Frank Joyce

Frank Joyce : “Very few U.S. Americans have any idea that their country has killed at least 20 million people just since the end of WWII”

Publié le Mis à jour le

Frank_Joyce_8047a

Frank Joyce. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You co-authored The People Make the Peace: Lessons from the Vietnam Antiwar MovementWhat about the anti-war movement in the United States today?

Frank Joyce: What is most often overlooked about the massive opposition by U.S. Americans to the invasion of Viet Nam is what an aberration it was.  The violence inherent in settler colonialism and slavery established the worship of militarism, guns and brutality toward people of color that remains dominant to this day.  The current absence of significant organized opposition to war represents the regression-to-the-mean, that is returning to the commitment to war and violence that is at the core of the identity of the U.S. Lire la suite »

Frank Joyce: « Très peu d’Américains sont conscients que leur pays a tué au moins 20 millions de personnes depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale »

Publié le Mis à jour le

Frank_Joyce_8047a

Frank Joyce. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen :  Vous avez co-écrit The People Make the Peace: Lessons from the Vietnam Antiwar Movement. Qu’en est-il aujourd’hui du mouvement anti-guerre aux États-Unis ?

Frank Joyce : Ce que l’on oublie le plus souvent à propos de l’opposition massive des Américains à l’invasion du Viêt Nam est l’aberration que celle-ci a été. La violence inhérente au colonialisme et à l’esclavage exercé par les colons a instauré le culte du militarisme, des armes et de la brutalité envers les personnes de couleur qui est toujours dominant à ce jour. L’absence actuelle d’opposition organisée significative à la guerre représente une régression vers la moyenne, c’est-à-dire un retour à l’engagement en faveur de la guerre et de la violence qui est au cœur de l’identité des États-Unis. Lire la suite »