Arabie saoudite

Le Dr. Daniel Warner: « La relation américano-saoudienne est basée sur l’argent et les bases militaires »

Publié le Mis à jour le

Le Dr. Daniel Warner nous parle de l’Algérie et de la politique étrangère américaine

Daniel Warner

Le Dr. Daniel Warner. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Le Dr. Daniel Warner est un politologue américain qui vit depuis 1972 à Genève en Suisse. Il est titulaire d’un baccalauréat en philosophie et religion de l’Amherst College, aux États-Unis, et d’un doctorat en sciences politiques de l’Institut universitaire des Hautes Études internationales de Genève (HEID). À 21 ans, il a travaillé pour Bobby Kennedy qu’il admirait et a notamment participé au discours que le sénateur Kennedy a prononcé à Los Angeles en 1968, juste avant d’être assassiné. Lire la suite »

Publicités

Abdel Bari Atwan : « Les peuples rejettent la normalisation avec Israël »

Publié le Mis à jour le

Abdel Bari Atwan 1

Abdel Bari Atwan. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse à propos de la situation qui prévaut dans les territoires palestiniens occupés et à Gaza ?

Abdel Bari Atwan : La scène politique palestinienne est dans un état de paralysie, conséquence directe du processus désastreux d’Oslo. Mahmoud Abbas (Abou Mazen) n’est pas en bonne santé et la scène est prête pour l’après-Abou Mazen. Mais personne n’a de feuille de route pour savoir où aller. Abou Mazen est le dernier des pères fondateurs, et son départ entraînera une fragmentation et une perte d’influence du mouvement Fatah, comme ce fut le cas pour le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) après la mort de George Habash. Donc, le chaos et la confusion prévalent. Je ne serais pas surpris que des habitants de la Cisjordanie et de la bande de Gaza s’inspirent des manifestations au Soudan et en Algérie. Lire la suite »

Dr. Tomasz Pierscionek : «Le capitalisme est un système défaillant incapable de résoudre les grands problèmes mondiaux»

Publié le Mis à jour le

Tomasz-Pierscionek

Dr. Tomasz Pierscionek. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez travaillé sur le thème de la gauche occidentale. D’après vous, peut-on dire que cette gauche est en crise ?

Dr. Tomasz Pierscionek : La dernière décennie d’austérité, qui a vu les riches s’enrichir aux dépens de tous les autres et a montré que le capitalisme est un système défaillant incapable de résoudre les grands problèmes mondiaux offre à la gauche l’occasion de présenter des programmes alternatifs bénéficiant à la majorité plutôt qu’à une minorité riche et puissante. En Europe occidentale et aux États-Unis, touchés par des années d’endoctrinement sur les «échecs» du socialisme, les politiciens de gauche et les partis ouvriers ont fait preuve de prudence pour ne pas paraître trop gauchistes et ont été confrontés à la colère des riches et de leurs auxiliaires des médias. Ce faisant, ils ont échoué à prendre conscience du potentiel de la gauche pour expliquer et défendre les idées socialistes et défier directement le capitalisme. Loin d’être marxistes, diabolisés par les médias, les dirigeants de la gauche occidentale ont adopté les idées mal dégrossies de la gauche du centre social-démocrate, par exemple : bricolons sur les bords du capitalisme et lissons ses parties les plus rugueuses tout en laissant ses principes fondamentaux inchangés. Lire la suite »

Maria Poumier : « L’État juif a une logique mafieuse détestable et pratique le mensonge historique à une échelle inédite »

Publié le Mis à jour le

Maria-Poumier-1

Maria Poumier. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Pourquoi, à chaque fois que quelqu’un soutient la cause juste du peuple palestinien, on lui fait subir un véritable lynchage avec des accusations d’antisémitisme, négationnisme, etc. ?

Maria Poumier : Il est évident que les Israéliens ont peur, précisément, que la défense des Palestiniens conduise à remettre en question les mythes fondateurs de la politique israélienne. Et ils savent que c’est une bataille perdue d’avance pour eux. La récurrence de leur férocité contre les Palestiniens, contre les militants occidentaux qui défendent la cause palestinienne, et contre les historiens qui pointent du doigt toutes les fraudes et les chantages pour imposer une version aussi dogmatique qu’incohérente sur l’histoire des persécutions subies par un certain nombre de juifs pendant la Deuxième guerre mondiale, tout cela est de plus en plus voyant. Cette répression valide, globalement, l’idée que depuis le début, l’État juif a une logique mafieuse détestable et pratique le mensonge historique à une échelle inédite : de quoi traîner devant des tribunaux internationaux de nombreuses personnalités politiques israéliennes. Lire la suite »

Alain Chouet : « Il ne s’agit pas de «déradicaliser» les djihadistes de la religion mais de leur instinct de mort qui s’habille des oripeaux du salafisme »

Publié le Mis à jour le

Alain_Chouet2

Alain Chouet. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre magistral que chacun doit lire « Au cœur des services spéciaux – La menace islamiste : fausses pistes et vrais dangers  », vous offrez des clés de compréhension du phénomène terroriste. D’après votre longue expérience dans le renseignement, n’y a-t-il pas aujourd’hui une nécessité d’adapter, voire de réorganiser, certains services de renseignement en fonction de la menace terroriste actuelle ? Quels sont pour vous les besoins prioritaires d’un service de renseignement pour qu’il soit efficace dans le cadre de la lutte antiterroriste ?

Alain Chouet : Notons tout d’abord que les services de renseignement ne sont pas inefficaces, bien au contraire. Le nombre d’attentats prévenus et déjoués, en particulier en Europe occidentale,  est de beaucoup supérieur à celui des attentats réussis. Dans ce domaine, il existe pourtant un réel problème au niveau de l’information et de l’opinion publique qui n’accorde que peu d’intérêt aux tentatives déjouées et ne retient évidemment que les attentats qui l’ont émue avec le cortège de doutes sur le travail des organismes de sécurité publique que cela entraîne. Lire la suite »

Dr. Anthony DiMaggio : «Il y a un besoin très fort d’un mouvement anti-impérialiste.»

Publié le Mis à jour le

Anthony DiMaggio2

Dr. Anthony DiMaggio. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre When Media Goes to War: Hegemonic Discourse, Public Opinion, and the Limits of Dissent, vous faites un constat très pertinent sur le rôle des medias qui se transforment en outil impérialiste de propagande. D’après vous, l’empire a-t-il besoin de médias qui informent ou a-t-il juste besoin de médias qui diffusent sa propagande ?

Dr. Anthony DiMaggio : Le but d’un système de propagande efficace est à la fois d’informer et d’endormir le public. Les gens devraient croire qu’ils apprennent des choses sur le monde pour que ce système prospère. Mais un tel apprentissage se produit d’une manière très tronquée et étroite, dans laquelle les points de vue des peuples à travers le monde sont minimisés ou ignorés, et les voix officielles du gouvernement américain sont mis en évidence et célébrés en tant qu’informateurs «légitimes» et conducteurs de la politique étrangère. Lire la suite »

Sheldon Richman : « L’administration Trump voit clairement Israël et l’Arabie Saoudite comme les éléments essentiels d’une coalition anti-iranienne »

Publié le Mis à jour le

Sheldon-Richman1-@-Meteor

Sheldon Richman. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Israël continue de massacrer le peuple palestinien dans l’impunité la plus totale. Israël n’est-il pas un État voyou ?

Sheldon Richman : Cela dépend de votre définition d’«État voyou», à propos de laquelle je ne m’attendrai pas à un accord général. Je préfère analyser la conduite du gouvernement israélien sans rechercher une étiquette controversée. Les politiques et la conduite du gouvernement israélien envers les Palestiniens sont systématiquement injustes et brutales. Et je crois que ces choses sont inhérentes à la philosophie sioniste d’Israël en tant qu’État du peuple juif plutôt que d’État de tous ses citoyens, indépendamment de leur religion, de leur appartenance ethnique ou de leur race. Le mouvement originel du Judaïsme réformé était d’accord avec ce que je viens de dire. Le traitement des Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza est qualifié d’apartheid car les individus n’ont aucun droit. Ils existent, comme s’ils étaient des sous-humains, à la merci d’Israël. Lire la suite »