GIA

Dr. Éric Denécé: « Following his disappointments in Syria and Iraq, Daesh will boost his terrorist action in the world »

Publié le Mis à jour le

dr-eric-denece

Dr. Eric Denécé. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Several months after the attacks that hit Paris and Brussels, do you think that Western Governments have drawn the conclusions it takes?

Dr. Éric Denécé: All the Western states believe that jihadist terrorism is the primary threat against national security and give increasing resources to the fight. But it is difficult to generalize further because the situations are different from one country to another. France, for example, is more targeted – because of its external operations – and concerned – because of the presence on its soil of an important population coming from the immigration. Except for Bulgaria, France is the country of the European Union, which has the largest number of Muslims on its soil. Now, if 95% of our compatriots are respectable and law-abiding, there is, however, a significant minority of radicalized in which recruit Daesh and Al-Qaeda. The problem takes therefore at our place a particular largeness, which is not similar, for example, in Germany or in Italy. Lire la suite »

Publicités

Dr. Éric Denécé : « Suite à ses déconvenues en Syrie et en Irak, Daesh va relancer son action terroriste dans le monde »

Publié le Mis à jour le

dr-eric-denece1

Dr. Eric Denécé. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/10/01/dr-eric-denece-following-his-disappointments-in-syria-and-iraq-daesh-will-boost-his-terrorist-action-in-the-world/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Plusieurs mois après les attentats qui ont frappé Paris et Bruxelles, pensez-vous que les gouvernements occidentaux ont tiré les conclusions qu’il faut ?

Dr. Éric Denécé : Tous les États occidentaux sont convaincus que le terrorisme djihadiste est la première menace contre la sécurité nationale et accordent des moyens croissants à la lutte. Mais il est difficile de généraliser davantage car les situations sont différentes d’un pays à l’autre. La France, par exemple, est davantage ciblée – en raison de ses opérations extérieures – et concernée – en raison de la présence sur son sol d’une importante population issue de l’immigration. Si l’on excepte la Bulgarie, la France est le pays de l’Union européenne qui compte le plus grand nombre de musulmans sur son sol. Or, si 95% de nos compatriotes sont tout à fait respectables et respectueux des lois, il existe toutefois une importante minorité radicalisée dans laquelle recrutent Daesh et Al-Qaïda. Le problème connait donc chez nous une ampleur particulière, qui n’est pas comparable, par exemple, à l’Allemagne ou à l’Italie. Lire la suite »

Ron Jacobs : « l’Occident a besoin des terroristes islamistes »

Publié le Mis à jour le

Ron Jacobs

Ron Jacobs. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/08/14/ron-jacobs-the-west-needs-islamic-terrorists/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Que représentent pour vous Frantz Fanon et la Révolution algérienne ?

Ron Jacobs : Frantz Fanon est pour moi un écrivain anticolonialiste qui, peut-être plus que tout autre écrivain familier pour moi, explique la nature du colonialisme et de l’impérialisme européen et américain et ses effets sur le colonisé et le colonisateur. En utilisant ses écritures comme un viseur, je suis capable d’y comprendre les sens psychologiques de l’impérialisme et de la résistance contre celui-ci. Cela vaut pour les situations outre-mer et dans ce que les Black Panthers et d’autres ont appelé la colonie noire interne aux États-Unis. Lire la suite »

Saïd Bouteflika, Layada du GIA et Haddad à la recherche des Pokémon à El Alia

Publié le Mis à jour le

 

Saïd,-Soltani,-Haddad,-Layada1

Pour traduire, clic droit sur le texte

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Nous avons assisté à une agression de plus de la part du clan Bouteflika lors des funérailles de Boualem Bessaih, avec des selfies et des photos-choc de bousboussades distribuées au cours d’un bal d’hypocrites hanté par une kyrielle de morts-vivants assoiffés de la chitta. Cette mascarade funèbre démontre de manière flagrante que le règne du clan mafieux de la famille Bouteflika repose sur son alliance avec l’argent sale et le terrorisme représenté par l’affairiste Layada, chef du  GIA (Groupe Islamique Armé) de sinistre mémoire. Peurs et merveilles. Lire la suite »

Tewfik Hamel : On ne lutte pas contre les moustiques avec une kalachnikov, mais en « expurgeant le marais » qui les soutient.

Publié le Mis à jour le

P160216-11

Tewfik Hamel. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/07/22/tewfik-hamel-we-dont-fight-against-mosquitoes-with-a-kalashnikov-but-in-cleaning-the-swamp-that-support-them/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, Daech n’est-il pas en train d’opérer un retrait tactique notamment en Syrie et en Irak, surtout quand on voit des villes comme Falloujah tomber aussi facilement, ce que les médias occidentaux présentent comme une défaite de Daech ?

Tewfik Hamel : Il est encore tôt de parler de la défaite de Daech. En Syrie, en Irak comme en Libye, ni le pire ni le meilleur n’est inévitable. La situation est très complexe. Ces pays subissent ce que l’on appelle dans le jargon militaire la « guerre parmi les populations » où les concepts traditionnels de la victoire décisive peuvent avoir moins de sens. Dans ce type de conflit, les groupes armés non étatiques de toutes sortes puisent leur force et liberté d’action principalement de leur capacité à manipuler, intimider et mobiliser les populations, et ils le font en utilisant un éventail de méthodes allant de la contrainte à la persuasion. Lire la suite »

Le Professeur Simon Petermann : « La Belgique reste une cible pour les terroristes »

Publié le Mis à jour le

Prof. Petermann

Le Professeur Simon Petermann. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/03/28/professor-simon-petermann-belgium-remains-a-target-for-the-jihadists/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Les attentats de Bruxelles de ce 22 mars étaient-il prévisibles?

Pr. Simon Petermann : Je pense malheureusement que ces attentats étaient prévisibles. Depuis longtemps, la Belgique avec sa population musulmane d’origine nord-africaine et turque parfois importante et concentrée dans certaines villes (Bruxelles, Anvers, Verviers, etc.), est une zone de repli pour les djihadistes. Comme ces populations de condition souvent modeste se sont regroupées dans les mêmes quartiers, elles sont devenues la cible privilégiée de prédicateurs salafistes, souvent venus de pays étrangers. Lire la suite »

Taubira, les moines de Tibhirine, le logement social… et l’Algérie !

Publié le Mis à jour le

actualite2[88169]

Christiane Taubira et Abdelaziz Bouteflika : Rencontre entre colonisés. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Fin décembre, la ministre française de la Justice, Christiane Taubira, a visité l’Algérie où elle s’est permis d’ouvrir à nouveau la plaie de la décennie rouge et noire en évoquant l’affaire des moines de Tibhirine que l’on continue à utiliser comme du foin pour nourrir les ânes en Algérie et ailleurs. Le but de cette énième exhumation du dossier des moines était de faire pression sur une Algérie exsangue du fait des agissements d’une caste de bougnoules colonisés qui s’assument comme tels en étant aux ordres de la France. Lire la suite »