Adieu camarade Giap

Publié le

Image

Le général Võ Nguyên Giap D.R.

Le vaillant guerrier qui a brisé les reins au colonialisme français ainsi qu’à l’impérialisme américain nous a quittés. Le grand général Giap qui n’avait fait ni West Point ni Saint Cyr mais qui avait été formé dans la meilleure école, celle de la vie, n’est plus. Quand l’Algérie était encore la Mecque des révolutionnaires, défilaient en permanence sur le tarmac de l’aéroport des grands hommes comme Mao Zedong, Che Guevara, Fidel Castro, l’Oncle Hô, accueillis par le défunt président Boumediene. Lire la suite »

Publicités

La mort d’un Juste, à mon frère Vergès l’Algérien

Publié le Mis à jour le

Image

Jacques Vergès D.R. 

S’il y a une interview que je regrette de n’avoir pas pu finaliser, c’est la vôtre, et pourtant j’y étais presque, je vous savais fatigué de la lutte contre les injustices et de vos nombreux combats. Vous le Juste, je vous savais en partance, mais cette fois non pour Moscou ou Pékin ou New York, mais pour un voyage plus lointain dont on ne revient pas. A travers vous, je voulais humer les parfums des résistants, ceux d’Ali La Pointe et de Ben M’hidi. Une poignée de jours et vous êtes parti, nous laissant une fois de plus dans la souffrance de compter nos morts. J’ai ravalé mes questions, rangé mon stylo et j’ai laissé ma tristesse prendre le relais. Mon encre, je la puise souvent dans mes larmes quand les justes partent. Je garderai toujours sur moi l’odeur de votre Havane. A l’annonce de votre décès, j’ai pensé à Djamila Bouhired et à toutes les Djamila d’Algérie ainsi qu’aux braves dont le sang séché à cimenté les fondations de notre nation.  Lire la suite »

Le baron Marcel De Ruytter : La résistance belge par les « maux » ou le parcours d’un porteur de lumière

Publié le Mis à jour le

Image

Marcel De Ruytter D.R.

Le baron Marcel De Ruytter est né le 15 janvier 1910 à Liège, ville belge à forte dimension économique à cette époque par son activité sidérurgique et minière et ses nombreux travailleurs. Fils unique d’une famille aisée issue d’une longue lignée de riches brasseurs, il a mené une jeunesse dorée se consacrant à sa passion pour l’équitation et les concours hippiques. Seul point sombre : le divorce de ses parents alors qu’il avait dix ans.

Son entrée à l’université pour des études de géomètre lui fit rencontrer les idées marxistes qui changèrent le cours de sa vie : il adhéra au Parti Communiste belge. C’étaient les années ’30, avec la crise effroyable qui frappait des pans entiers de la société, plongeant les populations les plus fragiles dans la misère, avec la montée du fascisme en Italie, en Allemagne, en Espagne, menaçant la paix mondiale, avec l’anticommunisme hystérique de la bourgeoisie qui voyait d’un mauvais œil l’engouement populaire pour ce nouveau parti porteur d’espoir pour les classes défavorisées, avec la mise en place de mouvements pro-nazis, comme le parti Rex de Léon Degrelle en Wallonie et le VNV en Flandres, fers de lance de cette bourgeoisie. Lire la suite »

La bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo

Vidéo Publié le

Une page de notre guerre d’indépendance

Patrouille à l’Est d’Amar Laskri (1971)

Vidéo Publié le

Hommage à nos glorieux martyrs

Jean-Pascal van Ypersele, professeur de climatologie à l’université catholique de Louvain et vice-président du Giec : « Nous devons transformer nos systèmes de manière radicale »

Publié le Mis à jour le

Van-Ypersele

Professeur Jean-Pascal Van Ypersele. D.R.

Mohsen Abdelmoumen : Pour le commun des mortels, le concept de réchauffement climatique est incompris dans la mesure où l’on constate plutôt un refroidissement dans les hémisphères sud et nord. Pouvez-vous nous expliquer cela ?

Pr. Jean-Pascal van Ypersele : Même si localement, par exemple en Belgique, nous subissons actuellement un climat pluvieux et froid, il ne faut pas oublier que nous avons vu au même moment des vagues de chaleur prononcées ailleurs (par exemple +47°C en Inde il y a quelques jours). Si au niveau local, certaines régions semblent soumises à des conditions climatiques plus froides que ce qui est habituel, nous sommes bel et bien face à un réchauffement climatique global. Cela se traduit par des inondations dues à des pluies diluviennes qui s’abattent de plus en plus fréquemment, ou bien des vagues de chaleur et des incendies de forêt, tandis que l’accélération du cycle de l’eau provoque davantage de sécheresse au sud, la hausse de température favorisant notamment l’évaporation de l’eau. Lire la suite »

Anne-Marie Lizin : « Le contrôle de Gao est essentiel, car c’est le noeud d’un vaste trafic depuis des décennies »

Publié le Mis à jour le

Image

Anne-Marie Lizin D.R.

La Nouvelle République : Madame Lizin, vous venez de publier une œuvre collective qui s’intitule « La face cachée des révolutions arabes » en collaboration avec d’autres auteurs dont d’anciens responsables des services secrets ; pouvez-vous nous parler de cette œuvre et de ce qui vous a motivée à y participer ?

Anne-Marie Lizin : D’abord je tiens à dire que nous avons présenté notre livre au cours d’une conférence de presse il y a quelques jours à Alger et qu’au départ du projet de notre livre, nous avions l’intention de couvrir les événements en Lybie et en Syrie, mais nous avons finalement mis l’accent sur la situation en Syrie. Nous étions en effet en total désaccord avec la mauvaise orientation médiatique traitant du cas syrien et des effets effroyables qui en découlent. Concernant ces « révolutions arabes », l’idée de départ en matière d’événements était de montrer la réalité telle qu’elle est sans verser dans la mythologie ou le romantisme, et montrer qui fait quoi. Lire la suite »