Corée du Nord

Le Dr. T. J. Coles : « Contrairement à la guerre, la paix n’est pas une activité rentable »

Publié le Mis à jour le

T.-J.-Coles-pic

Dr. T. J. Coles. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre magistral « Britain’s Secret wars« , vous démontrez la face cachée de la politique britannique et son implication directe dans des conflits majeurs via ses services de renseignement. Ne pensez-vous pas que la Grande Bretagne est responsable, comme son allié les USA, du chaos qui règne dans des zones comme le Moyen Orient et le Sahel ?

Le Dr. T. J. Coles : Oui. La Grande-Bretagne a des responsabilités à la fois historiques et contemporaines dans une grande partie du carnage au Moyen-Orient, en Asie centrale et ailleurs. Il y a différents degrés de responsabilité. Lorsqu’un gang commet un crime, par exemple un meurtre et un vol à main armée, chaque membre du gang est condamné par un tribunal en fonction de son degré de participation au crime. La personne qui a appuyé sur la gâchette est le meurtrier, son associé est le complice, etc. Le même principe s’applique ou, si nous nous soucions de moralité, devrait s’appliquer aux affaires internationales. À l’heure actuelle, les États-Unis sont la superpuissance mondiale. Ils assument donc l’essentiel de la responsabilité pour envahir l’Afghanistan, lancer des drones sur des Pakistanais, des Somaliens et des Yéménites, envahir l’Irak et utiliser des terroristes par procuration en Syrie et en Libye. Lire la suite »

Publicités

Sheldon Richman : « L’administration Trump voit clairement Israël et l’Arabie Saoudite comme les éléments essentiels d’une coalition anti-iranienne »

Publié le Mis à jour le

Sheldon-Richman1-@-Meteor

Sheldon Richman. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Israël continue de massacrer le peuple palestinien dans l’impunité la plus totale. Israël n’est-il pas un État voyou ?

Sheldon Richman : Cela dépend de votre définition d’«État voyou», à propos de laquelle je ne m’attendrai pas à un accord général. Je préfère analyser la conduite du gouvernement israélien sans rechercher une étiquette controversée. Les politiques et la conduite du gouvernement israélien envers les Palestiniens sont systématiquement injustes et brutales. Et je crois que ces choses sont inhérentes à la philosophie sioniste d’Israël en tant qu’État du peuple juif plutôt que d’État de tous ses citoyens, indépendamment de leur religion, de leur appartenance ethnique ou de leur race. Le mouvement originel du Judaïsme réformé était d’accord avec ce que je viens de dire. Le traitement des Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza est qualifié d’apartheid car les individus n’ont aucun droit. Ils existent, comme s’ils étaient des sous-humains, à la merci d’Israël. Lire la suite »

Dr. Paul R. Pillar : «Le rôle extraordinaire et bien connu d’Israël dans la politique américaine explique cette incohérence»

Publié le Mis à jour le

Paul-R.-Pilalr3

Dr. Paul R. Pillar. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre Intelligence and U.S. Foreign Policy, vous avez émis des critiques contre la réforme des services de renseignement américains. Pourquoi ?

Dr. Paul R. Pillar : À la suite de l’attentat terroriste du 11 septembre, l’opinion publique a manifesté un grand désir de «faire quelque chose» qui assurerait aux Américains qu’un événement horrible comme celui-ci ne se reproduirait plus. Une telle assurance semble exiger la notion d’un problème identifiable et réparable qui, une fois corrigé, signifiera que les Américains seront désormais en sécurité. Et quand nous n’avons pas de meilleures idées pour une solution, la réponse habituelle de Washington est de réorganiser. Lire la suite »

Matthew Hoh : « le militarisme est l’une des vraies religions des États-Unis »

Publié le Mis à jour le

Matthew Hoh 1

Matthew Hoh. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes membre du Center for International Policy. Pouvez-vous nous parler des missions de cet organisme et quel est son impact dans la vie politique américain ?

Matthew Hoh : Le Centre pour la politique internationale (CIP) est un groupe de réflexion situé à Washington, DC, qui a été créé à la fin des années 1970 principalement pour s’opposer aux politiques militaires américaines en Amérique centrale. Nous maintenons toujours ce but originel de s’opposer au militarisme américain, mais nous travaillons également sur des questions impliquant l’Amérique du Sud, le Moyen-Orient, l’Asie centrale et l’Asie de l’Est. Nous nous concentrons également beaucoup sur les dépenses militaires américaines et le militarisme qui englobe tous les aspects de la politique, de la culture et de la société américaines. Nous sommes fiers de dire que notre mission est de «faire avancer un monde viable, juste et pacifique». Lire la suite »

Dr. William Alberts : «Contrairement aux États-Unis, la Corée du Nord et l’Iran n’ont pas envahi ou bombardé l’Afghanistan, l’Irak, la Libye, la Syrie et le Vietnam»

Publié le Mis à jour le

Rev. William Alberts2

Rev. William Alberts. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Pensez-vous que la déclaration de Donald Trump à l’Assemblée Générale des Nations Unies visant à détruire les États voyous est justifiée ? Les USA qui ont détruit la Corée, le Vietnam, l’Irak, la Libye, entre autres et organisé des coups d’État permanents dans les pays d’Amérique Latine, et qui ont été impliqués dans de nombreux conflits ne sont-ils pas eux-mêmes un État voyou ?

Dr. William Alberts : La menace du président Trump de «détruire complètement» la Corée du Nord n’est pas seulement injustifiée, elle révèle à quel point il est psychopathe et criminellement dangereux. « Détruire totalement  » un pays de plus de 25 millions d’êtres humains ! C’est une menace de crime de guerre le plus horrible. Et, étonnamment, il l’a faite sous le prétexte contradictoire que le développement des armes nucléaires de la Corée du Nord « menace le monde avec une perte de vies impensable ». Trump est un dangereux criminel de guerre en attente. Il devrait être retiré de son poste – par la mise en accusation ou la décision du Congrès selon laquelle il est inapte à sa fonction – le plus tôt possible, de sorte qu’il ne puisse pas faire du mal à d’innombrables personnes. Lire la suite »

Prof. Richard Falk : « Israël défie continuellement le droit international »

Publié le Mis à jour le

 

Press Conference  by Special Rapporteur on the situation of human rights in the Palestinian occupied territories since 1967 and Special Rapporteur on the situation of human rights in Myanmar

Prof. Richard Falk. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit le livre : « Achieving Human Rights ». À votre avis, les nombreuses interventions de l’impérialisme américain sous prétexte de répandre les droits et la démocratie n’ont-elles pas vidé de sa substance le concept même des droits de l’homme ?

Prof. Richard Falk : Je mettrais l’accent sur les effets dévalorisants de la désastreuse intervention impériale américaine et de l’occupation subséquente de l’Irak à partir de 2003. Surtout quand l’allégation de cacher des stocks d’armes de destruction massive s’est révélée fausse, les États-Unis ont justifié l’intervention en tant que libération classique du peuple irakien, une pratique de ce qu’on appelait la «promotion de la démocratie». Plus tôt encore, le gouvernement américain a tenté de justifier son intervention en faveur du changement de régime en Afghanistan comme bénéfique pour les femmes, comme une entreprise qui a été décrite sous le titre de «l’émancipation des femmes.» Comme avec l’Irak, l’intervention en Afghanistan a provoqué des souffrances massives au peuple du pays et a remis en cause toutes les affirmations selon lesquelles les droits de l’homme et la démocratie pourraient être obtenus par une intervention militaire. Lire la suite »

Dr. Jean Bricmont : « Aujourd’hui l’OTAN est totalement obsolète »

Publié le Mis à jour le

chomsky_bricmont2Noam Chomsky et Jean Bricmont. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse de la situation qui prévaut en Syrie et en Irak ?

Dr. Jean Bricmont : Elle est confuse, parce que les États-Unis veulent soutenir le gouvernement irakien qui est supposé être leur allié – bien qu’il soit plus proche de l’Iran que des États-Unis – contre l État islamique mais veulent aussi utiliser les mêmes islamistes, au moins dans leur forme soi-disant modérée, contre le gouvernement syrien. Lire la suite »