Daech-IS

Jeffrey Blankfort: « Le principal bénéficiaire de la désintégration de l’Irak et de la Syrie et de l’émergence d’ISIS a été Israël ».

Publié le Mis à jour le

Jeff Blankfort

Jeffrey Blankfort. DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/05/30/jeffrey-blankfort-the-main-beneficiary-from-the-disintegration-of-iraq-and-syria-and-the-emergence-of-isis-has-been-israel/

Mohsen Abdelmoumen : Quel est le poids réel des organisations sionistes, telles que l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) et l’ADL (Anti-Defamation League) dans la vie politique américaine ?

Jeffrey Blankfort : Il est à la fois considérable et incommensurable et leur influence se fait sentir, sinon voir, dans chaque secteur critique de la société américaine. L’AIPAC et l’ADL sont seulement les plus connus au sein d’un réseau d’organisations politiques puissantes qui fonctionnent pour le compte d’Israël et définissent efficacement les paramètres de la politique américaine au Moyen-Orient, bien que pendant la majorité de ses soixante ans et plus, l’AIPAC a préféré limiter son profil public à la classe politique et à ceux qui la financent. Il n’y a pas un groupe de lobbying ou une combinaison de groupes aux États-Unis ou ailleurs qui puissent être comparés avec le réseau sioniste en termes de pouvoir politique pur à tous les niveaux de gouvernement, y compris les tribunaux. Lire la suite »

Publicités

Bricolage, navigation à vue, corruption : consommez algérien !

Publié le Mis à jour le

Boutef6

Le président Abdelaziz Bouteflika lors de la visite de Laurent Fabius. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Pas un jour ne se passe en Algérie sans qu’éclate un scandale lié à la mauvaise gestion des affaires de l’Etat, dénonçant la gabegie et l’anarchie érigées en mode de gouvernance. Les simulacres de procès de corruption de l’autoroute Est-Ouest et El Khalifa ont démontré à quel point la Justice est loin d’être indépendante et n’est plus que l’otage d’un pouvoir politique dépourvu d’agenda, uniquement tournée vers la fumée blanche ou noire d’El Mouradia ou, plus précisément, de la résidence présidentielle médicalisée de Zéralda. Ces procès n’ont eu lieu que pour amuser la galerie sans intention de combattre réellement le fléau de la corruption qui menace l’Etat national. Diversion et ruses en permanence caractérisent le règne de Bouteflika IV. Tel est le sens du quatrième mandat : on gagne du temps et on occupe la scène avec des dérivatifs multiples. Lire la suite »

Le trafic des trésors archéologiques d’Irak, de l’invasion US à Daech-IS

Publié le Mis à jour le

hires_090718-A-8796C-063aL’armée américaine à Babylone en Irak. DR.

for translate, right click on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

La Mésopotamie est une antique région du Moyen Orient située entre le Tigre et l’Euphrate qui recouvre le nord-est de la Syrie et le nord de l’Irak. Sa civilisation a donné naissance à l’agriculture, à l’écriture, dont l’apparition est estimée à 3500 avant JC, à l’urbanisme, aux 24 heures dans une journée, à la création d’institutions, au droit, aux lois, au commerce, à l’art sous plusieurs formes (architecture monumentale, sculpture, peinture, orfèvrerie), à la musique, etc. Cette région regorge de trésors inestimables disséminés sur des centaines de sites archéologiques majeurs et des dizaines de milliers plus petits qui ont déjà fait l’objet de pillages par des aventuriers européens au XIXe siècle et ensuite par l’armée US lors de l’invasion en 2003. A l’époque de l’invasion criminelle US-britannique en 2003, de nombreux archéologues et historiens ont reproché aux armées occidentales d’avoir pillé le patrimoine irakien, accusant Washington d’avoir violé les accords internationaux de la Convention de La Haye datant de 1907 qui interdit formellement les pillages. Aujourd’hui, l’armée de fantassins à la solde des USA et d’Israël, Daech-IS, fait à son tour main basse sur les trésors de l’Irak, destinés à décorer les intérieurs luxueux des collectionneurs privés occidentaux qui les conservent en toute discrétion et ne les rendront jamais. Ainsi disparaît le patrimoine national irakien, témoin d’une civilisation éblouissante, dans les coffres-forts et les salons de l’Occident. Le pillage intensif et systématique des régions envahies par Daech-IS permet à l’organisation terroriste de financer son entreprise de mort et de destruction en fournissant pétrole et objets d’art à bas prix. Mais le diable est dans les détails et qui dit vendeur, dit acheteur, et tous ceux qui vendent ou achètent le fruit des rapines ont autant de sang sur les mains que les égorgeurs qui massacrent les peuples du Moyen-Orient. Lire la suite »

L’élimination du chef de Daech-IS en Algérie : une opération qualitative

Publié le Mis à jour le

Abelmalek Gouri, chef de Daesh-IS en Algérie éliminé par l'ANP

Abdelmalek Gouri, chef de Daech-IS en Algérie, éliminé par l’ANP. D.R.

for translate in English, right click on the text

por traducir en español, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

L’opération magistrale qui a abouti à la neutralisation d’Abdelmalek Gouri, l’émir de Daech-IS en Algérie, est le fruit d’un long et minutieux travail de renseignement effectué par l’ANP (Armée Nationale Populaire), le DRS (services secrets), la gendarmerie nationale et la police nationale. La cellule de coordination mise en place pour lutter contre le terrorisme et réunissant les différents corps sécuritaires a démontré son efficacité en procédant au démantèlement de réseaux de logistique de Daech-IS dans plusieurs villes de l’est algérien telles que Guelma, Constantine, Tébessa, et autres. Ces interventions extrêmement précises ont permis l’élimination de l’entourage direct du chef présumé de Daech-IS en Algérie qui voulait s’implanter notamment dans la zone stratégique de Boumerdès, ancien fief du GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat). La rapidité de l’exécution, que ce soit dans la neutralisation des réseaux de logistique du groupe terroriste ainsi que dans l’élimination de son chef présumé, a prouvé au monde entier le professionnalisme et la compétence de tous nos services de sécurité et leur aguerrissement face à la menace qui nous vient essentiellement de Libye. Sachant que Daech-IS est lié à des services de renseignement très puissants, le sénateur McCain s’étant d’ailleurs vanté d’entretenir des relations quasi quotidiennes avec ce groupe, on peut affirmer qu’à travers cette opération d’envergure  ciblée, l’ANP ainsi que tous les corps qui ont travaillé jour et nuit depuis plusieurs mois, ont fait capoter le projet d’implantation d’une filiale de Daech-IS en Algérie, généré par le chaos libyen. Lire la suite »