Europe

Dr. Wolfgang Streeck: “We are being governed by an oligarchy”

Publié le Mis à jour le

Dr. Wolfgang Streeck. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Can Europe survive the Covid-19 crisis?

Dr. Wolfgang Streeck: It depends on what you mean by “survive“. Complex societies don‘t “die“; something always remains—the question is: what? If you mean the European Union or the European Monetary Union, will they still exist when the virus has left? Of course. If you ask if the virus is undermining them, I think one must not forget that both EU and EMU were already undermining themselves before the pandemic; remember Brexit? Also remember the tensions between Germany and the Mediterranean countries, and between Germany in particular and the new, peripheral member states in the East. The pandemic may or may not have accelerated the decay of “Europe“ as an international organization, or institution; but apart from this and more importantly, the virus has not derailed older tendencies of development that are too deeply rooted politically and economically to be undone by a tiny virus.

Lire la suite »

Dr. Wolfgang Streeck: « Nous sommes gouvernés par une oligarchie »

Publié le Mis à jour le

Dr. Wolfgang Streeck. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : L’Europe peut-elle survivre à la crise du Covid-19 ?

Dr. Wolfgang Streeck : Cela dépend de ce que vous entendez par « survivre ». Les sociétés complexes ne « meurent » pas ; il reste toujours quelque chose – la question est : quoi ? Si vous voulez parler de l’Union européenne ou de l’Union monétaire européenne, existeront-elles encore lorsque le virus sera parti ? Bien sûr. Si vous demandez si le virus les affaiblit, je pense qu’il ne faut pas oublier que l’UE et l’UEM (ndlr : Union Economique et Monétaire) s’affaiblissaient déjà avant la pandémie ; vous souvenez-vous du Brexit ? N’oubliez pas non plus les tensions entre l’Allemagne et les pays méditerranéens, et entre l’Allemagne en particulier et les nouveaux États membres périphériques de l’Est. La pandémie peut ou non avoir accéléré le déclin de « l’Europe » en tant qu’organisation ou institution internationale ; mais à part cela et surtout, le virus n’a pas fait dérailler les anciennes tendances de développement qui sont trop profondément enracinées politiquement et économiquement pour être détruites par un minuscule virus.

Lire la suite »

Miguel Urbán Crespo: « Workers of the world, unite. This is the last call »

Publié le Mis à jour le

Miguel Urban Crespo 4

Miguel Urbán Crespo . DR.

Mohsen Abdelmoumen: You called for a Covid tax on high net worth individuals and multinational corporations. Why? Didn’t the Covid-19 crisis show us the failure of the neoliberal model?

Miguel Urbán Crespo: The emergence of Covid was particularly deadly after decades of neo-liberal policies and cuts in public services and health care. The coronavirus has shown us that in centers and countries where more has been invested in health, there are fewer deaths, because, as we already knew, there is no better social shield than the protection of fundamental rights and the collective interest. The right to health has been reduced by neoliberal policies and the cost of this pandemic amounts to hundreds of thousands lives. Lire la suite »

Miguel Urbán Crespo : « Prolétaires du monde, unissez-vous. C’est le dernier appel »

Publié le Mis à jour le

Miguel Urban Crespo 4

Miguel Urbán Crespo . DR.

English version here

En español aquí

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez appelé à appliquer une taxe Covid sur les grosses fortunes et les multinationales. Pourquoi ? A votre avis, la crise du Covid-19 ne nous a-t-elle pas montré la faillite du modèle néolibéral ?

Miguel Urbán Crespo : L’émergence du Covid a été particulièrement meurtrière après des décennies de politiques néolibérales et de coupes dans les services publics et les soins de santé. Le coronavirus nous a montré que dans les centres et les pays où l’on a investi davantage dans la santé, il y a moins de décès, car comme nous le savions déjà, il n’y a pas de meilleur bouclier social que la protection des droits fondamentaux et du bien commun. Le droit à la santé a été réduit par les politiques néolibérales et le coût de cette pandémie se chiffre en centaines de milliers de vies. Lire la suite »

Dr. Burkhard Luber: “We are already beyond the point of no return what the destruction of the Earth is concerned”

Publié le Mis à jour le

Burkhard Luber

Dr. Burkhard Luber. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How do you explain the rise of the far right in Europe and elsewhere in the world?

Dr. Burkhard Luber: I see three explanations: A first explanation is that many people are not capable to accept that in the modern global world an increasingly wide spectrum of different cultures, beliefs and values exists. Many people have not learned the virtue of tolerance and the importance to find joint interests with different people, cultures and countries. Persons with such limited tolerance and small understanding of other cultures are always in danger to see foreigners as a threat for their own workplace, for their culture, etc. Lire la suite »

Dr. Burkhard Luber : « Nous avons déjà dépassé le point de non-retour en ce qui concerne la destruction de la Terre »

Publié le Mis à jour le

Burkhard Luber

Dr. Burkhard Luber. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Comment expliquez-vous la montée de l’extrême-droite en Europe et ailleurs dans le monde ?

Dr. Burkhard Luber : Je vois trois explications. Une première explication est que beaucoup de gens ne sont pas capables d’accepter que dans le monde global moderne il existe un éventail de plus en plus large de cultures, de croyances et de valeurs différentes. Beaucoup de gens n’ont pas appris la vertu de la tolérance et l’importance de trouver des intérêts communs avec des personnes, des cultures et des pays différents. Les personnes avec une tolérance et une compréhension aussi limitées des autres cultures sont toujours susceptibles de considérer les étrangers comme une menace pour leur lieu de travail, pour leur culture, etc. Lire la suite »

Colonel Régis Chamagne: “The attack on Libya was a major strategic mistake and a crime against humanity”

Publié le Mis à jour le

Régis_Chamagne.6jpg

Colonel Régis Chamagne. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What do you think of Colonel Legrier’s criticism of the tactics the West has used against ISIS in Syria that Reuters mentioned in an article?

Colonel Régis Chamagne: Colonel Legrier’s analysis is good in my opinion. The duty of secrecy of the military concerns among others the critics of the strategy of France. However, to the extent that he presents an article in an official defense journal and where it is initially accepted, he is entitled to it. What is enlightening, however, is the political reaction after the fact. It shows a spirit of censorship and contempt for the military. Lire la suite »