Alassane Ouattara

Algérie – Israël : la normalisation !

Publié le Mis à jour le

Sans-titre-2

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

De nombreux évènements récents nous amènent sur la piste d’une normalisation entre l’Algérie et Israël. En effet, ces deux derniers mois ont vu la visite, révélée par la presse algérienne, d’un journaliste israélien proche du CRIF, suivie par le déplacement du président de la Côte d’Ivoire Ouattara accompagné de sa femme Dominique Nouvian, une sioniste militante pour Israël, ensuite l’organisation du sommet anglo-algérien chapeauté par des sionistes. Tous ces éléments mis bout à bout révèlent une position manifeste de rapprochement avec Israël qui n’est pas le fruit du hasard et qui constitue un véritable précédent dans l’histoire de l’Algérie depuis l’indépendance. Lire la suite »

Publicités

Ali Benouari : « L’Algérie vit la crise la plus profonde de son histoire »

Publié le Mis à jour le

Ali-Benouari-20

M. Ali Benouari. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : En tant qu’économiste et ancien ministre algérien du Trésor, que pensez-vous de la situation économique actuelle de l’Algérie ?

Ali Benouari : L’Algérie vit la crise la plus profonde de son histoire. Non en raison de l’ampleur de ses déficits actuels, car on a vu pire. C’était entre 1986 et 1994, quand le premier effondrement des prix du pétrole avait conduit le pays au rééchelonnement de sa dette extérieure. Le niveau actuel des réserves de change donne une marge de 3 ans, qui permet théoriquement de voir venir, mais la situation est plus grave pour plusieurs raisons. Lire la suite »