Articles

Macron chez les Bougnoules ou l’Algérie du déshonneur.

Publié le Mis à jour le

haddad-macron

Le poulain des Rothschild Emmanuel Macron et son serf Ali Haddad. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Et voilà que le laquais des Rothschild et de Bildelberg, Emmanuel Macron, déboule en Algérie et nous offre des scènes qui nous rappellent l’épisode ténébreux de la nuit coloniale en se donnant des airs de gouverneur général d’une Algérie réduite à l’état de sous-préfecture française grâce au règne de la fratrie des Bouteflika. Lire la suite »

L’Algérie de 2017 entre les grèves et les émeutes

Publié le

emeutes-bejaia-300x213

Emeutes à Bejaïa. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

L’Algérie a commencé l’année 2017 avec une grève des commerçants et des émeutes dans plusieurs villes dont l’épicentre était la ville de Bejaïa, avec le risque que le feu prenne ailleurs. Même si, pour le moment, le feu n’a touché que quelques villes à travers le pays, ce soulèvement contre la cherté de la vie, la loi de Finances 2017 et les différentes augmentations, est l’indicateur d’un éventuel danger, celui d’un soulèvement généralisé. La gendarmerie nationale avait prévenu d’un tel risque depuis longtemps. Moi-même j’ai alerté sur la probabilité de ce scénario à plusieurs reprises, soit via mes articles, soit via mes interviews de certaines personnalités qui m’ont affirmé que le statu quo actuel nous ramènerait vers des risques majeurs. Lire la suite »

Ahmed Ouyahia le chef des oligarques en Algérie

Publié le

ouyahia-haddad-1

Ouyahia le chef des oligarques et Haddad le prête-nom. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Quand Ahmed Ouyahia a scandé avec cynisme « vive l’oligarchie algérienne !» lors d’une activité de son parti, personne à ce moment-là n’avait deviné ce que cela signifiait réellement. Maintenant que les masques sont tombés, qu’il s’est révélé le seul et unique soutien d’Ali Haddad, dépassant en cela Saïd Bouteflika qui, lui, n’a pas de projet politique, Ahmed Ouyahia étale ses ambitions au grand jour. Lire la suite »

Suite à une menace, j’attaque Saïd Bouteflika et Ali Haddad en justice

Publié le

said10

Saïd Bouteflika et Ali Haddad. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Ça ne leur a pas suffi de détruire le pays, de faire de l’Algérie la risée de la planète à tous les niveaux, voilà que les mafieux, Saïd Bouteflika, le frère du président algérien qui dirige l’Algérie par procuration et qui a pris le pays en otage, son complice Ali Haddad et leur clan d’eunuques, se permettent de m’envoyer des menaces pour mes écrits via leurs larbins. Je vous annonce la chose suivante, je vais vous attaquer en justice mais, auparavant, je vais vous dénoncer devant toute la planète, c’est-à-dire à tous mes contacts et à toutes les organisations gouvernementales et non gouvernementales. Lire la suite »

Un président ne devrait pas faire ça…

Publié le Mis à jour le

00015632994-8401964

Le résultat du mariage pour tous entre Hollande et Bouteflika. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Le « renoncement » à postuler un deuxième mandat de François Hollande dit Flamby, alias « Moi, président », ou l’homme au scooter, ce président « normal » ou plus exactement paranormal, a mis les salons de France et d’Alger en ébullition. Cette décision s’est déroulée sur fond d’un scandale que les apparatchiks ont déguisé en « lucidité », en cachant une tentative de destitution menée par les députés républicains de droite, parmi lesquels François Fillon. Hollande n’a été épargné de cette destitution que grâce à son parti majoritaire. Lire la suite »

L’Algérie a échoué à avoir un président à puce

Publié le Mis à jour le

les-usurpateurs-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Occupé par la passionnante élection américaine qui a atteint les objectifs que nous espérions, à savoir l’élection de Donald Trump au bureau ovale (même si on n’est pas d’accord à 100% avec ses idées, Trump président signifie que l’oligarchie et l’establishment ont perdu la Maison Blanche), et par des interviews intelligentes et savantes avec des intellectuels américains, je n’ai pas voulu commenter l’actualité algérienne parce que cela ne sert à rien de parler du vide. En effet, pourquoi décrire un désert pour arriver à la conclusion que c’est juste un désert, qu’il soit économique, politique, social ou moral ? Lire la suite »

Brian Cloughley: “The greatest achievement of Mr. Trump would be engage in positive discussions with Russia and China”

Publié le Mis à jour le

briancloughley

Brian Cloughley. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Don’t you think that we are in a continuation of the cold war between the USA and its allies in NATO on one side and China and Russia on the other, and who has interest to provoke a confrontation between these superpowers?

Brian Cloughley: It’s not so much a continuation as a resurrection of the Cold War.  After the Warsaw Pact disbanded in March 1991, NATO, although deprived of any reason to continue in existence, managed to keep going, and in 1999 added Poland, the Czech Republic and Hungary to its 16 members. As the BBC noted, these countries became “the first former Soviet bloc states to join Nato, taking the alliance’s borders some 400 miles towards Russia.”  With good reason Moscow wondered what on earth the US-NATO military alliance might be planning. Lire la suite »