Jour: 21 août 2022

Maroc : le discours d’un roi nu 

Publié le Mis à jour le

Les trois grâces et le hallebardier. D. R.

Nous venons d’apprendre, ébahis, que le Maroc avait fait une révolution ! Oui, vous lisez bien, le royaume décati du Maroc prétend avoir fait une révolution qui n’a jamais eu lieu. En effet, c’est suite au discours de ce 20 août du roi de la tomate et du cannabis, à l’occasion du 69e anniversaire de la « Révolution du Roi et du Peuple » (sic !), que le monde a su l’immense contribution du monarque marocain et de son peuple aux grands mouvements de libération des peuples opprimés. C’est ubuesque. Avouez que la nouvelle est d’importance. Et dire qu’on ne nous avait rien dit pendant si longtemps. Donc, pour eux, une révolution correspond à l’exil de leur sultan Sidi Mohammed ben Youssef qui s’est fait remballer par les Français et a dû quitter le pays. On ne triche pas avec le sang des martyrs. Où sont les martyrs marocains ? On a beau chercher, on n’en voit aucune trace. Pendant que ce roi de pacotille, grand-père de l’actuel et tout aussi caricatural, se la coulait douce en Corse et à Madagascar, l’Algérie, elle, se battait contre la France, comme ce 20 août 1955 où le chahid Zighoud Youcef, surnommé Si Ahmed, colonel de l’ALN et commandant de la Wilaya II historique, a enflammé le nord Constantinois pour relancer la Révolution. D’aucuns considèrent cette offensive comme étant déterminante dans la guerre de libération nationale. On ne compare pas l’incomparable et on ne peut pas établir un parallèle entre l’épopée de la Révolution algérienne et la soumission de la monarchie marocaine à l’Espagne, la France, le Portugal, l’entité sioniste d’Israël, monarchie qui n’a jamais eu aucune gloire ni honneur, qui n’a aucun fait d’arme ni aucune lutte digne de ce nom à son actif, et cela à travers toute l’histoire. L’Algérie, elle, a mené une véritable révolution qui a inspiré de nombreux peuples dans leur lutte de libération, et elle a payé un lourd tribut tout au long de cette guerre impitoyable. Ce n’est pas pour rien qu’on appelait Alger la Mecque des révolutionnaires. Le peuple algérien est un peuple révolutionnaire qui a toujours résisté et combattu tous les occupants. Le Maroc, valet servile de l’empire et de l’agenda sioniste, royaume de la pédophilie et du tourisme sexuel, ose brandir un statut de révolutionnaire alors que son peuple de moutons qui a vu le roi Mohamed V sur la Lune est dirigé par un roi débauché, corrompu et fourbe qui suinte la luxure, le mensonge et le cannabis.

Lire la suite »