Ali Ghediri

Maître Nabila Slimi: “Dr. Ghediri makes of his incarceration a purely political reading”

Publié le Mis à jour le

Nabila Slimi

Maître Nabila Slimi. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You are a lawyer and you are a member of the group of lawyers defending Dr. Ali Ghediri, a former candidate for the September 2019 presidential election in Algeria, whom I interviewed in April 2019. Why is Dr. Ghediri in prison? What is he accused of?

Maître Nabila Slimi: Dr. Ghediri has been incarcerated in El Harrach prison since June 13, 2019 on two charges, the first of which is treason and espionage. Indeed, Dr. Ghediri is accused of complicity (with a main defendant who is a certain H.G., former president of a political party) and for having delivered to a foreign power or its agents in any form or by any means whatever, any information, thing, document or process which must be kept secret in the interests of national defense or the national economy. This charge is cited and punished by the death penalty in accordance with article 63 of the Algerian Penal Code. Lire la suite »

Maître Nabila Slimi : « Le Dr. Ghediri fait de son incarcération une lecture purement politique »

Publié le Mis à jour le

Nabila Slimi

Me Nabila Slimi. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes avocate et vous faites partie du collectif d’avocats défendant le Dr. Ali Ghediri, ancien candidat à la présidentielle de septembre 2019 en Algérie, et que j’ai interviewé en avril 2019. Pourquoi le Dr. Ghediri est-il en prison ? Que lui reproche-t-on au juste ?

Maître Nabila Slimi : Le Dr. Ghediri est incarcéré dans la prison d’El Harrach depuis le 13 juin 2019 pour deux accusations, la première s’agissant de trahison et d’espionnage. En effet, on accuse le Dr. Ghediri pour complicité (avec un accusé principal qui est un certain H.G., ancien président d’un parti politique) et pour avoir livré à une puissance étrangère ou à ses agents sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, un renseignement, objet, document ou procédé qui doit être tenu secret dans l’intérêt de la défense nationale ou de l’économie nationale. Cette accusation est citée et punie de la peine de mort conformément à l’article 63 du code pénal algérien. Lire la suite »

Honor of a Brave – L’honneur d’un Brave : to – au Dr. Ali Ghediri

Publié le Mis à jour le

Dr. Ali Ghediri. DR.

Dear Dr. Ghediri,

I just heard you started a hunger strike in prison. And having done several hunger strikes myself, including one for a month in a closed center (prison) here in Belgium, I know what that means. I’m familiar with hunger strikes, whether in the open air or in the bottom of a cell. Hang in there! Hold on! We all know you don’t belong in prison. You have served Algeria with dignity like a true patriot. I am convinced that you will win and that Algeria will win. To refresh memories and so that you are not forgotten in your cell, I remind readers of the interview you gave me for the American Herald Tribune on April 15, 2019.

Cher Dr. Ghediri,

Je viens d’apprendre que vous avez commencé une grève de la faim en prison. Et pour avoir fait moi-même plusieurs grèves de la faim dont l’une pendant un mois dans un centre fermé (prison) ici en Belgique, je sais ce que cela représente. Je connais bien les grèves de la faim, que ce soit en plein air ou au fond d’une cellule. Courage ! Tenez bon ! Nous savons tous que votre place n’est pas en prison. Vous avez servi l’Algérie dignement comme un vrai patriote. Je suis convaincu que vous vaincrez et que l’Algérie vaincra. Pour rafraîchir les mémoires et pour qu’on ne vous oublie pas dans votre cellule, je rappelle l’interview que vous m’aviez accordée pour American Herald Tribune le 15 avril 2019.

Mohsen Abdelmoumen

Original version exclusively for American Herald Tribune: Dr. Ali Ghediri: “Today, Algeria Needs a Rupture” : https://ahtribune.com/interview/3056-ali-ghediri.html

French version: Dr. Ali Ghediri : « Aujourd’hui, c’est d’une rupture dont l’Algérie a besoin » : https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2019/04/15/dr-ali-ghediri-aujourdhui-cest-dune-rupture-dont-lalgerie-a-besoin/

Algérie : le Dr. Ali Ghediri ou l’honneur d’un honnête homme

Publié le Mis à jour le

Ali-Ghediri

Le Dr. Ali Ghediri. DR.

Le Dr. Ali Ghediri vient de refuser une libération provisoire, estimant à juste titre qu’il a été incarcéré arbitrairement comme des centaines de détenus d’opinion qui végètent dans les geôles de leur pays. Il réclame sa réhabilitation complète et entière. Le Dr. Ghediri a été incarcéré sous de faux prétextes, quand l’Algérie traversait une période de folie des plus noires de son histoire. J’assure le Dr. Ghediri ainsi que sa famille qu’ils ont tout mon soutien. Il faut que le Dr. Ghediri soit libéré au plus tôt et qu’il soit réhabilité comme il le mérite, ainsi que tous les autres détenus d’opinion.

Par solidarité avec le Dr. Ghediri, je republie l’interview qu’il m’avait accordée en avril 2019 pour le journal américain American Herald Tribune.

Mohsen Abdelmoumen

American Herald Tribune (en anglais) : https://ahtribune.com/interview/3056-ali-ghediri.html

Version française : https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2019/04/15/dr-ali-ghediri-aujourdhui-cest-dune-rupture-dont-lalgerie-a-besoin/

Dr. Ali Ghediri: « Today, Algeria needs a rupture »

Publié le Mis à jour le

Ali-Ghediri

Dr. Ali Ghediri. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You mentioned the concept of « rupture without denial ». Can you explain us what you mean by that? How can we make a rupture in Algeria today?

Dr. Ali Ghediri: I chose shock terms. The word rupture is in itself polysemic according to whether it applies to physics, sociology or politics. It is a term that has a part of apprehension and, to be much more concrete, I would say that it is a term that contains fear. In everyday life, in general, the rupture is resorted to when there is a blockage that no longer allows any dynamics. This is true in the social field in general and in politics in particular. Lire la suite »

Dr. Ali Ghediri : «Aujourd’hui, c’est d’une rupture dont l’Algérie a besoin»

Publié le Mis à jour le

Ali_Ghediri.2

Dr. Ali Ghediri. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez évoqué le concept de « la rupture sans reniement ». Pouvez-vous nous expliquer ce que vous entendez par là ? Comment peut-on traduire une rupture dans l’Algérie d’aujourd’hui ?

Dr. Ali Ghediri : J’ai choisi des termes choc. Le mot rupture est en soi polysémique selon qu’il s’applique à la physique, à la sociologie ou à la politique. C’est un terme qui recèle une part d’appréhension et, pour être beaucoup plus concret, je dirais que c’est un terme qui recèle de la peur. Dans la vie courante, de manière générale, on recourt à la rupture lorsqu’il y a un blocage qui n’autorise plus aucune dynamique. Ceci est vrai dans le domaine social en général et en politique en particulier. Parce que s’il y a bien un domaine où la posture statique est potentiellement dangereuse, c’est celui de la politique. Lire la suite »