Aminatou Haidar

Johannes Mosskin: “The humanitarian situation in Gaza is terrible”

Publié le

Johannes Mosskin 1

Johannes Mosskin. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How and why did the idea come about to create the Right Livelihood Foundation that awards an alternative Nobel Prize?

Johannes Mosskin: The Right Livelihood Award was founded 40 years ago by the Swedish-German philanthropist Jakob von Uexkull. He was alarmed by the disconnect between the urgency of global problems and the way the international community was dealing with them. Von Uexkull saw how decision-makers were meeting behind closed doors, out of touch with reality. Activists and civil society organisations were at the same time gathering outside the meeting rooms, often presenting constructive solutions to the problems. However, their proposals were not taken seriously, and von Uexkull wanted to do something about it. Lire la suite »

Johannes Mosskin : « La situation humanitaire à Gaza est épouvantable »

Publié le Mis à jour le

Johannes Mosskin 1

Johannes Mosskin. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Comment et pourquoi est venue l’idée de créer la Right Livelihood Foundation qui octroie un prix Nobel alternatif ?

Johannes Mosskin : Le Right Livelihood Award a été fondé il y a 40 ans par le philanthrope germano-suédois Jakob von Uexkull. Il était alarmé par le décalage entre l’urgence des problèmes mondiaux et la façon dont la communauté internationale les traitait. Von Uexkull a vu comment les décideurs se réunissaient à huis clos, déconnectés de la réalité. Les militants et les organisations de la société civile se réunissaient en même temps à l’extérieur de ces salles de réunion, présentant souvent des solutions constructives aux problèmes. Cependant, leurs propositions n’étaient pas prises au sérieux et von Uexkull voulait faire quelque chose à ce sujet. Lire la suite »

Le royaume du Maroc dos au mur

Publié le Mis à jour le

Haidar-Esquivez-Chomsky-1-copie

for translate in English, right click on the text

por traducir en español, haga clic derecho sobre el texto

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

La 39 édition de la Conférence Européenne de Support et Solidarité avec le Peuple Sahraoui (EUCOCO) s’est déroulée à Madrid ce 14 novembre en présence du président de l’EUCOCO, Pierre Galand, du Président de la République et SG du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, de l’infatigable militante sahraouie des droits de l’Homme, Aminatou Haidar, et de plus de 300 militants pour l’indépendance du Sahara occidental, en provenance des cinq continents. Assistaient également à cet événement majeur, des représentants de gouvernements reconnaissant la République arabe sahraouie démocratique (RASD), des députés et membres élus nationaux et internationaux, des organisations politiques et syndicales, des ONG, des associations d’amitié avec le peuple sahraoui, et de nombreux juristes. L’Algérie était représentée par le président du comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), Said Layachi. Le président Mohamed Abdelaziz a rendu hommage aux pays qui soutiennent les causes justes dans le monde, à leur tête l’Algérie « pour ses positions en faveur de l’application des résolutions de l’ONU ». Lire la suite »

My interview with Aminatou Haidar, the activist of human rights in the Western Sahara

Publié le Mis à jour le

Aminatou Haidar: « Le Maroc est le seul responsable de notre souffrance »

Aminatou Haidar représente le combat du peuple sahraoui. D. R.

Aminatou Haidar représente le combat du peuple sahraoui. D.R.

English version here: https://www.oximity.com/article/Mon-entretien-avec-Aminatou-Haidar-la-1/translation/en

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez été reçue au Parlement européen, pouvez-vous nous expliquer le résultat que vous avez obtenu ici à Bruxelles ?

Madame Aminatou Haidar: Ma visite au Parlement européen vient dans le cadre du partenariat entre le Centre Robert F. Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme et moi-même, étant sa lauréate 2008. L’objectif de ce partenariat est de défendre la lutte du peuple sahraoui, en faisant la lumière sur la situation alarmante qu’il vit. Une délégation représentant le Centre RFK, présidée par Mme Kerry Kennedy et moi-même, a fait une tournée de sensibilisation en France et au Parlement européen pour faire connaître à l’opinion européenne les violations des droits de l’Homme commises par les autorités marocaines à l’encontre des civils sahraouis réclamant pacifiquement, dans les territoires occupés du Sahara Occidental, le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et la souveraineté sur ses ressources naturelles. Notre tournée de sensibilisation, comme vous le savez, avait été bien suivie par les médias. Lire la suite »