Articles

For our friend Hadda Hazem

Publié le

Hadda Hazem (2)

Journalist Hadda Hazem on hunger strike. DR.

I’ll be back again to assure you of my support as a patriot and as a columnist for the American Herald Tribune newspaper whose columns are open to you. I personally undertake to translate all the texts you want to publish into English. Personally, I know the hunger strikes because I made three of them, and I am still suffering from them until today. I advise you to pay close attention to you. You must drink a lot of water and especially no sugar water, which is very bad for the kidneys. Few people know it. Once again I assure you of all my brotherly and friendly support. Unfortunately, in today’s Algeria, patriots are mistreated while terrorists and mobsters thrive. Good luck, dear friend.

Mohsen Abdelmoumen for American Herald Tribune

Publicités

Pour notre amie Hadda Hazem

Publié le

Hadda Hazem (2)

Hadda Hazem en grève de la faim. DR.

Chère Hadda,

Je reviens à nouveau pour vous assurer de mon soutien en tant que patriote et en tant que chroniqueur du journal américain American Herald Tribune dont les colonnes vous sont ouvertes. Je m’engage personnellement à traduire en anglais tous les textes que vous voudrez y publier. Personnellement je connais les grèves de la faim puisque j’en ai fait trois, et j’en garde des séquelles jusqu’à aujourd’hui. Je vous conseille donc de faire très attention à vous. Vous devez boire beaucoup d’eau et surtout pas d’eau sucrée, ce qui est très mauvais pour les reins. Peu de gens le savent. A nouveau je vous assure de tout mon soutien fraternel et amical. Malheureusement, dans l’Algérie d’aujourd’hui, les patriotes sont malmenés alors que les terroristes et les truands prospèrent. Bon courage, chère amie.

Mohsen Abdelmoumen pour American Herald Tribune

Solidarité totale avec Hadda Hazem

Publié le

______.8vnie2qegw00884go4ssc84cs.daot514tdao8s8kwog08wk0wc.th

Hadda Hazem, journaliste et directrice d’El-Fadjr. DR.

Je viens d’apprendre avec une colère sans limite que mon amie et collègue Hadda Hazem, journaliste et directrice du journal El-Fadjr, vient d’entamer une grève de la faim parce qu’elle subit à travers son entreprise une véritable asphyxie économique car elle a osé dire une vérité que tout le monde connaît, à savoir qui gouverne l’Algérie. Je demande aux autorités algériennes de revenir à la raison, de laisser cette journaliste tranquille et de s’occuper des gangsters qui ont pillé et ruiné l’Algérie. Ahchmou ala Ardakoum ! Vous comptez vous en prendre à tous ceux qui disent la vérité  et à tous ceux qui sont propres et intègres ? Je me rappelle que mon amie Hadda se plaignait déjà de problèmes par rapport à la publicité la dernière fois que je l’ai rencontrée il y a quelques années. Elle m’avait confié qu’elle ne pourrait pas supporter longtemps cette pression. Maintenant, dites-nous, vous les usurpateurs au pouvoir : l’argent de la pub est-elle la propriété de votre famille ? Etes-vous propriétaires de l’Algérie ? Dans ce cas, montrez-nous l’acte de propriété et je m’engagerai à ne plus écrire un mot sur l’Algérie. Bande de cloportes ! Vous en prendre à cette dame ne vous mènera nulle part. Je tiens à dire à Hadda que si elle me demande une campagne de solidarité mondiale, je la lui offrirai. J’espère que vous avez tous reçu le message 5/5. Honte à la presse algérienne qui ne s’est jamais montrée solidaire avec les journalistes harcelés et lésés, mais par contre qui excelle dans son rôle de catin servile du pouvoir corrompu.
Lire la suite »

Un 1er Novembre devant le Centre culturel français à Alger

Publié le Mis à jour le

La-jeunesse-devant-le-CCF-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Au moment où les patriotes algériens s’apprêtent à célébrer la victoire des braves sur l’hydre colonialiste, nous sommes sous le choc devant des photos montrant des milliers de jeunes étudiants agglutinés devant le CCF, en quête d’un visa pour étudier en France. La foule est tellement dense devant l’institut français que certains font des malaises et s’évanouissent, et plusieurs ont passé la nuit sur place pour être sûrs d’être reçus. Y a-t-il un symbole plus cruel que cette longue file de jeunes diplômés algériens faisant la queue devant le centre culturel français la veille d’un 1er Novembre ? Ces images viennent s’ajouter à celles de ces familles naufragées tremblotant dans  une couverture sur les côtes de Sardaigne. Une image vaut mille discours et celles que nous découvrons nous broient le cœur : l’Algérien errant fuit sa patrie pour laquelle sont morts des millions de braves. L’échec est total. Lire la suite »

Déstabilisation de l’armée par Saïd Bouteflika : objectif 5e mandat

Publié le Mis à jour le

Saïd-Bouteflika-et-l'armée-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

L’hypothèse d’un 5e mandat se concrétise de jour en jour pour le président sénile et impotent Abdelaziz Bouteflika. 5e mandat qui, bien sûr, continuera à servir les intérêts des gangsters qui ont usurpé la fonction de président, à leur tête Saïd Bouteflika et son allié du moment, Ahmed Ouyahia. Tout le monde s’est mis d’accord pour cette option et afin de dégager la route du 5e mandat de tout obstacle, Saïd Bouteflika continue sa purge contre l’armée, cette même purge qu’il a entamée depuis bien longtemps et qui a conduit à la mise à la retraite de centaines d’officiers supérieurs des services de renseignement du DRS. Lire la suite »

Le Dr. Paul Craig Roberts nous répond à propos du recours à la planche à billets par le gouvernement algérien

Publié le Mis à jour le

planche-a-billets

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Dans l’optique d’éclairer le peuple algérien sur le moyen proposé par le gouvernement algérien pour « contrer » la crise économique que vit l’Algérie et pour lever toute ambiguïté sur l’utilisation de la planche à billets, j’ai contacté l’éminent économiste, le Dr. Paul Craig Roberts qui était conseiller économique du président Reagan et sous-secrétaire du Trésor dans l’administration Reagan au début des années1980, et qui s’est fait connaître comme l’un des pères fondateurs de la Reaganomics notamment par sa contribution à la réforme de la « Tax Act » de 1981. Lire la suite »

Saïd Bouteflika, son harem, son hammam et la castration nationale

Publié le Mis à jour le

les-tronches

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Me sentant concerné par les déclarations des énergumènes que sont Abdelkader Bensalah, président illégitime du Conseil de la Nation (Sénat), Saïd Bouhadja, président illégitime de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), « élu » avec moins de 15 % du corps électoral, et bien sûr la panthère rose, le grand « moudjahid » et « martyr », kouider ezzadam Ould Abess, à propos de l’application de l’article 102 et de l’appel à l’intervention de l’armée, j’ai décidé de répondre à ces voleurs et pilleurs de la nation, à ces faux témoins, pour leur dire qu’on ne parle pas la bouche pleine devant la mangeoire et qu’il faut arrêter de se la péter, car ils ne sont rien du tout. Lire la suite »