Un assassinat et des interrogations

Publié le

L’assassinat de l’ingénieur Houssam Khosh Navis, tué la nuit du 13 février dernier sur la route entre Damas et Beyrouth soulève bien des questions. Officiellement chef du comité iranien pour la reconstruction du Liban, créé au lendemain de la guerre de 2006, Houssam Khosh Navis était chef des Gardiens de la Révolution iranienne au Liban sous le nom de Hassan Shateri. Suite à l’annonce de sa mort, différentes versions contradictoires y compris au sein de l’ASL et de ses complices londoniens ont afflué dans les médias, relais de cette cacophonie et suscitant notre interrogation : quel est l’intérêt pour les mercenaires de l’ASL de sortir plusieurs versions de la mort du général Shateri ? Et à qui profite le crime ? Lire la suite »

Publicités

A qui profite une intervention militaire au Mali ?

Publié le

Plusieurs agences de presse (RIA  NOVOSTI, ANGOLA PRESS, FRENCH IRIB et L’agence sud africaine SABA) dans leur édition d’aujourd’hui révèlent que des avions militaires venus d’Europe et transportant armes et hommes se sont posés à Sévaré, dans le centre du Mali, ce jeudi 10 janvier. Cette information est confirmée par un responsable malien à l’agence française AFP. Sachant que dans Le Monde d’aujourd’hui 11 janvier, la Une évoque un appel au secours du gouvernement malien vers la France, est-ce que le processus de dialogue entamé par Alger en vue d’apporter une solution pacifique est définitivement enterré ? La position américaine ne s’opposant pas de manière directe à l’intervention armée au Nord-Mali reste ambiguë comme elle l’a été pour la Libye où elle a opté pour une nouvelle politique d’assistance par le renseignement et la logistique. Sommes-nous dans la nouvelle configuration de la politique américaine surnommée « La stratégie du Grand Orient » ? Lire la suite »

Le Qatar sur tous les fronts !

Publié le

Image

Un émir machiavélique. LNR D.R.

Selon le site internet britannique open Democracy, qui  fait écho à plusieurs articles parus dans la presse française et internationale, notamment le Canard Enchaîné dans son article « Notre ami du Qatar finance les islamistes du Mali » (édition du 6 juin 2012), qui se base lui-même sur un rapport de la DRM française (Direction du renseignement militaire), le Qatar financerait et armerait les islamistes. Ces derniers seraient entraînés par les forces spéciales du Qatar. La présence du Qatar au Mali ne date pas d’hier, mais bien des années 80, lorsqu’il s’est impliqué dans des œuvres caritatives et religieuses, ainsi que le financement d’écoles. Signalons qu’un accord a été conclu en août dernier à Doha entre les Croissants Rouges qatari et malien. Le champ d’action des Qataris a pour port d’attache le triangle de Gao, Kidal et Tombouctou, l’axe où règnent actuellement les différents groupes islamistes armés. Depuis le pseudo « printemps arabe », la présence qatarie s’est intensifiée dans cette région. Est-ce un hasard si ces régions se retrouvent aujourd’hui entre les mains de tueurs sanguinaires qui sont fondamentalement des alliés stratégiques du Qatar ? Sachant que l’émirat finance de nombreux mouvements tels que les Frères musulmans d’Egypte, de Tunisie et les mercenaires en Syrie, après avoir financé les rebelles libyens de l’Otan pour chasser Kadhafi, on est amené à penser que l’influence du Qatar au Maghreb et aux portes de l’Afrique noire ne cesse de croître. L’emprise de l’émirat sur le continent africain pourrait répondre à plusieurs objectifs. Lire la suite »

La classe politique française face à ses mensonges

Publié le

Image

Noël Mamère. LNR D.R.

Mais quelle mouche a piqué le député Noël Mamère ? Lors de l’émission d’Yves Calvi « Mots croisés » de ce lundi 22 sur France2, consacrée au Mali et à l’Algérie, il n’a pas arrêté de verser son venin sur notre armée et sur nos généraux. Monsieur Noël Mamère semble avoir oublié que le code de l’indigénat a été brûlé par le sacrifice du chahid Larbi Ben M’Hidi et celui de nos millions de martyrs dont un certain chahid Saïd Mokrani, mon grand père,  torturé et tué par vos hordes de paras sanguinaires et leurs supplétifs. Lire la suite »

La seconde attaque contre Sonatrach

Publié le Mis à jour le

Image

LNR D.R.

Nous constatons ces derniers jours une véritable tornade de scandales qui ciblent l’entreprise stratégique Sonatrach, véritable poumon de l’économie nationale, et qui mettent en danger le pain des Algériens. Certains économistes, dont le Docteur Fares Mesdour, évoquent un complot fomenté par des officines liées aux services d’espionnage de certaines puissances étrangères et dont l’un des résultats est le départ certain de plusieurs entreprises allemandes qui refusent ce mode de fonctionnement opaque et corrompu. Par ailleurs, plusieurs médias italiens font état que le directeur général d’Eni, Paolo Scaroni, a obtenu de Sonatrach un marché de 11 milliards de dollars grâce à une commission obscure de 197 millions d’euros versés, via un homme de paille, à de hauts responsables algériens. Plusieurs rencontres ont été organisées à Paris entre Paolo Scaroni et des dirigeants algériens pour conclure cette combine. Certaines rumeurs vont même jusqu’à lier cette avalanche d’affaires louches à la démission spectaculaire du pape Benoît XVI. Allez savoir… Lire la suite »

Vous avez dit révolution ?

Publié le

Image

Comment peut-on qualifier cela de printemps ? LNR D.R.

Quand j’entends que le Qatar a financé des révoltes qui sont devenues, par un miracle wahhabite, des « révolutions », que ce soit en Tunisie, en Egypte, en Libye, ou en Syrie, j’en ai la chair de poule, tellement ce concept est biaisé et vidé de sa substance. On assiste à un véritable délabrement, un reniement contre-révolutionnaire permanent. Aujourd’hui on pleurniche ce qu’hier on a applaudi. La gauche et les mouvements progressistes dans le monde arabe ont cautionné les islamistes installés au pouvoir par les Américains, les Français, Israël, avec la bienveillance du prince bouffi du Qatar et sa chère épouse cheikha Moza. Lire la suite »

Qatar… ce cancer de la nation arabe

Publié le Mis à jour le

Image

L’émir du Qatar derrière tous les coups fourrés. LNR D.R.

L’agence et radio iranienne French Irib cite le journal en ligne Le Temps d’Algérie qui vient d’accorder une interview à Eric Denécé, directeur du centre français de recherche sur le renseignement (cf2r), où celui-ci déclare que le Qatar a effectué des opérations d’exfiltration de terroristes du Nord Mali.  Le journal allemand « die Welt » révèle que deux heures avant l’arrivée des français à Gao, de gros avions de transport militaires, deux Hercules 16 qataris sous bannière du Croissant Rouge ont décollé pour amener des unités de chirurgie de guerre mobile. Mais selon les services de renseignement allemands, ces avions auraient embarqué plusieurs dizaines de djihadistes vers le sud libyen. Ces mêmes sources affirment que les Qataris ont financé et mis en place quatre structures de camps de formation des djihadistes dans le sud libyen à Sebha. Quel est donc le futur ordre de mission de ces terroristes,  la Syrie ? La Mauritanie ? Ou tout simplement notre désert algérien pour y faire des remakes de la prise d’otages d’In Amenas ? Les rusés Bédouins qatari auraient-ils cocufié leurs régents Occidentaux, charmés par le chant enjôleur du pétrodollar gazier et du gros bouffon du Qatar ? Lire la suite »