Chakib Khelil

Ould Kaddour, Ould Abbes, Tahkout, personnages répugnants du règne calamiteux des Bouteflika

Publié le Mis à jour le

Le-trio

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Comme je l’ai souvent affirmé, l’Algérie continue à patauger dans les marécages de l’absurde et de la médiocrité. Chaque jour apporte son lot de scandales et de turpitudes dans une indifférence quasi générale. Les sorties des responsables politiques irresponsables frisant le burlesque ne font qu’enfoncer davantage le pays exsangue par le règne de la fratrie Bouteflika. Il est évident que les prochaines élections législatives ne serviront à rien d’autre qu’à permettre aux adeptes de la chkara et de la mangeoire de s’empiffrer un peu plus tout en offrant une image démocratique illusoire aux yeux de l’étranger. Lire la suite »

Publicités

À quoi sert un gouvernement en Algérie?

Publié le Mis à jour le

boutef

A. Bouteflika. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

On continue à assister à un spectacle des plus effarants qui ne rassure guère sur la situation dans laquelle se trouve l’Algérie, à savoir des déclarations en vrac de la part de ministres sans que personne n’agisse, ce qui nous conforte dans la thèse de la vacance du pouvoir. Comment en effet interpréter le fait que des ministres fassent des aveux stupéfiants, tel celui du Tourisme nous disant que le Dounia Parc a fait l’objet d’un détournement du foncier, ou encore l’incapacité du ministre du Commerce à faire fermer une pizzeria qui empoisonne ses clients, et ensuite, cerise sur le gâteau, le même qui avoue qu’un importateur est venu proférer des menaces au ministère parce qu’il voulait que sa cargaison soit sortie du port séance tenante. Lire la suite »

Saïd Bouteflika, ce Néron qui veut brûler l’Algérie

Publié le Mis à jour le

bouteflika_masque_said_763250720

Saïd Bouteflika, le nain qui veut couler l’Algérie. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Peut-on trouver un seul pays au monde, autre que l’Algérie, où le président de la République est absent pendant des années et ne communique pas avec le peuple ? Abdelaziz Bouteflika ne donne plus aucun discours à la nation depuis des années, et il n’y a plus de conseil des ministres ni aucune activité présidentielle. Malgré cette vacance de pouvoir plus qu’avérée, des décisions d’une extrême importance sont prises dans l’opacité la plus complète par un pouvoir occulte qui ne peut être qu’une seule personne, à savoir celle qui a organisé le rapt de tout un pays à l’histoire millénaire, le frère cadet du président, Saïd Bouteflika, un avorton qui s’est attaqué au géant qu’est l’Algérie. Lire la suite »

L’Algérie entre vacance du pouvoir, diversions et oppression

Publié le Mis à jour le

 

Saïd-et-Ali-Haddad

Saïd Bouteflika et son prête-nom Ali Haddad. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Jour après jour, le régime agonisant des Bouteflika montre un visage de plus en plus hideux, plongeant la gestion de l’État dans une régression vertigineuse qui touche à la liberté d’expression et qui montre à quel point ce pouvoir obsolète est ridicule et faible en incarcérant des journalistes et une directrice du ministère de la Culture en plein mois de Ramadan. Les voyous qui entourent la chaise roulante présidentielle n’ont plus aucun scrupule, fomentant des complots ici et là et créant des diversions telles que l’affaire de la ministre de l’Éducation, Nouria Benghabrit, qui s’est vu offrir une tribune dans un journal de Fafa, Le Monde, qui a sacralisé la ministre en tant que championne de la modernité. Lire la suite »

L’ANP face à ses responsabilités

Publié le Mis à jour le

armée ANP

Les braves soldats de l’ANP , dignes héritiers de la glorieuse ALN. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

En Algérie, tous les secteurs ministériels sont touchés par des scandales divers sans qu’aucun responsable ne soit sanctionné. Ce gouvernement à l’image du 4e mandat des Bouteflika, c’est-à-dire Saïd et son clan, symbolisent la déliquescence totale à tous les niveaux : des ministres qui déclarent en une même journée une chose et son contraire, un Premier ministre qui se trompe sur le montant des réserves de change, un chef de cabinet qui, hanté par la main de l’étranger et les orteils de l’intérieur, n’a que le mot complot à la bouche, des ministres qui ne servent à rien et ne sont là que pour se remplir la panse et placer les membres de leur famille à différents postes de responsabilité en attendant un coup de fil de limogeage ou l’obtention d’un poste sur une voie de garage… Lire la suite »

La Ballade des Panama Papers

Publié le

panamapapers

DR.

– Panam, Panam, Paname. Allo, Ali El Goudrone (Ali Haddad) ? C’est moi, Saïd Moul Estah (Saïd Bouteflika). Panam, Panam, Paname. Tu as vu la liste ?

– La liste de quoi, Saïd ? La liste des gagnants du Loto ?

– Non, idiot, la liste des Panama Papers.

– C’est quoi, les Panama Papers ?

– Tu le fais exprès, imbécile ? Où es-tu en ce moment ?

– Je suis au QG, chez les Kouninef.

– D’accord, j’arrive, tous chez les Kouninef. Mobilise tout le monde. Je suis sûr que c’est un coup du Big Data.

– C’est qui Big Data? Il roule pour Toufik ? Flingons le Big Data !

– Non, j’ai mieux. Accusons le Big Data d’avoir tiré sur moi et d’avoir crevé le pneu de la charrette de mon frère. Panam, Panam, Paname. Tout le monde est là ?

– Oui, sauf Mandela.

– Dis-moi, Kouninef a déjà sa perruque ? Panam, Panam, Paname…

– Oui, il a aussi mis sa robe.

– Nous devons réfléchir. Il nous faut absolument une diversion.

– J’ai une idée ! Que penses-tu d’un match de foot ? Je peux faire jouer mon équipe. One two three, viva Panama !

– Crétin ! Tu crois que c’est le moment de rigoler ? Appelle Ouyahia pour qu’il organise une conférence de presse pour cogner sur Saïdani. Et puis appelle Saïdani pour organiser une contre-conférence de presse pour cogner sur Ouyahia.  Dis-leur de parler de la main étrangère. Appelle aussi Chakib Khelil pour qu’il cogne sur les deux. Il est où au fait ?

– Il est dans une zaouia off shore dans le fin fond du désert.

– Alors appelle Najat pour qu’elle le joigne, et qu’elle ne vienne pas dire qu’elle est trop occupée avec la Pearl Partners Ltd. Il faut dissimuler le cadavre.

– Mais le cadavre, c’est tout le pays ! On a pu dissimuler plein de choses, mais tout un pays !

– Pourvu que les gueux n’en sachant rien. Il nous faut quelque chose du même type que la photo de Valls. Invitons le président du Mozambique ou du Lesotho, ceux à qui on a effacé les dettes. Il nous doivent bien ça. Panam Panam Paname.

– Je t’aime moi non plus.

– Ce n’est pas le moment. Panam Panam Paname. Le big boss a décidé…

– Quel big boss ? C’est toi le Big Boss.

– Le Capital, idiot, pas moi ! Il a décidé qu’aucun dollar ne sera dissimulé. On est dans la mélasse.

Que peuvent les mots contre le Big Data ? Panam, Panam, Paname, Panama Papers.

Affaire à suivre…

Mohsen Abdelmoumen

Published in Oximity, May 10, 2016:https://www.oximity.com/article/La-ballade-des-Panama-Papers.-1

Le vieux sage et l’agent de l’empire

Publié le

Mohamed Racim

Oeuvre de Mohamed Racim. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Remercions Allah le Miséricordieux, Lumière sur lumière, pour le jour béni où le cheikh de la zaouïa el Hamlaouia de Oued Seguen, le sage cheikh Mohamed el Hadi el Hamlaoui, a refusé la visite de Chakib Khelil, se dressant contre l’ignominie de ce Khelil et de ceux qui sont derrière lui, tapis comme des hyènes dans l’ombre de la présidence, multipliant offrandes et richesses à celui qui est l’éminence grise de la loi des Hydrocarbures 2005. La zaouïa de Oued Seguen a sauvé l’honneur des zaouïas. Lire la suite »