Europe

Alain Rodier: « The only certainty is that chaos will persist »

Publié le Mis à jour le

Alain Rodier1

Alain Rodier. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You are the author, among others, of “Grand angle sur le terrorisme” (Wide Angle on Terrorism) and “Grand angle sur la mafia” (Wide Angle on Mafia). In these two very relevant books, you analyze terrorism and mafias, which brings us back to the links between these two phenomena. One is talking more and more about hybrid terrorism related to serious criminality, what is your opinion on that?

Alain Rodier: The term « hybrid terrorism » emerged to highlight the links between terrorist movements and crime in general and organized in particular. A first phenomenon is well known: that of the petty criminals who enter into terrorism. Interest is then reciprocal. Different « losers » see it as a way of « fulfill oneself » by getting out of their criminal anonymity by espousing a cause that, in their vast majority, they do not know. What is amazing is that they are not only able to give their lives for this cause (like almost all active soldiers), but that their essential aim is martyrdom. Apart from Japanese suicide bombers, modern history knows no similar cases. The great question that is posed and which has not yet been answered satisfactorily is: why? Lire la suite »

Alain Rodier : « La seule certitude est que le chaos va perdurer »

Publié le Mis à jour le

Alain Rodier2

Alain Rodier. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes l’auteur, entre autres, de « Grand angle sur le terrorisme » et de « Grand angle sur les mafias ».  Dans ces deux livres très pertinents, vous analysez le terrorisme et les mafias, ce qui nous renvoie aux liens entre ces deux phénomènes. On parle de plus en plus d’un terrorisme hybride lié à la grande criminalité, quel est votre avis à ce sujet ?

Alain Rodier : L’expression « terrorisme hybride » est apparue pour souligner les liens qui existent entre des mouvements terroristes et le crime en général et organisé en particulier. Un premier phénomène est bien connu : celui des petits délinquants qui versent dans le terrorisme. L’intérêt est alors réciproque. Différents « paumés » y voient une manière de se « réaliser » en sortant de leur anonymat criminel en épousant une cause que, dans leur immense majorité, ils ne connaissent pas. Ce qui est époustouflant c’est que non seulement ils sont capables de donner leur vie pour cette cause (comme à peu près tout les militaires d’active), mais que leur but essentiel est le martyre. En dehors des kamikazes japonais, l’Histoire moderne ne connaît pas de cas semblables. La grande question qui est posée et qui n’a, à ce jour, pas trouvé de réponse satisfaisante est : pourquoi ? Lire la suite »

Dr. Jean Bricmont: « Today NATO is totally obsolete »

Publié le Mis à jour le

Jean Bricmont 1

Dr. Jean Bricmont DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is your analysis of the situation in Syria and Iraq?

Dr. Jean Bricmont: It is confusing, because the US wants to support the Iraqi government, which is supposed to be its ally – although it is closer to Iran than the United States – against the Islamic State, but also wants to use the same Islamists, at least in their so-called moderate form, against the Syrian government. Lire la suite »

Dr. Jean Bricmont : « Aujourd’hui l’OTAN est totalement obsolète »

Publié le Mis à jour le

chomsky_bricmont2Noam Chomsky et Jean Bricmont. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse de la situation qui prévaut en Syrie et en Irak ?

Dr. Jean Bricmont : Elle est confuse, parce que les États-Unis veulent soutenir le gouvernement irakien qui est supposé être leur allié – bien qu’il soit plus proche de l’Iran que des États-Unis – contre l État islamique mais veulent aussi utiliser les mêmes islamistes, au moins dans leur forme soi-disant modérée, contre le gouvernement syrien. Lire la suite »

Dr. Jacques Sapir: « The struggle for the sovereignty of Nations is now decisive »

Publié le Mis à jour le

Jacques Sapir

Dr. Jacques Sapir. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your book « Les économistes contre la Démocratie: Pouvoir, Mondialisation et Démocratie » (Economists Against Democracy: Power, Globalization and Democracy), you are very critical of economists. Can you explain why?

Dr. Jacques Sapir: It is mainly because economists have appropriated a power that is not theirs. They have indeed penetrated the inner workings of the ruling apparatus. This is true at the State level, as to that of major international organizations, whether it is in the European Union, the OECD or the WTO. They are thus increasingly inclined to intervene on all social and political problems. But when they occur, it is by mixing an experts position and a position of political actors. This poses an immediate problem. Lire la suite »

Le Dr. Jacques Sapir : « La lutte pour la souveraineté des Nations est aujourd’hui décisive »

Publié le Mis à jour le

Jacques Sapir1

Le Dr. Jacques Sapir. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2017/03/16/dr-jacques-sapir-the-struggle-for-the-sovereignty-of-nations-is-now-decisive/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « Les économistes contre la démocratie : Pouvoir, mondialisation et démocratie », vous êtes très critique envers les économistes. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Dr. Jacques Sapir : C’est essentiellement parce que les économistes se sont approprié un pouvoir qui ne leur revient pas. Ils ont en effet pénétré les rouages des appareils de décision. Ceci est vrai à l’échelle des États, comme à celle des grandes organisations internationales, qu’il s’agisse de l’Union européenne, ou de l’OCDE ou de l’OMC. Ils sont ainsi de plus en plus portés à intervenir sur l’ensemble des problèmes sociaux et politiques. Or, quand ils interviennent, c’est en mélangeant une position d’experts et une position d’acteurs politiques. Cela pose un problème immédiat. Lire la suite »

Colonel Régis Chamagne: « NATO has become a tool at the service of US imperialism, itself at the service of the financial oligarchy’s project »

Publié le Mis à jour le

colonel-chamagne

Colonel Régis Chamagne. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You are talking about a plan for the destruction of nation-States, especially by breaking their armies. It is a terrible fact. Can you tell us about this project?

Col. Régis Chamagne: The objective of the financial oligarchy is to seize the riches of the world, and to achieve this, humanity must be enslaved. Thirty years ago, some 60 people owned 50 percent of the world’s wealth. At the time, the image used was that of a bus: we could fill a bus with those who owned 50 percent of the world’s wealth. Today, they are only eight people who own half the wealth of the world. Lire la suite »