L’ANP dans les yeux de l’Occident

Publié le Mis à jour le

Eric Denécé, directeur du Centre de recherche sur le renseignement, nous a remis un document rédigé récemment par Mme Laurence Aïda Ammour, spécialiste des questions de renseignement, et qui porte le titre : «Evolution de la politique de défense algérienne». Ce rapport est d’une importance capitale dans la mesure où il dresse l’état des lieux de notre armée et nous prouve encore une fois que l’Occident et ses forces impérialistes et néocolonialistes veulent avoir la peau de l’Algérie, tôt ou tard. Dans ces moments très difficiles pour notre armée et nos services de renseignement, qui a intérêt à créer des problèmes à ceux-ci en occultant la géostratégie et en ne se préoccupant que des avantages de leur charge ? Lire la suite »

Publicités

Les rumeurs sur l’Algérie envahissent les réseaux sociaux

Publié le Mis à jour le

Des réseaux sociaux à la pointe des manipulations guerrières. D. R.

Des réseaux sociaux à la pointe des manipulations guerrières. AP D.R.

Ces derniers temps, bien des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux tel Facebook. L’une d’elles a ciblé notamment l’armée égyptienne en diffusant une fausse information selon laquelle le général Al-Sissi aurait fermé le canal de Suez afin d’empêcher le passage des navires de guerre américains vers la Syrie, forçant le porte-parole de l’armée égyptienne à démentir cette annonce. Autre rumeur de taille qui s’est répandue, en début d’été, en Egypte : les Américains interviendront le 30 juin au pays du Sphinx ! Venant des islamistes, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont culottés, eux qui n’arrêtent pas de baratiner les gens avec leur anti-occidentalisme affiché, prenant les gens pour des brebis comme l’a dit leur maître, l’ancien Premier ministre qatari. On comprend la détresse des islamistes qui les pousse à essayer désespérément de mettre la pression sur fond d’attentats, dont celui de Rafeh où une bombe a explosé aujourd’hui, et des accrochages entre des individus armés et la police hier et avant-hier en plein Caire, et dont les médias ne parlent pas. Lire la suite »

Un document secret révèle comment les Frères musulmans se préparent à l’affrontement ce vendredi

Publié le Mis à jour le

Mahmoud Ezzat, réputé pour être un vrai sanguinaire. D. R.

Mahmoud Ezzat, réputé pour être un vrai sanguinaire. AP D.R.

Les informations sur lesquelles se base cet article proviennent d’un document produit par l’organisation mondiale des Frères musulmans, établi en Turquie et nommé «Vision et stratégie de l’affrontement et de la négociation après le 30 juin 2013». Nous l’avons reçu du docteur Abdul Rahim Ali, géostratège égyptien spécialiste des groupes islamistes. Ce document, qui s’inscrit dans l’après Morsi a été retrouvé chez les chefs de la confrérie des Frères musulmans arrêtés dernièrement, établit le diagnostic de l’organisation selon les critères suivants : il existe une exclusion mutuelle entre le courant islamiste et le courant laïque ; le courant islamiste a exclu le laïc par la légitimité de la rue, alors que celui-ci a écarté l’islamisme avec la force des services de renseignement en fournissant une couverture au coup d’Etat de ces mêmes services. L’organisation écarte les manifestants du 30 juin en affirmant que le coup d’Etat est imputable à l’armée et aux services de renseignement. Il évoque la stratégie globale de la gestion de l’affrontement et dans cette évaluation, le document concède qu’il faut partager le pouvoir entre les deux courants sur des bases s’inscrivant dans la durée, s’inspirant du modèle libanais où le pouvoir est partagé entre les deux parties, ce qui leur permet d’atteindre une base minimale de revendication, l’organisation des Frères musulmans occultant le fait que l’Egypte est administrée par un pouvoir central depuis 7 000 ans. Lire la suite »

El-Baradei ou l’énigme de la cinquième colonne

Publié le Mis à jour le

baradei

El-Baradei veut arriver au pouvoir en faisant faire le sale boulot par les autres. Ici, au milieu de la foule, au Caire. D.R.

Dans un précédent article, nous avions mentionné entre autres la menace de démission d’El-Baradei de son poste de vice-président. Un retour en arrière s’impose pour savoir ce qui s’est passé la semaine dernière, lorsque ce personnage a décidé de déposer sa démission le jour même où les sit-in étaient en train d’être dispersés et que toute l’Egypte brûlait. On a souvent évoqué le manque de volonté politique de la part du gouvernement provisoire égyptien, les hésitations et les contraintes ainsi que les chantages multiples utilisés par El-Baradei pour bloquer la décision de dispersion des sit-in des Frères musulmans. Cette fois, notre source nous confirme qu’El-Baradei a commencé ses menaces dès le lendemain de la manifestation du 26 juillet octroyant à Al-Sissi l’aval du peuple pour combattre le terrorisme, et affirme qu’il n’a jamais cessé depuis. Nous apprenons bien davantage encore : El-Baradei, après sa démission, a directement demandé à rejoindre Paris, alors qu’au même moment le quai d’Orsay demandait à l’ONU de soumettre la question égyptienne devant l’Assemblée. La demande de partir en France immédiatement après sa démission à 16h30 est tout simplement effarante. Notre source nous l’a confirmé sans ambiguïté et révèle qu’une enquête est envisagée pour connaître ce qu’a fait exactement El-Baradei et les raisons de ce voyage en France. Lire la suite »

L’Egypte figée adoptera-t-elle l’efficacité du modèle algérien ?

Publié le Mis à jour le

L’actualité égyptienne est caractérisée par une cacophonie gigantesque produite par le défilé discontinu d’Occidentaux de tous bords qui se sont précipités en Egypte et ont échoué lamentablement dans leurs démarches multiples pour régler la crise. L’incapacité des autorités publiques égyptiennes à s’affirmer après avoir destitué Morsi a eu des répercutions catastrophiques pour les habitants du Caire et des autres grandes villes qui souffrent quotidiennement des blocages et des manifestations, comme les deux sit-in en plein cœur du Caire, à Rabia et Nahda, juste en face de l’université, où des armes circulent et où l’on a trouvé des corps mutilés et non identifiés. En essayant de mieux comprendre cette situation d’Etat dans l’Etat, créée par la confrérie des Frères musulmans dans la capitale égyptienne, nous nous sommes basés sur l’approche de notre interlocuteur, le docteur Abdul Rahim Ali, analyste géopolitique spécialiste des mouvements islamistes, qui avance qu’à partir du 2 juillet, les Frères musulmans se sont trouvés face à un dilemme et ont commencé à revoir totalement leurs plans. Pour eux, la question était : est-ce l’organisation qui prime sur le projet ou l’inverse ? Lire la suite »

Israël inaugure son dôme de fer de l’information

Publié le Mis à jour le

logo_i24news
D.R.

La propagation tentaculaire visant la domination planétaire du monde de l’information par l’entité sioniste nous prouve qu’elle a compris que l’information ou la presse n’est pas le quatrième pouvoir tel qu’il a toujours été décrit mais elle est LE pouvoir. Aujourd’hui, qui détient le monde des médias ne peut être que le maître de l’univers. Malheureusement, ceux qui ont compris et qui ont adapté leur vision stratégique en fonction de cette nouvelle donne ne sont pas les «bons». Je ne peux pas m’empêcher d’avoir une pensée pour tous les porteurs de lumière que sont mes amis Stephen Hawking, physicien éminent qui a démontré à toute la planète que le handicap n’est pas dans les membres mais dans le cerveau, et qui vit aujourd’hui un état de siège innommable à cause de sa prise de position en faveur du boycott académique de l’Etat d’Israël, Roger Waters, musicien libre, poète engagé et membre fondateur de Pink Floyd qui subit lui aussi les foudres de Zeus pour avoir osé braver l’ignominie sioniste, je pense aussi à ce SDF de l’information libre, le premier des lanceurs d’alerte, Julian Assange qui paie le prix fort avec sa réclusion forcée au royaume de Sa Majesté so british et qui a pour domicile l’ambassade de l’Equateur en plein centre de Londres, à mon frère de lutte Georges Ibrahim Abdallah, incarcéré pour une idée dans les geôles du régime français depuis 30 ans et qui ne plie pas. Lire la suite »

Les défis et enjeux stratégiques actuels auxquels fait face le monde arabe

Publié le

Ce qui caractérise l’actualité dans le monde arabe qui sombre dans une tragédie qui ne dit pas son nom, surtout dans les pays touchés de plein fouet par ce simulacre de brise printanière, en l’occurrence le printemps ou hiver islamistes, trouve certainement sa genèse dans les alliances souvent occultes entre des forces fascistes allant du sionisme aux Frères musulmans, qui sont le porte-étendard de l’impérialisme US et occidental. La rue arabe, dont les jours et les nuits sont rythmés à coups d’attentats et de bombes, d’assassinats politiques sur fond de grande manipulation des masses, ne peut avancer qu’avec les forces du progrès qui n’admettent aucun compromis ni compromission. L’heure est très grave, mais nous ne perdrons jamais espoir que le vent des peuples emporte les rêves et les complots du fascisme islamiste, l’arme fatale du sionisme. Lire la suite »