Anonymous

Dr. Garry Potter : « La révolution est notre seul espoir de salut ».

Publié le Mis à jour le

garry_potter

Dr. Garry Potter. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit After Postmodernism: An introduction to Critical Realism, et The Bet, the: Truth in Science, Literature and Everyday Knowledges. Ces deux livres mènent vers votre concept de réalisme critique. Pouvez-vous expliquer ce concept à notre lectorat ?

Dr. Garry Potter : Le réalisme critique a émergé à travers le travail de Roy Bhaskar plus ou moins à l’époque de l’émergence du postmodernisme. Le postmodernisme, peut-être plus que tout autre cadre théorique, incarnait une partie de l’incohérence de l’un des anciens pôles de pensée concernant les sciences sociales : le constructivisme social. L’autre pôle était/est, bien sûr, le positivisme. Lire la suite »

Publicités

Bonne Année, Résistance !

Publié le Mis à jour le

Résistants-2

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

L’année 2015 s’est achevée avec son lot de douleurs, de sacrifices, de déceptions, de trahisons, de guerres et de sang mais aussi de résistance. J’ai été confronté à une situation très critique qui consistait à garder les positions, à être une sentinelle contre l’impérialisme, le sionisme, le capitalisme, et leurs nombreux valets. Dans ce combat, j’ai connu divers périls allant de perquisitions jusqu’à une tentative d’assassinat, des menaces de mort ajoutées à des menaces d’emprisonnement me visant personnellement et dont j’ai été averti par certaines personnes que je remercie pour m’avoir informé et auxquelles j’ai répondu que je ne faisais que défendre les intérêts de ma patrie.

Lire la suite »