonais et bien sûr le sang de mon peuple. Vous parlez de preuves ? Rendez-les publiques !

Trump le fou furieux et ses caniches de France et d’Angleterre se trompent énormément en croyant que le fait de tirer quelques missiles de manière stupide et irresponsable va les placer comme acteurs déterminants dans le dossier syrien, ils sont complètement dépassés. À ceux qui sabrent le champagne à Tel Aviv, Washington, Paris, Londres et Ryad, nous leur disons que le combat ne fait que commencer. Quant aux traîtres qui ont été répandus dans nos pays comme une maladie qui tue à petit feu et qui applaudissent les bombardements, nous leur disons qu’ils ne perdent rien pour attendre, chacun sera mis face à sa responsabilité et ses actes devant l’Histoire. Quant à moi, après cette parenthèse, je reviens au deuil des braves soldats de l’ANP tout en affirmant que désormais chacun protège sa frontière et défend son peuple. En tant que résistant, je m’élève contre cette frappe destructrice et je continuerai mon combat face à la barbarie occidentale qui ne sait parler que le langage des bombes. Nous sommes dans la loi de la jungle et dans ce contexte, nous devons renforcer le front interne dans notre pays pour faire face à toutes les tentations impérialistes visant notre pays. Celui qui s’approche de nos frontières doit savoir qu’en Algérie, nous sommes tous l’ANP. À bas l’impérialisme, le colonialisme et les traîtres qui les soutiennent, et gloire à nos martyrs.

Et j’entends la voix lointaine de Jim Morrison me chuchotant : « this is the end, my only friend« …

Mohsen Abdelmoumen

Published in Palestine Solidarité: http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohsen_abdelmoumen.140418.htm

In Algérie Network: http://algerienetwork.com/international/lempire-attaque/

Publicités