Hezbollah

Eric Draitser : « L’Algérie demeure résolue à lutter contre le terrorisme »

Publié le Mis à jour le

Eric Draitser photo1 (1)

Eric Draitser. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/07/16/eric-draitser-algeria-remains-resolved-to-fight-terrorism/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez étudié le cas du chaos libyen, comment envisagez-vous la sortie de crise dans ce pays ?

Eric Draitser : Malheureusement il n’y a aucune solution réelle au chaos en Libye dans un proche avenir. La guerre terroriste menée par l’OTAN à ce pays a efficacement détruit toutes les institutions politiques, économiques et sociales, de telle façon que tout gouvernement futur devrait utiliser un temps et des ressources énormes pour reconstruire le pays à partir de zéro. Étant donné que le soi-disant « gouvernement » en Libye est plus un symbole politique qu’une direction efficace de l’État, il est peu probable qu’il puisse y avoir une stratégie cohérente concertée pour reconstruire le pays et de ses institutions. Lire la suite »

Publicités

Jason Hirthler: « Algeria is another African target of the West. »

Publié le Mis à jour le

Jason-Hirthler

Jason Hirthler. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is your analysis of the current situation in Syria and Iraq with the rise of Daesh?

Jason Hirthler: The United States has presented the rise of Daesh as a grave threat to Middle Eastern stability and a just cause for humanitarian intervention. In fact, it was the United States and its Saudi, Jordanian, and Turkish allies who have facilitated the rise of Daesh and the Al Nusra Front. Both are descendants of Al Qaeda and have sadly benefited from Western training, funding, and arms. Among other sources, Seymour Hersh’s excellent essay, “The Redirection” from 2007 details the Bush plan to use Sunni radicalism to achieve its regional goals. Obama seems to have continued the policy. Lire la suite »

Jason Hirthler : « L’Algérie est une autre cible africaine de l’Occident. »

Publié le Mis à jour le

Jason-Hirthler

Jason Hirthler. DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/06/12/jason-hirthler-algeria-is-another-african-target-of-the-west/

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse de la situation actuelle en Syrie et en Irak avec la montée en puissance de Daesh ?

Jason Hirthler : Les États-Unis ont présenté la montée de Daesh comme une grave menace pour la stabilité du Moyen-Orient et une juste cause pour l’intervention humanitaire. En fait, ce sont les États-Unis et leurs alliés saoudiens, jordaniens et turcs qui ont facilité la montée de Daesh et le Front Al Nosra. Les deux sont des descendants d’Al-Qaïda et ont malheureusement bénéficié de la formation, du financement et des armes de l’Occident. Parmi les autres sources, l’excellent essai de Seymour Hersh, « La Redirection » de 2007, détaille le plan Bush d’utiliser le radicalisme sunnite pour atteindre ses objectifs régionaux. Obama semble avoir continué cette politique. Lire la suite »

La présidente Cristina Kirchner contre l’influence d’Israël en Argentine

Publié le Mis à jour le

21316-argentina-farmers

La Présidente de l’Argentine, Cristina Kirchner. D.R.

for translate, right click on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

L’Argentine n’a jamais connu une vague de déstabilisation aussi importante que ces dernières semaines, au point où la présidente Cristina Kirchner a été directement ciblée dans une tentative de coup d’Etat élaboré avec l’appui tonitruant des conglomérats médiatiques internationaux, le consortium argentin Clarín et le journal La Nación, tous aux mains des Israéliens. A maintes reprises, Cristina Kirchner a affiché son désaccord avec l’entité sioniste d’Israël, comme elle l’a démontré au cours de la guerre meurtrière de Gaza menée par Netanyahu et l’Etat sioniste en juillet dernier contre la population civile de Gaza. Madame Kirchner avait alors décidé d’ôter la nationalité à tout Juif argentin qui participerait à la guerre contre le peuple palestinien. C’est dire si cette femme d’Etat courageuse a fait bien plus que d’autres chefs d’Etat arabes qui n’ont jamais osé envisager l’idée même de critiquer Israël. La sympathie de la présidente argentine à l’égard de la cause palestinienne et son hostilité à l’entité criminelle d’Israël lui ont valu immédiatement des représailles de la part d’Israël mais aussi des Etats-Unis où le poids du lobby sioniste a toujours été déterminant sur le plan politique et économique. Lire la suite »

The Islamist State, by William Blum

Publié le Mis à jour le

American+Empire_4d9d8c_4236008
D.R.

You can’t believe a word the United States or its mainstream media say about the current conflict involving The Islamic State (ISIS).

You can’t believe a word France or the United Kingdom say about ISIS.

You can’t believe a word Turkey, Saudi Arabia, Qatar, Kuwait, Jordan, or the United Arab Emirates say about ISIS. Can you say for sure which side of the conflict any of these mideast countries actually finances, arms, or trains, if in fact it’s only one side? Why do they allow their angry young men to join Islamic extremists? Why has NATO-member Turkey allowed so many Islamic extremists to cross into Syria? Is Turkey more concerned with wiping out the Islamic State or the Kurds under siege by ISIS? Are these countries, or the Western powers, more concerned with overthrowing ISIS or overthrowing the Syrian government of Bashar al-Assad? Lire la suite »

La résistance palestinienne et l’équation iranienne

Publié le Mis à jour le

General Qassem Soleimani

Le Général major Qassem Suleimani. D.R

For the English version, see here: https://www.oximity.com/article/La-r%C3%A9sistance-palestinienne-et-l-1/translation/en

Plus que jamais, la Résistance palestinienne se trouve en position de force face à l’ennemi sioniste et à ses coups meurtriers qui visent la population civile mais restent sans impact sur la détermination et la capacité offensive des factions de la Résistance engagées dans le combat. Au moment où le peuple de Gaza est massacré par les bombardements sauvages de l’armée sioniste qui démolit systématiquement toutes les infrastructures : maisons, hôpitaux, écoles, mosquées, centrale électrique, plongeant la Bande de Gaza dans une situation humanitaire épouvantable, sans eau ni électricité, ce n’est pas un hasard si diverses déclarations très importantes émanant des responsables iraniens s’enchaînent les unes aux autres, et brisent le silence assourdissant des dirigeants des pays « frères » arabes. Ce fut d’abord l’intervention du Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran, l’Ayatollah Seyyed Ali-Khamenei, qui a déclaré lors de la prière de l’Aïd al-Fitr, à propos d’Israël : « Un chien enragé, un loup sauvage attaque des personnes innocentes, des enfants qui ont perdu leur vie innocemment. Ce que font les dirigeants du régime sioniste est un génocide et une catastrophe historique » et « Le président américain a émis une fatwa pour que la Résistance soit désarmée et qu’elle ne puisse pas répondre à tous ces crimes. Nous disons le contraire : le monde entier, et en particulier le monde islamique, doit armer autant qu’il le peut le peuple palestinien », a-t-il ajouté. Lire la suite »