Tous avec les Verts !

Vidéo Publié le

les jeunes Algériens mettent l’ambiance à Bab El Oued en soutien à notre équipe nationale pour le mondial au Brésil

Publicités

Antonio Gramsci , « Je hais les indifférents »

Publié le

Image

« Je hais les indifférents. Pour moi, vivre veut dire prendre parti. Qui vit vraiment ne peut ne pas être citoyen et parti prenant. L’indifférence est apathie, elle est parasitisme, elle est lâcheté, elle n’est pas vie. C’est pourquoi je hais les indifférents.

L’indifférence est le poids mort de l’histoire. C’est la boule de plomb pour le novateur, c’est la matière inerte dans laquelle souvent se noient les enthousiasmes les plus radieux, c’est le marécage qui ceint la vieille cité et la défend mieux que les murailles les plus fermes, mieux que ses guerriers, car elle enlise ses assaillants dans ses gouffres boueux, limoneux, et elle les décime et les démoralise et quelques fois elle les oblige à renoncer à leur entreprise héroïque. Lire la suite »

Endless Fukushima catastrophe: 2020 Olympics under contamination threat

Publié le Mis à jour le

Helen Caldicott

Dr Helen Caldicott (DR)

As the escape of radiation at Fukushima seems virtually unstoppable, there are still steps that governments all over the world should take to prevent worst case consequences. One of them would be canceling the 2020 Olympics in Tokyo.

Scientific estimates predict that the radioactive plume travelling east across the Pacific will likely hit the shores of Oregon, Washington State and Canada early next year. California will probably be impacted later that year. Because the ongoing flow of water from the reactor site will be virtually impossible to stop, a radioactive plume will continue to migrate across the Pacific affecting Hawaii, North America, South America and eventually Australia for many decades. Lire la suite »

Les rapports Nord-Sud à l’épreuve de la mondialisation

Publié le

Il y a une cinquantaine d’années, les pays qu’on appelait alors « sous-développés » venaient de se voir regrouper sous le terme de « Tiers monde », exprimant l’idée plus géopolitique  qu’économique qu’ils n’appartenaient ni au monde capitaliste ni au monde se réclamant du socialisme, donc qu’ils étaient hors « guerre froide ». Tour de passe passe sémantique car ils restaient totalement articulés – désarticulés disait déjà François Perroux – à l’économie dominante du monde occidental. C’est pour s’en dégager qu’ils constituèrent à l’occasion du Sommet de Bandoung le mouvement Afro-asiatique et quelques années plus tard le Mouvement des non-Alignés, ce qui dans le contexte de l’époque signifiait tenter de se dégager de l’hégémonie du monde occidental, et mettre en concurrence les deux premiers mondes. Lire la suite »

L’économiste Dimitri Uzunidis : «L’Europe est une construction des classes dominantes»

Publié le

Dimitri Uzunidis (à droite), intervenant lors d'une rencontre sur la crise grecque, à Paris. D. R.
Dimitri Uzunidis (à droite), intervenant lors d’une rencontre sur la crise grecque, à Paris. AP D.R.

Algeriepatriotique : En Europe du Sud, on assiste à une crise économique des plus violentes, en contrepartie, les forces d’encadrement progressistes n’existent quasiment pas. Par contre, on voit partout l’émergence d’une extrême droite parfois très virulente comme Aube Dorée en Grèce. Comment l’expliquez-vous ?

Dimitri Uzunidis : Question complexe et simple à la fois. Il y a trois raisons essentielles :
a) la crise n’a pas été comprise par la gauche militante qui, très souvent, s’est confortée dans un établi social-démocrate tandis que le monde était en train de changer sous la coupe et les directives d’un ultralibéralisme «angoissé» et brutal pour sauver les mécanismes d’accumulation et le gonflement des fortunes privées via les outils, méthodes et activités financières. Pas de compréhension de la crise, donc pas de ciblage d’actions pédagogiques et revendicatives et surtout pas de discours et de programme crédible auprès des populations réduites à la mendicité ; Lire la suite »

Contre l’oubli. Don’t forget…

Image Publié le

Contre l'oubli. Don't forget...

La ferme Ameziane ou l’industrie de la torture ? Ici, des scènes de torture sur des Algériens complètement nus dans la ferme Ameziane près de Constantine plongés dans une fosse d’acide !!! Les Français doivent savoir ce qui a été fait en leur nom en Algérie pendant 132 ans !!!