Ferdjioua

Don’t touch our Algerian youth!

Publié le Mis à jour le

marteau- justice

I am angry to learn that tomorrow, Monday, April 29, my cousin Abdelmoumen Nasreddin and his companions Hanani Yahya and Sahli Mohsen will be brought before the judge in the town of Ferdjioua (Fedj M’Zala) for defamation against the former resigning president Abdelaziz Bouteflika. They just posted a critic on their Facebook page. Where do we go if we can not speak on Facebook? While affirming my solidarity with the families of these young people from deep Algeria, I would like to point out that it is Said Bouteflika who must appear before the judges for high treason and various economic crimes he has committed against the Algerian people. These young people only exercised their critical mind in the face of a surrealist situation where a frame was venerated, like all Algerians – Fakhamatou chaab – who took to the streets to chase the tyrant Bouteflika and his court. The religion of the frame advocated by the Bouteflika is dead! Who betrayed the November oath? Certainly not these young people who are the successors of the Novembrists, the worthy heirs of Ben M’Hidi, Benboulaïd and our martyrs. If anyone has betrayed the blood of the martyrs and insulted all Algeria and its people, it is the siblings Bouteflika and his clan. Gentlemen judges, take care of the nation’s criminals, looters and traitors. El Issaba, the Bouteflika gang, lost and they now belong to the sewers of history, and the patriots won. I ask the judges to drop all charges against these young people. As an Algerian patriot devoted to the cause of my homeland and justice, I assure my full solidarity with the families of these young people and all those who have suffered the colonialism of el issaba (gang) of the Bouteflikas. Down with the traitors of the nation! Don’t touch our young people! Tahia El-Djazaïr ! Glory to our martyrs!

Mohsen Abdelmoumen

 

Pas touche à notre jeunesse algérienne !

J’apprends avec colère que demain lundi 29 avril, mon cousin Abdelmoumen Nasreddin et ses compagnons Hanani Yahya et Sahli Mohsen vont être traduits devant le juge dans la ville de Ferdjioua (Fedj M’Zala) pour diffamation contre l’ancien président démissionnaire Abdelaziz Bouteflika. Ils ont juste publié une critique sur leur page Facebook. Où va-t-on si on ne peut plus s’exprimer sur Facebook ? Tout en affirmant ma solidarité avec les familles de ces jeunes de l’Algérie profonde, je précise que c’est Saïd Bouteflika qui doit comparaître devant les juges pour haute trahison et divers crimes économiques qu’il a commis à l’encontre du peuple algérien. Ces jeunes gens n’ont fait qu’exercer leur esprit critique face à une situation surréaliste où l’on vénérait un cadre, comme tous les Algériens – Fakhamatou chaab – qui sont descendus dans la rue pour chasser le tyran Bouteflika et sa cour. La religion du cadre prônée par les Bouteflika n’est plus ! Qui a trahi le serment de Novembre ? Certainement pas ces jeunes qui sont les continuateurs des Novembristes, les dignes héritiers de Ben M’Hidi, de Benboulaïd et de nos martyrs. Si quelqu’un a trahi le sang des martyrs et insulté toute l’Algérie et son peuple, c’est bien la fratrie Bouteflika et son clan. Messieurs les juges, occupez-vous des criminels, des pilleurs et des traîtres de la nation. El Issaba, le gang des Bouteflika, a perdu et ils appartiennent désormais aux égouts de l’Histoire, et les patriotes ont gagné. Je demande aux juges d’abandonner toutes les charges contre ces jeunes. En tant que patriote algérien dévoué à la cause de ma patrie et de la justice, j’assure ma solidarité pleine et entière aux familles de ces jeunes et à tous ceux qui ont subi le colonialisme d’el issaba (gang) des Bouteflika. À bas les traîtres de la nation ! Pas touche à notre jeunesse ! Tahia El-Djazaïr ! Gloire à nos martyrs !

Mohsen Abdelmoumen

Published in Palestine Solidarité: http://www.palestine-solidarite.org/analyses.mohsen_abdelmoumen.280419.htm

Publicités

Meziane, martyr de la Révolution algérienne

Publié le Mis à jour le

diaspo_algerie_guerre

Détachement de l’ALN. D.R.

for translate in English, right click on the text

por traducir en español, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

J’aime évoquer les héros que les badauds ignorent, trop occupés qu’ils sont par la superficialité frénétique qui comble leur néant quotidien. Qu’y a-t-il de plus noble qu’un martyr, de plus honorable qu’un chahid qui offre sa vie par amour pour son pays et son peuple ? Son existence conjugue la réflexion, le mouvement et l’action, dans une harmonie parfaite entre l’esprit et le corps. La commémoration de ces immortels qui ont lutté jusqu’au sacrifice ultime n’obéit à aucune date, c’est à chaque instant que nous devons honorer ces phares qui éclairent notre chemin. Comment ne pas admirer ceux qui luttent sans rien attendre de personne et qui donnent leur vie pour un monde meilleur ? Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas le message de Meziane le fier, l’Algérien qui a arrosé sa terre avec son sang pur. L’exemple des héros de jadis nous éloigne du compost sociétal et de l’uniformité conformiste animant les carcasses des consommateurs, et nous permet de tenir debout en adhérant au rêve généreux des hommes libres. Pour ma part, je me sens plus proche de ces martyrs que des cloportes qui vaquent à leurs besoins sans autre pensée que celle d’assouvir leurs pulsions de tubes digestifs. Lire la suite »