Angela Merkel

Robert D. Steele: « The White Helmets were paid to create a false flag chemical attack »

Publié le Mis à jour le

robert-steele-5

Robert David Steele. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Syrian troops with the Russians are gaining ground and are winning the war. What is your reaction to this so-called chemical attack in Syria? How do you think this chemical attack occurs when the US says Assad’s departure is no longer a priority?

Robert D. Steele: The attack was a false flag attack intended to deceive President Donald Trump and his closest advisors.  Lire la suite »

Publicités

Robert D. Steele : « Les Casques Blancs ont été payés pour créer une attaque chimique sous fausse bannière »

Publié le Mis à jour le

 

Robert-Steele2-copie

Robert David Steele. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Les troupes syriennes coalisées avec les Russes reprennent du terrain et sont en train de gagner la guerre. Quelle est votre réaction par rapport à cette prétendue attaque chimique en Syrie ? Comment, à votre avis, cette attaque chimique se produit-elle alors que les USA déclarent que le départ d’Assad n’est plus une priorité ?

Robert D. Steele : L’attaque était une attaque sous fausse bannière visant à tromper le président Donald Trump et ses conseillers les plus proches. Lire la suite »

L’Algérie à la tête d’Afripol

Publié le Mis à jour le

arton52974-57759

Le siège d’Afripol à Alger. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

La naissance d’Afripol à Alger

Le 13 décembre dernier, la Conférence africaine organisée par la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a eu lieu à Alger avec la participation des représentants de 40 pays, de l’Union Africaine et d’Interpol. Les directeurs et inspecteurs généraux de police des pays africains s’étaient réunis en vue de finaliser la création d’une structure réunissant toutes les polices africaines pour une coopération visant à lutter contre la criminalité organisée, la cybercriminalité, le trafic de drogue et d’armes, et le terrorisme auxquelles ces diverses activités sont liées. Cette rencontre avait pour but d’entériner les textes juridiques relatifs à cet organisme qui sera opérationnel en 2016 sous la houlette de la DGSN. Cette nouvelle force africaine imaginée par l’Algérie en 2013 porte le nom d’Afripol et permettra à tous les pays africains de s’accorder dans la lutte contre le terrorisme. Lire la suite »