Edward Snowden

Wayne Madsen: « The CIA has always served the interests of Wall Street »

Publié le Mis à jour le

wayne-madsen-3

Wayne Madsen. DR.

Mohsen Abdelmoumen: According to you, when we see the numerous demonstrations anti-Trump in the United States after the election of Donald Trump at the presidency, are we witnessing a colored revolution?

Wayne Madsen: It is classic Soros-funded color revolution. Soros is financing MoveOn.org, Black Lives Matter, Demos, and other of his groups to turn out protesters and is even running ads in papers looking for paid drivers and protest coordinators. Lire la suite »

Publicités

Wayne Madsen : « La CIA a toujours servi les intérêts de Wall Street »

Publié le Mis à jour le

wayne-madsen2

Wayne Madsen. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/11/24/wayne-madsen-the-cia-has-always-served-the-interests-of-wall-street/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, quand on voit les multiples manifestations anti-Trump aux États-Unis après l’élection de Donald Trump à la présidence, assistons-nous à une révolution colorée ?

Wayne Madsen : Il s’agit de la révolution de couleur classique financée par Soros. Soros finance MoveOn.org, Black Lives Matter, Demos et d’autres de ses groupes pour produire des manifestants et publie même des annonces dans des journaux à la recherche de chauffeurs payés et de coordinateurs de protestation. Lire la suite »

Prof. Tony Kashani: « Either we will change and build solidarity for a better and just world or become extinct »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professor Tony Kashani. DR.

Mohsen Abdelmoumen: If Hillary Clinton becomes president, will the United States have elected a president or a war leader? At the death of Gaddafi, Hillary Clinton said “We came, we saw, he died”. Doesn’t this reference to the sentence of Jules César summarize the personality of Hillary Clinton as a war leader of the empire?

Prof. Tony Kashani: What is most disturbing about that line, which she delivered to a CBS reporter on national TV is that she did it with laughter and demeanor of a conqueror. Let’s bear in mind that this happened literally moments after she learned that the deposed Libyan leader Muammar Qaddafi had been killed. Of course, we know what a disaster that military intervention was, and the aftermath is even worse, costing American and Libyan lives, leaving Libya a failed state with no hope for stability anytime soon. Lire la suite »

Prof. Tony Kashani : « Soit nous allons changer et renforcer la solidarité pour un monde meilleur et juste ou bien nous disparaîtrons »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professeur Tony Kashani. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/01/prof-tony-kashanieither-we-will-change-and-build-solidarity-for-a-better-and-just-world-or-become-extinct/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Si Hillary Clinton devient présidente, les États-Unis auront-ils élu un président ou un chef de guerre ? À la mort de Kadhafi, Hillary Clinton a déclaré « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort ». Cette référence à la phrase de Jules César ne résume-t-elle pas à elle seule la personnalité d’Hillary Clinton en tant que chef de guerre de l’empire ?

Pr. Tony Kashani : Le plus inquiétant dans cette phrase qu’elle a proférée à un journaliste de la télévision nationale CBS, c’est qu’elle l’a fait avec le rire et le comportement d’un conquérant. Tenons compte que ceci est arrivé littéralement quelques instants après qu’elle ait appris que le leader libyen déposé Mouammar Kadhafi avait été tué. Bien sûr, nous savons quel désastre a été l’intervention militaire, et la suite est encore pire, ce qui coûte des vies américaines et libyennes, faisant de la Libye un État défaillant sans espoir de stabilité de sitôt. Lire la suite »

Pr. Marjorie Cohn: « Almost 90 percent of the people killed in airstrikes were not the intended targets »

Publié le Mis à jour le

Marjorie-Cohn

Professor Marjorie Cohn. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In spying on entire planet through the NSA, as revealed by Edward Snowden, does the US government fight terrorism as he claims or is it an excuse to spy on activists who are against the imperialist policy of the United States? Are this phone-tapping legal?

Pr. Marjorie Cohn: The US government is really trying fight terrorism but the use of metadata to target people with drones is unreliable. The US government may have a cell phone number that belongs to a « suspected terrorist », but the target may have given his phone to anyone (his mother, etc.), so the targeting is notoriously imprecise. Surveillance is used within the United States to monitor suspected terrorist activity, but can also be abused to spy on dissidents. Lire la suite »

Pr. Marjorie Cohn : « Près de 90 % des personnes tuées dans les frappes aériennes n’étaient pas les cibles prévues »

Publié le Mis à jour le

Marjorie-Cohn2

Professeur Marjorie Cohn. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/08/02/pr-marjorie-cohn-almost-90-percent-of-the-people-killed-in-airstrikes-were-not-the-intended-targets/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : En espionnant toute la planète à travers la NSA, comme l’a révélé Edward Snowden, le gouvernement des États-Unis combat-il le terrorisme comme il le prétend ou est-ce un prétexte pour espionner les militants qui sont contre la politique impérialiste des États-Unis ? Ces écoutes sont-elles légales ?

Prof. Marjorie Cohn : Le gouvernement américain essaie vraiment de lutter contre le terrorisme, mais l’utilisation des métadonnées pour cibler les personnes avec des drones est peu fiable. Le gouvernement américain peut avoir un numéro de téléphone cellulaire qui appartient à un « terroriste présumé », mais la cible peut avoir donné son téléphone à tout le monde (sa mère, etc.), de sorte que le ciblage est notoirement imprécis. La surveillance est utilisée aux États-Unis pour surveiller l’activité terroriste présumée, mais peut aussi verser dans l’abus en espionnant les dissidents. Lire la suite »

Harry Clark: « Zionism has made a powerful, radicalizing contribution. »

Publié le Mis à jour le

unnamed

Harry Clark. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What do you think of recent leaks of Wikileaks which target some States and not others? Would there be a hidden political agenda behind these leaks? Harry Clark:

This charge has been made since Wikileaks became famous around 5 years ago, due to the Chelsea Manning leaks and the dubious pursuit of Julian Assange by Swedish authorities. Any selective leaking by Wikileaks to criticize the US or other governments simply mirrors the selective leaking of classified information by the US and other governments to advance their agendas. Lire la suite »