Jour: 17 août 2022

Le régime du Makhzen marocain veut la guerre avec l’Algérie 

Publié le Mis à jour le

On savait qu’après son dernier discours de la fête du Trône où il tendait soi-disant la main à l’Algérie, le roi des débauchés Mohamed VI allait nous réserver des surprises comme à chaque fois. L’année dernière, après son discours mielleux, nous avons connu les incendies ravageurs et meurtriers dont les instigateurs étaient liés au MAK et à Rachad, organisations terroristes soutenues par le Maroc. Plusieurs incendiaires ont d’ailleurs été arrêtés par nos services de sécurité alors qu’ils tentaient de rejoindre la frontière avec le Maroc. Cette fois-ci, le roitelet perfide a intimé l’ordre à son porte-voix officiel, le mufti Ahmed Raissouni, d’appeler les Marocains à une seconde marche verte vers Tindouf et à annexer la Mauritanie qui, selon les propos de cet énergumène, est un pays « inexistant ». Il s’agit ni plus ni moins d’une véritable déclaration de guerre à l’Algérie. Envolées les paroles mielleuses et hypocrites du dernier discours lénifiant du roi des dealers auxquelles l’Algérie n’a même pas voulu répondre, sachant que la fourberie est inscrite dans les gènes de cette famille. Rien de tel, n’est-ce pas, qu’une nouvelle colonisation pour rassembler le peuple des moutons bêlant derrière l’étendard de la monarchie, fût-elle de pacotille. Nul doute que les sionistes qui tiennent les rênes du palais à travers les Juifs de cour tel Azoulay et Cie ont eu leur mot à dire. C’est pour cela qu’il ne faut pas attendre de ce Raissouni, cet islamiste larbin du Makhzen et de l’entité sioniste d’Israël, qu’il s’insurge contre les crimes commis par les sionistes à l’encontre du peuple palestinien. Il est resté muet devant le récent massacre à Gaza où des enfants ont été déchiquetés par les bombes israéliennes. Non, il préfère s’en prendre aux Sahraouis, aux Mauritaniens et aux Algériens. C’est dire s’il est soumis.

Lire la suite »