ANP

Mon interview sur Al Hiwar TV

Publié le Mis à jour le

Invité de « Liqa fi Europa » Al Hiwar TV au siège du Parlement européen à Bruxelles, je réponds aux questions de Mme Lila Lefevre à propos de Mr Ali Benflis et autres sujets concernant notre patrie l’Algérie.

Dr. Tewfik Hamel: « Terrorism risks to become unmanageable in the near future » (Part 1)

Publié le Mis à jour le

tewfik_hamel6

Dr. Tewfik Hamel. DR.

Mohsen Abdelmoumen:  What is your reading of the trial of strength which is currently confronting Saudi Arabia and its allies with Qatar? Some sources even mention the risk of war in the region. What do you think?

Dr. Tewfik Hamel: Many points overlap and deserve to be highlighted, notably the period of change in the Arab world which will not be short, but a constant struggle between the forces that are trying to define the future of the region. Internal conflicts are partly associated with these changes. Then there is the intellectual confusion surrounding the nature of this hostility. Added to this, are the rise of Iran and a sense of insecurity of Saudis that can not be appeased. Finally, the role of the United States:

Lire la suite »

Dr. Tewfik Hamel : « Le terrorisme risque de devenir ingérable dans un proche avenir » (Partie 1)

Publié le Mis à jour le

Tewfik-Hamel-780x300-copieDr Tewfik Hamel. DR

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre lecture du bras de fer qui oppose en ce moment l’Arabie saoudite et ses alliés, avec le Qatar ? Certaines sources évoquent même le risque d’une guerre dans la région. Qu’en pensez-vous ?

Dr. Tewfik Hamel : De nombreux points se chevauchent et méritent d’être soulignés notamment la période de changement dans le monde arabe qui ne sera pas courte, mais une lutte constante entre les forces qui tentent de définir l’avenir de la région. Les conflits internes sont en partie associés à ces changements. Il y a ensuite la confusion intellectuelle autour de la nature de cette conflictualité. À cela s’ajoute la montée de l’Iran et un sentiment d’insécurité des Saoudiens impossible à apaiser. Enfin, le rôle des États-Unis :     Lire la suite »

Saïd Bouteflika, Haddad, Bouchouareb : le ciment de la corruption en Algérie

Publié le Mis à jour le

Sans-titre-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Si l’Algérie vit une crise politique majeure après le scandale des élections du 4 mai qui sont un véritable attentat à la pudeur, un viol organisé par des personnages sans honneur, des traîtres de la nation, comme Ould Abbes le faux moudjahid ou Ouyahia le chef des oligarques et leur entourage respectif, tous corrompus jusqu’à la moelle, ce n’est pas mieux sur le plan économique. Des entreprises publiques sont bradées, brisées, vendues aux oligarques, dont je rappelle qu’ils sont présents dans le Parlement illégitime avec plus de 70 députés qui proviennent du FCE d’Ali Haddad el kharay. J’ai toujours dit que ces élections n’allaient rien régler mais consacreraient la crise. Lire la suite »

Élections législatives de la chkara en Algérie : tous à la mangeoire !

Publié le

gateau_572579721

L’Algérie: chacun veut sa part de gâteau. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Ces derniers temps, le peuple algérien est assommé par des déclarations sans contenu ni importance de la part de certains porteurs de costume-cravate qui évoluent dans le souk de la « boulitique » en Algérie – parce qu’il faut bien reconnaître qu’il n’y a pas de politique dans notre pays, donc j’appellerai ces gesticulations de la boulitique. Et bien entendu, ces déclarations sont immédiatement relayées par les médias qui sont d’une médiocrité crasse, qui n’ont aucune influence et qui ne font que ramasser les miettes que leur distribue Hamid Grine, la pute de la pub. Lire la suite »

À quoi sert un gouvernement en Algérie?

Publié le Mis à jour le

boutef

A. Bouteflika. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

On continue à assister à un spectacle des plus effarants qui ne rassure guère sur la situation dans laquelle se trouve l’Algérie, à savoir des déclarations en vrac de la part de ministres sans que personne n’agisse, ce qui nous conforte dans la thèse de la vacance du pouvoir. Comment en effet interpréter le fait que des ministres fassent des aveux stupéfiants, tel celui du Tourisme nous disant que le Dounia Parc a fait l’objet d’un détournement du foncier, ou encore l’incapacité du ministre du Commerce à faire fermer une pizzeria qui empoisonne ses clients, et ensuite, cerise sur le gâteau, le même qui avoue qu’un importateur est venu proférer des menaces au ministère parce qu’il voulait que sa cargaison soit sortie du port séance tenante. Lire la suite »

Saïd Bouteflika, ce Néron qui veut brûler l’Algérie

Publié le Mis à jour le

bouteflika_masque_said_763250720

Saïd Bouteflika, le nain qui veut couler l’Algérie. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Peut-on trouver un seul pays au monde, autre que l’Algérie, où le président de la République est absent pendant des années et ne communique pas avec le peuple ? Abdelaziz Bouteflika ne donne plus aucun discours à la nation depuis des années, et il n’y a plus de conseil des ministres ni aucune activité présidentielle. Malgré cette vacance de pouvoir plus qu’avérée, des décisions d’une extrême importance sont prises dans l’opacité la plus complète par un pouvoir occulte qui ne peut être qu’une seule personne, à savoir celle qui a organisé le rapt de tout un pays à l’histoire millénaire, le frère cadet du président, Saïd Bouteflika, un avorton qui s’est attaqué au géant qu’est l’Algérie. Lire la suite »