Jour: 12 août 2018

Dr. Abderrahmane Mebtoul: “Algeria still faces significant challenges”

Publié le Mis à jour le

a.mebtoul3

Dr. Abderrahmane Mebtoul. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is today the equilibrium threshold, the price of a barrel that allows Algeria to not draw from its foreign currency reserves, but to reconstitute them?

Dr. Abderrahmane Mebtoul: Foreign exchange reserves come mainly from hydrocarbons exports (98% with derivatives) whose average price per barrel of Algerian oil went from $ 112 in June 2014 to $ 45 average annual 2016 to $ 53.97 in 2017. They evolved as follows: $ 162.2 billion in 2010, 182 in 2011, 190 in 2012, 194 in 2013, 180 in 2014, 144 in 2015, 114 in 2016, and $ 96 billion (excluding SDRs) at the end of 2017 and excluding gold reserves, Algeria owning 173 tons of a worth, at the current price, of about 7 billion dollars and, according to the IMF in its report of July 20, 2018, which is likely to end at $ 12-13 billion at the end of 2022 with a very strong economic recession. Lire la suite »

Publicités

Dr. Abderrahmane Mebtoul : « L’Algérie reste confrontée à des défis importants »

Publié le Mis à jour le

A. Mebtoul1

Dr. Abderrahmane Mebtoul. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quel est, aujourd’hui, le seuil d’équilibre, le prix du baril qui permet à l’Algérie de ne plus puiser dans ses réserves de devises, mais de les reconstituer ? (Quel serait aujourd’hui le prix du baril qui permettrait à l’Algérie…)

Dr. Abderrahmane Mebtoul : Les  réserves de change proviennent essentiellement des exportations des hydrocarbures (98% avec les dérivés) dont le  prix moyen du baril de pétrole algérien est passé de 112 dollars juin 2014 à 45 dollars moyenne annuelle  2016 à 53,97 dollars en 2017. Elles ont évolué ainsi : 162,2 milliards de dollars en 2010, 182 en 2011, 190 en 2012, 194 en 2013, 180 en 2014, 144 en 2015, 114 en 2016 et 96 milliards de dollars (hors DTS) fin 2017 et hors réserves d’or, l’Algérie possédant 173 tonnes d’une valeur, au cours de l’once actuel, d’environ 7 milliards de dollars et, selon le FMI dans son rapport du 20 juillet 2018, qui risque de terminer à 12/13 milliards de dollars fin 2022 avec une très forte récession économique. Lire la suite »