1%

Dr. Edward Martin: The 1 % of the world’s wealthiest elites want a “new underclass”

Publié le Mis à jour le

Occupy_Wall_Street_ff2c1

Image credit: editrrix/ flickr

Mohsen Abdelmoumen: Your book Savage State: Welfare Capitalism & Inequality” is an original vision of the impact of the welfare state in contemporary capitalist society. In your opinion, can the structural crisis of the capitalist system be overcome?

Dr. Edward Martin: The structural crisis of capitalism will never be overcome precisely because capitalism is built upon the absurd promise of satisfying unlimited amidst scarcity and the maximization of profits at the expense of labor. This begs the question:  who then will buy capitalist products if there is little or no purchasing power? This is what Marx meant when he argued that capitalists “become their own grave diggers.” The system implodes on itself if consumers don’t spend all of which presupposes living wage jobs. The tragedy of this system is the perpetual class struggle. The good news, on the other hand, is that public policies prioritizing justice and human rights can avoid class struggle and “inevitable revolutions.”    Lire la suite »

Publicités

Dr. Edward Martin: Ce que le 1% des élites les plus riches du monde veulent, c’est une « nouvelle sous-classe »

Publié le Mis à jour le

Edward-Martin-Photo

Dr. Edward Martin. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Votre livre « Savage State: Welfare Capitalism & Inequality » est une vision originale de l’impact de l’État providence dans la société capitaliste contemporaine. D’après vous, la crise structurelle que traverse le système capitaliste peut-elle être dépassée ?

Dr. Edward Martin : La crise structurelle du capitalisme ne sera jamais surmontée précisément parce que le capitalisme est construit sur la promesse absurde de satisfaire sans limites au milieu de la pénurie et de la maximisation des profits au détriment du travail. Cela soulève la question suivante : qui achètera alors des produits capitalistes s’il y a peu ou pas de pouvoir d’achat ? C’est ce que Marx voulait dire quand il affirmait que les capitalistes «devenaient leurs propres fossoyeurs». Le système implose sur lui-même si les consommateurs ne dépensent pas tout de ce que présupposent des emplois rémunérés. La tragédie de ce système est la lutte des classes perpétuelle. La bonne nouvelle, d’autre part, est que les politiques publiques accordant la priorité à la justice et aux droits de l’homme peuvent éviter la lutte des classes et les «révolutions inévitables». Lire la suite »

Ann Garrison: « Clinton serves the interests of the oligarchy that she herself has joined »

Publié le Mis à jour le

profile-photo-3

Ann Garrison. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Do you think the United States can claim to be democratic simply by electing a woman president? Can we talk about democracy in the USA with a candidate of the financial lobbies and AIPAC?

Ann Garrison: No, of course not. No more than we could claim to be a democracy because we elected a Black president. These two elections signify nothing more than the inclusion of previously excluded classes of people in the super elite. The United States is an oligarchy of the .01%, 10% of the 1%. Any president who is not already among the .01%, like Bill Clinton, becomes part of the .01% by serving its interests and then peddling influence after leaving office. Lire la suite »

Ann Garrison : « Clinton sert les intérêts de l’oligarchie qu’elle a elle-même rejoint »

Publié le Mis à jour le

profile-photo-3

Ann Garrison. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/11/05/ann-garrison-clinton-serves-the-interests-of-the-oligarchy-that-she-herself-has-joined/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Pensez-vous que les États-Unis puissent prétendre être démocratiques simplement en élisant une femme à la présidence ? Peut-on parler de démocratie aux USA avec la candidate des lobbies financiers et de l’AIPAC ?

Ann Garrison : Non, bien sûr que non. Pas plus que nous ne pourrions prétendre être une démocratie parce que nous avons élu un président Noir. Ces deux élections ne signifient rien d’autre que l’inclusion de classes de personnes précédemment exclues dans la super élite. Les États-Unis sont une oligarchie des 0,1 %, 10 % de 1 %. N’importe quel président qui n’est pas déjà parmi les 0,1 % comme Bill Clinton, devient une partie de ces 0,1 % en servant ses intérêts et en répandant ensuite l’influence après avoir quitté ses fonctions. Lire la suite »

Prof. Tony Kashani : « Soit nous allons changer et renforcer la solidarité pour un monde meilleur et juste ou bien nous disparaîtrons »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professeur Tony Kashani. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/01/prof-tony-kashanieither-we-will-change-and-build-solidarity-for-a-better-and-just-world-or-become-extinct/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Si Hillary Clinton devient présidente, les États-Unis auront-ils élu un président ou un chef de guerre ? À la mort de Kadhafi, Hillary Clinton a déclaré « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort ». Cette référence à la phrase de Jules César ne résume-t-elle pas à elle seule la personnalité d’Hillary Clinton en tant que chef de guerre de l’empire ?

Pr. Tony Kashani : Le plus inquiétant dans cette phrase qu’elle a proférée à un journaliste de la télévision nationale CBS, c’est qu’elle l’a fait avec le rire et le comportement d’un conquérant. Tenons compte que ceci est arrivé littéralement quelques instants après qu’elle ait appris que le leader libyen déposé Mouammar Kadhafi avait été tué. Bien sûr, nous savons quel désastre a été l’intervention militaire, et la suite est encore pire, ce qui coûte des vies américaines et libyennes, faisant de la Libye un État défaillant sans espoir de stabilité de sitôt. Lire la suite »

Michael Yates : « Clinton est une criminelle de guerre active et elle a fait beaucoup de dégâts dans le monde »

Publié le Mis à jour le

Michael Yates1

Michael Yates. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/03/11/michael-yates-clinton-is-an-active-war-criminal-and-has-done-a-great-deal-of-damage-in-the-world/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Y a-t-il vraiment une différence entre la candidate Hillary Clinton et le candidat Bernie Sanders ?

Michael Yates : Ils ont beaucoup en commun : ce sont des politiciens de carrière, il y a beaucoup de similitude dans leur manière d’envisager la politique étrangère, y compris le soutien pour l’État criminel israélien, ils sont liés au parti démocrate et incapables ou réticents à critiquer le capitalisme lui-même. Cependant, il existe de réelles différences. Clinton est une criminelle de guerre active et elle a fait beaucoup de dégâts dans le monde, depuis sa connivence avec son mari pour mettre fin au système d’aide aux pauvres et accroître considérablement la population des prisons, jusqu’à faire des ravages dans les nations du monde entier. Lire la suite »