Vous avez dit révolution ?

Publié le

Image

Comment peut-on qualifier cela de printemps ? LNR D.R.

Quand j’entends que le Qatar a financé des révoltes qui sont devenues, par un miracle wahhabite, des « révolutions », que ce soit en Tunisie, en Egypte, en Libye, ou en Syrie, j’en ai la chair de poule, tellement ce concept est biaisé et vidé de sa substance. On assiste à un véritable délabrement, un reniement contre-révolutionnaire permanent. Aujourd’hui on pleurniche ce qu’hier on a applaudi. La gauche et les mouvements progressistes dans le monde arabe ont cautionné les islamistes installés au pouvoir par les Américains, les Français, Israël, avec la bienveillance du prince bouffi du Qatar et sa chère épouse cheikha Moza. Lire la suite »

Publicités

Qatar… ce cancer de la nation arabe

Publié le Mis à jour le

Image

L’émir du Qatar derrière tous les coups fourrés. LNR D.R.

L’agence et radio iranienne French Irib cite le journal en ligne Le Temps d’Algérie qui vient d’accorder une interview à Eric Denécé, directeur du centre français de recherche sur le renseignement (cf2r), où celui-ci déclare que le Qatar a effectué des opérations d’exfiltration de terroristes du Nord Mali.  Le journal allemand « die Welt » révèle que deux heures avant l’arrivée des français à Gao, de gros avions de transport militaires, deux Hercules 16 qataris sous bannière du Croissant Rouge ont décollé pour amener des unités de chirurgie de guerre mobile. Mais selon les services de renseignement allemands, ces avions auraient embarqué plusieurs dizaines de djihadistes vers le sud libyen. Ces mêmes sources affirment que les Qataris ont financé et mis en place quatre structures de camps de formation des djihadistes dans le sud libyen à Sebha. Quel est donc le futur ordre de mission de ces terroristes,  la Syrie ? La Mauritanie ? Ou tout simplement notre désert algérien pour y faire des remakes de la prise d’otages d’In Amenas ? Les rusés Bédouins qatari auraient-ils cocufié leurs régents Occidentaux, charmés par le chant enjôleur du pétrodollar gazier et du gros bouffon du Qatar ? Lire la suite »

L'Egypte d’un pharaon à un autre

Publié le Mis à jour le

Image

LNR D.R.

Les événements de ces derniers jours en Egypte avec leur lot de victimes nous font revivre le cauchemar qu’a connu l’Algérie le 5 octobre 1988, par ces troubles incessants, où se mêlent des coups de feu venant de nulle part et de partout. Madame Ashton, chargée des Affaires étrangères de l’Union européenne, vient de lancer ce 27 janvier, un appel à la retenue et au calme tandis que l’ambassade des Etats-Unis qui a été la cible d’attaques le 25, a gelé toute activité jusqu’à nouvel ordre. L’Egypte est-elle en train de récolter les fruits amers de cette chose que l’on surnomme « printemps arabe » ? Madame Clinton elle-même vient d’affirmer dans un mea culpa face au Congrès américain, que le terrorisme a été renforcé par les révoltes arabes. La secrétaire d’Etat US qui est sur le départ, s’expliquait devant le Congrès américain sur l’assassinat de l’ambassadeur américain suite à l’attaque de l’ambassade à Benghazi, ville qui connaît un regain de violence sans précédent poussant au départ tous les Occidentaux qui ont installé le chaos en Lybie par leur guerre irresponsable. L’aveu tardif de Madame Clinton résume à lui seul l’impasse dans laquelle se trouvent les pays qui ont été balayés par un printemps aux allures d’hiver. Lire la suite »

Soldat de « plume », soldat de plomb

Publié le

Je suis las de suivre les couvertures médiatiques données à des événements à travers le monde, lorsque le journaliste a oublié son serment en choisissant de devenir un soldat pour un camp face à l’autre.  Loin de moi, modeste citoyen du monde, l’idée de donner des leçons à de brillants vases communicants qui utilisent la plume comme une arme en ignorant les préceptes déontologiques d’un Albert Londres ou d’un Joseph Pulitzer. En ces temps de misérabilisme, le journalisme est en crise profonde car on n’informe plus, on tue. Lire la suite »

Pour qui roule le soldat Yacine Zaïd ?

Publié le

Les sorties innombrables et fracassantes, hyper médiatisées, de ce jeune homme qui a travaillé comme agent de sécurité dans l’entreprise britannique Compass Group au sud du pays, sont très intrigantes, dans la mesure où ce soi-disant défenseur acharné des droits de l’homme en Algérie, a bénéficié d’un stage de formation à l’action subversive, ou l’art de soulever les peuples, organisé par Front Line Defenders, une ONG basée à Dublin, en 2011. Celle-ci l’a également invité aux JO de Londres de 2012, dans le cadre d’une campagne en sa faveur. Peut-on se fier aux cris de vierge effarouchée de la part d’un individu financé par une organisation dont le président n’est autre que Denis O’Brien, un homme d’affaire irlandais qui a défrayé la chronique à maintes reprises au Royaume Uni, non pas pour défendre les droits de l’homme, mais pour des détournements d’argent et de évasions fiscales à faire pâlir d’envie les mafieux les plus emblématiques ? Lire la suite »

Chronique d’une offensive programmée

Publié le

Les lecteurs avertis de la scène politique en Algérie constatent une sorte d’ébullition, dont le point de départ – en l’occurrence l’attaque terroriste contre le site gazier de Tiguentourine – a fait sortir du bois sous forme d’embuscade des personnages qui ne sont pas liés en apparence mais dont les propos et les faits ne visent qu’une seule chose : jeter de l’huile sur le feu pour aboutir à une déstabilisation en phase terminale de notre cher pays. Si certaines personnalités politiques et certains plumitifs se trouvent en hibernation inféconde en alimentant la régression, notamment dans la gestion de la cité, l’affaire Sonatrach a fait quant à elle un voyage outre Atlantique en atterrissant au Canada, avec la compromission de l’entreprise SNC- Lavalin qui vient de confirmer que Sonatrach 2 n’est qu’un prologue destiné sans doute à nous livrer bien des secrets et des futurs scandales comme celui de BRC. La Scala de Milan dont les ténors actuels, les procureurs Fabio De Pasquale et Sergio Spadaro, ont fait tomber des grosses légumes de la politique italienne, va-t-elle donner le la à la justice algérienne qui doit redorer son blason en faisant tomber les souffleurs de fausses notes ? Lire la suite »

Le cadeau empoisonné de François Hollande !

Publié le

Le dernier communiqué du directeur du Centre français de recherche sur le renseignement, datant du 16/01/2012, est pour le moins accablant. Selon l’appréciation critique d’Eric Denécé et de son groupe de travail – dont fait partie Madame Anne-Marie Lizin – à l’égard de l’intervention armée de la France au Nord-Mali, il affirme que la France doit retenir deux leçons majeures :

« – D’abord, nous constatons que l’Union européenne est, une fois de plus, inexistante. Seuls la France, le Royaume-Uni ou l’OTAN sont capables de réaction. Cela doit nous amener à reconsidérer nos attentes dans l’Europe de la Défense. Lire la suite »