Bachar el Assad

Brian Cloughley : « La plus grande réussite de Mr. Trump serait de s’engager dans des discussions positives avec la Russie et la Chine »

Publié le Mis à jour le

5514097ed829d

Brian Cloughley. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/11/13/brian-cloughley-the-greatest-achievement-of-mr-trump-would-be-engage-in-positive-discussions-with-russia-and-china/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Ne pensez-vous pas que nous sommes dans la continuité de la guerre froide entre les USA et ses alliés de l’Otan d’un côté et la Chine et la Russie de l’autre, et qui a intérêt à provoquer une confrontation entre ces hyper-puissances ?

Brian Cloughley : Ce n’est pas tant une continuation qu’une résurrection de la Guerre Froide. Après la dissolution du Pacte de Varsovie en mars 1991, l’OTAN, bien que dépourvue de toute raison de poursuivre son existence, a réussi à continuer et a ajouté en 1999 la Pologne, la République tchèque et la Hongrie à ses 16 membres. Comme l’a souligné la BBC, ces pays sont devenus « les premiers pays de l’ancien bloc soviétique à rejoindre l’OTAN, en avançant les frontières de l’alliance de quelque 400 miles vers la Russie. » À juste titre, Moscou s’est demandé ce que diable l’alliance militaire d’US-NATO pouvait être en train de planifier. Lire la suite »

Publicités

Brandon Turbeville : « Les connexions entre les États-Unis et Daesh sont sous nos yeux »

Publié le Mis à jour le

Brandon twitter pic

Brandon Turbeville. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/02/16/brandon-turbeville-the-connections-between-the-united-states-and-daesh-are-there-for-all-to-see/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Ne pensez-vous pas que l’accord sur une trêve en Syrie que les USA ont obtenu de la Russie vise à donner un nouveau souffle aux groupes terroristes pour leur permettre de se réorganiser, mais aussi d’effacer les traces de liens entre les Etats-Unis et Daech ? Certaines informations provenant de diverses sources de renseignement révèlent que des éléments de Daech ont été exfiltrés suite aux bombardements russes, qu’en pensez-vous ?

Brandon Turbeville : Je pense que la raison principale derrière le cessez-le-feu était une tentative des puissances occidentales, particulièrement des États-Unis, pour faire gagner du temps aux terroristes en Syrie, qui sont maintenant en fuite à cause de l’aide russe fournie à l’Armée Arabe Syrienne. Les connexions entre les États-Unis et Daesh sont sous nos yeux – depuis la campagne de bombardement “inefficace”, les liens entre pratiquement tous les autres groupes luttant contre le gouvernement syrien jusqu’à al-Qaïda et Daesh, et les documents de la DIA divulgués qui ont révélé que la création d’une “principauté salafiste” était en fait le désir des États-Unis et de leurs alliés. Lire la suite »

Le Professeur Simon Petermann : « En Belgique, dès qu’on parle de certains pays et de l’Algérie, il y a une espèce de tabou »

Publié le Mis à jour le

spetermann_parcours

Le Professeur Simon Petermann. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Avec les attentats qui ont secoué Paris et dont la plupart des auteurs sont d’origine belge, ne pensez-vous pas que la Belgique est devenue une véritable plaque tournante du terrorisme en Europe et dans le monde ?

Le Professeur Simon Petermann : J’hésite à utiliser l’expression « plaque tournante ». La Belgique est sans doute une zone de repli, parce que c’est un petit pays que l’on traverse facilement avec une communauté maghrébine assez importante, et les derniers attentats qui se sont produits à Paris et ceux qui se sont produits aussi en Belgique, montrent qu’effectivement la Belgique est quelque part une zone de repli où des cellules djihadistes sont actives. Lire la suite »

Jason Hirthler : « L’Algérie est une autre cible africaine de l’Occident. »

Publié le Mis à jour le

Jason-Hirthler

Jason Hirthler. DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/06/12/jason-hirthler-algeria-is-another-african-target-of-the-west/

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse de la situation actuelle en Syrie et en Irak avec la montée en puissance de Daesh ?

Jason Hirthler : Les États-Unis ont présenté la montée de Daesh comme une grave menace pour la stabilité du Moyen-Orient et une juste cause pour l’intervention humanitaire. En fait, ce sont les États-Unis et leurs alliés saoudiens, jordaniens et turcs qui ont facilité la montée de Daesh et le Front Al Nosra. Les deux sont des descendants d’Al-Qaïda et ont malheureusement bénéficié de la formation, du financement et des armes de l’Occident. Parmi les autres sources, l’excellent essai de Seymour Hersh, « La Redirection » de 2007, détaille le plan Bush d’utiliser le radicalisme sunnite pour atteindre ses objectifs régionaux. Obama semble avoir continué cette politique. Lire la suite »