fascisme

Le Dr. Jacques Sapir : « La lutte pour la souveraineté des Nations est aujourd’hui décisive »

Publié le Mis à jour le

Jacques Sapir1

Le Dr. Jacques Sapir. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2017/03/16/dr-jacques-sapir-the-struggle-for-the-sovereignty-of-nations-is-now-decisive/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre « Les économistes contre la démocratie : Pouvoir, mondialisation et démocratie », vous êtes très critique envers les économistes. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

Dr. Jacques Sapir : C’est essentiellement parce que les économistes se sont approprié un pouvoir qui ne leur revient pas. Ils ont en effet pénétré les rouages des appareils de décision. Ceci est vrai à l’échelle des États, comme à celle des grandes organisations internationales, qu’il s’agisse de l’Union européenne, ou de l’OCDE ou de l’OMC. Ils sont ainsi de plus en plus portés à intervenir sur l’ensemble des problèmes sociaux et politiques. Or, quand ils interviennent, c’est en mélangeant une position d’experts et une position d’acteurs politiques. Cela pose un problème immédiat. Lire la suite »

L’Amérique, ennemi public mondial numéro un, une interview avec le Dr. Gary Brumback

Publié le Mis à jour le

gary-brumback

Dr. Gary Brumback. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/10/28/america-the-worlds-public-enemy-number-one-an-interview-with-dr-gary-brumback/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Comment expliquez-vous la longue histoire de l’interventionnisme américain ? Quelle est votre analyse ?

Dr. Gary Brumback : « Interventionnisme » est vraiment un terme approprié. Cela couvre beaucoup de territoire, c’est exactement ce qu’a fait l’Amérique avant même qu’elle soit devenue une nation il y a 240 ans. Les États-Unis sont habituellement interventionnistes. Sur le plan intérieur, c’est sous la forme de fascisme, ou un État policier, qui piétine les droits de l’homme. Sur le plan international, c’est sous la forme de l’impérialisme militariste. Lire la suite »

Pr. Peter Phillips : « Nous sommes confrontés à un siècle de fascisme »

Publié le Mis à jour le

Peter-Phillips-300x270

Professor Peter Phillips. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/06/30/pr-peter-phillips-we-face-a-century-of-fascism/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Dans un de vos écrits, vous qualifiez le XXIe siècle de siècle du fascisme. Comment en sommes-nous arrivés là ?

Pr. Peter Phillips : Le 11/9 a ouvert la voie à une guerre mondiale contre le terrorisme et à l’augmentation d’un État policier aux États-Unis et à l’étranger. Nous sommes confrontés à un siècle de fascisme à moins que d’importants mouvements de démocratie sociale n’interviennent. Le mécanisme de la démocratie d’État et des élections aux États-Unis et la plupart des autres fonctions ne sont rien de plus que du théâtre à grande échelle. Lire la suite »

Norman Pollack: « If one had to choose between Clinton and Trump, Americans would be best advised to move to Canada ».

Publié le Mis à jour le

Norman Pollack

Prof. Norman Pollack. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Is the capitalist system compatible with life?

Norman Pollack: I think not, not as a reflex-action, but because the commodity structure, which is the salience of capitalism, is the source of alienation. Human beings are reduced to commodities, valued—if at all—for their exchange value. The characteristic impulse or query under capitalism is, what’s in it for me? There is no intrinsic respect for others; in fact others become no more than means to the satisfaction of one’s own ends. The classic statement of this analysis is Marx’s Economic-Philosophical Manuscript of 1844, and an excellent statement built on that is Fritz Pappenheim, The Alienation of Modern Man. Lire la suite »

Norman Pollack : « Si l’on devait choisir entre Clinton et Trump, les Américains seraient mieux avisés de déménager au Canada ».

Publié le Mis à jour le

Norman Pollack

Prof. Norman Pollack. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/09/17/norman-pollack-if-one-had-to-choose-between-clinton-and-trump-americans-would-be-best-advised-to-move-to-canada/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Mohsen Abdelmoumen : Le système capitaliste est-il compatible avec la vie ?

Norman Pollack : Je ne pense pas, non pas comme action-réflexe, mais parce que la structure des marchandises, qui est la prépondérance du capitalisme, est la source d’aliénation. Les êtres humains sont réduits à des marchandises, évalués le cas échéant pour leur valeur d’échange. L’impulsion caractéristique ou la question sous le capitalisme est : Que pourrais-je en tirer ? Il n’y a aucun respect intrinsèque des autres. En fait, les autres ne deviennent rien de plus que des moyens pour la satisfaction de ses propres intérêts. L’énoncé classique de cette analyse est le Manuscrit Économique et Philosophique de Marx de 1844, dont a tiré parti Fritz Pappenheim dans un texte excellent : L’aliénation de l’Homme Moderne. Lire la suite »

Henry Giroux: « The fascism is an embrace of the profoundly anti-political »

Publié le Mis à jour le

maxresdefault

Henry Giroux. DR.

Mohsen Abdelmoumen: The concept of « disposability » frequently returns in your writing, whether speaking of youth, politics, the future, etc. Why do you insist on this theme?

Henry Giroux: Global capitalism has taken on a range of characteristics that demand a new language for understanding such shifts along with the effects these economic, political, and pedagogical registers are having in different degrees upon those that bear the weight of its oppressive forces. Not only have we seen a separation of power, which is global, from politics, which is local, but we have seen a full-fledged attack on the social state, the rise of the punishing state, and the emergence of what might be called an authoritarian culture of cruelty. Under such circumstances, I have tried to capture the current savagery of various regimes of neoliberal capitalism by developing a paradigm that focused on the intensification of what I have called the politics of disposability. Lire la suite »

Henry Giroux : « Le fascisme est une étreinte de l’antipolitique profond »

Publié le Mis à jour le

maxresdefault (1)

Henry Giroux. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/08/29/henry-giroux-the-fascism-is-an-embrace-of-the-profoundly-anti-political/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : La notion de « jetabilité » revient souvent dans vos écrits, que ce soit en parlant de la jeunesse, de la politique, de l’avenir, etc.  Pourquoi insistez-vous sur ce thème ?

Henry Giroux : Le capitalisme mondial a adopté une série de caractéristiques qui exigent un nouveau langage afin de comprendre de tels changements ainsi que les effets dans les registres économiques, politiques et pédagogiques qui visent à des degrés divers ceux qui supportent le poids de ses forces oppressives. Non seulement nous avons vu une séparation entre le pouvoir, qui est mondial, et la politique, qui est locale, mais nous avons vu une attaque à part entière sur l’État social, l’avènement de l’État punitif et l’émergence de ce qui pourrait être appelé une culture autoritaire de la cruauté. Dans de telles circonstances, j’ai essayé de saisir la sauvagerie actuelle des différents régimes du capitalisme néolibéral en développant un paradigme axé sur l’intensification de ce que je l’ai appelé la politique de la jetabilité. Lire la suite »