colonialisme

Dr. Olivier Le Cour Grandmaison : «La pacification de l’Algérie n’a pas été un long fleuve tranquille, bien au contraire»

Publié le Mis à jour le

olivier-le-cour-grandmaison-51

Dr. Olivier Le Cour Grandmaison. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit « Coloniser. Exterminer ». D’après vous, l’Algérie a-t-elle été un laboratoire colonial ?

Dr. Olivier Le Cour Grandmaison : Oui, on peut effectivement considérer que l’Algérie a été une sorte de laboratoire pour l’élaboration d’un certain nombre de techniques de la guerre que l’on peut qualifier de guerre contre-révolutionnaire et de techniques répressives, notamment après la nomination de Bugeaud au poste de gouverneur général de l’Algérie en 1840. La nomination a pour objectif de mener à bien ce que les militaires et les responsables politiques de l’époque nomment déjà « la pacification de l’Algérie » et pour ce faire, le général Bugeaud va employer un certain nombre de méthodes de guerre et de techniques répressives parmi lesquelles les razzias dont il faut préciser qu’elles débouchent parfois sur la destruction de villages et d’oasis entiers, l’objectif étant d’expulser les populations « indigènes », comme on le dit à l’époque, et, comme cela se dit aussi très couramment, de procéder ainsi au refoulement des « Arabes », de les chasser des territoires qu’ils occupaient  jusqu’à présent de façon à pouvoir faire en sorte que les Européens en général et les Français en particulier, les colons, puissent s’installer dans un environnement « pacifié ». Lire la suite »

Publicités

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz : « Les grands mouvements révolutionnaires aux États-Unis ont été largement alimentés par la résistance afro-américaine, mexico-américaine et amérindienne »

Publié le Mis à jour le

Roxanne-Dunbar-Ortiz3

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « L’histoire des peuples autochtones des États-Unis« , vous démontrez qu’il y a bien eu colonisation par peuplement, spoliation des terres des Amérindiens, massacres, etc. Pourquoi d’après vous l’Américain actuel n’évoque-t-il jamais les mots colonialisme et génocide à propos des peuples autochtones ? Cette histoire est-elle méconnue de l’Américain moyen ou bien est-elle niée intentionnellement ?

Dr. Roxanne Dunbar-Ortiz : Les fondateurs américains étaient très explicites quant à leur intention d’occuper et de coloniser le continent d’un océan à l’autre et envisageaient même de coloniser les Caraïbes et l’Amérique centrale. Dans le jargon populaire et politique, ils qualifiaient leurs pratiques colonialistes et impérialistes de «destin évident», c’est-à-dire qu’ils étaient destinés, en tant qu’Euro-Américains, à dominer le continent. Lire la suite »

Le Kenya, un autre modèle de la faillite politique en Afrique

Publié le Mis à jour le

NASA-coalition

L’opposition kenyane NASA en mode « Men in Black ». DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

La récente crise du Kenya suite aux élections présidentielles du 8 août dernier révèle l’aspect tribal qui sape les processus électoraux dans les pays d’Afrique. En effet, les courants politiques sont souvent secondaires, la préférence allant à l’appartenance tribale des candidats, comme on vient encore de le voir dans les récentes élections kenyanes. Ces élections opposaient le président sortant, le « libéral » Uhuru Kenyatta, à Raila Odinga, du « centre-gauche » et chef de l’opposition. C’était la quatrième campagne présidentielle de ce dernier. Lire la suite »

Dr. Peter Hudis : « La conscience de la non-viabilité du capitalisme augmente chaque jour qui passe »

Publié le Mis à jour le

Peter Hudis 3

Dr. Peter Hudis DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit le livre pertinent «Frantz Fanon, le philosophe des barricades». Pourquoi un tel intérêt à l’œuvre de Fanon ?

Dr. Peter Hudis : Il y a en effet un renouveau d’intérêt pour le travail de Fanon au cours des dernières années (mon livre n’est qu’un parmi ceux qui sont parus). Je pense qu’il y a deux raisons à cela. La première est que l’objectif change dans le capitalisme mondial, qui génère une discrimination raciale et un racisme à grande échelle. Le racisme, et surtout le racisme anti-noir, n’est pas nouveau dans le capitalisme, comme le montre l’histoire des États-Unis, les relations de classe ont été façonnées par des facteurs raciaux depuis la naissance du projet colonial. C’est pourquoi toute analyse «purement de classe» échoue toujours lorsqu’elle est appliquée à la société américaine. Lire la suite »

Macron chez les Bougnoules ou l’Algérie du déshonneur.

Publié le Mis à jour le

haddad-macron

Le poulain des Rothschild Emmanuel Macron et son serf Ali Haddad. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Et voilà que le laquais des Rothschild et de Bildelberg, Emmanuel Macron, déboule en Algérie et nous offre des scènes qui nous rappellent l’épisode ténébreux de la nuit coloniale en se donnant des airs de gouverneur général d’une Algérie réduite à l’état de sous-préfecture française grâce au règne de la fratrie des Bouteflika. Lire la suite »

Un président ne devrait pas faire ça…

Publié le Mis à jour le

00015632994-8401964

Le résultat du mariage pour tous entre Hollande et Bouteflika. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Le « renoncement » à postuler un deuxième mandat de François Hollande dit Flamby, alias « Moi, président », ou l’homme au scooter, ce président « normal » ou plus exactement paranormal, a mis les salons de France et d’Alger en ébullition. Cette décision s’est déroulée sur fond d’un scandale que les apparatchiks ont déguisé en « lucidité », en cachant une tentative de destitution menée par les députés républicains de droite, parmi lesquels François Fillon. Hollande n’a été épargné de cette destitution que grâce à son parti majoritaire. Lire la suite »

Ron Jacobs : « l’Occident a besoin des terroristes islamistes »

Publié le Mis à jour le

Ron Jacobs

Ron Jacobs. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/08/14/ron-jacobs-the-west-needs-islamic-terrorists/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Que représentent pour vous Frantz Fanon et la Révolution algérienne ?

Ron Jacobs : Frantz Fanon est pour moi un écrivain anticolonialiste qui, peut-être plus que tout autre écrivain familier pour moi, explique la nature du colonialisme et de l’impérialisme européen et américain et ses effets sur le colonisé et le colonisateur. En utilisant ses écritures comme un viseur, je suis capable d’y comprendre les sens psychologiques de l’impérialisme et de la résistance contre celui-ci. Cela vaut pour les situations outre-mer et dans ce que les Black Panthers et d’autres ont appelé la colonie noire interne aux États-Unis. Lire la suite »