Honduras

Prof. Tony Kashani: « Either we will change and build solidarity for a better and just world or become extinct »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professor Tony Kashani. DR.

Mohsen Abdelmoumen: If Hillary Clinton becomes president, will the United States have elected a president or a war leader? At the death of Gaddafi, Hillary Clinton said “We came, we saw, he died”. Doesn’t this reference to the sentence of Jules César summarize the personality of Hillary Clinton as a war leader of the empire?

Prof. Tony Kashani: What is most disturbing about that line, which she delivered to a CBS reporter on national TV is that she did it with laughter and demeanor of a conqueror. Let’s bear in mind that this happened literally moments after she learned that the deposed Libyan leader Muammar Qaddafi had been killed. Of course, we know what a disaster that military intervention was, and the aftermath is even worse, costing American and Libyan lives, leaving Libya a failed state with no hope for stability anytime soon. Lire la suite »

Publicités

Prof. Tony Kashani : « Soit nous allons changer et renforcer la solidarité pour un monde meilleur et juste ou bien nous disparaîtrons »

Publié le Mis à jour le

Tony Kashani

Professeur Tony Kashani. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/01/prof-tony-kashanieither-we-will-change-and-build-solidarity-for-a-better-and-just-world-or-become-extinct/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Si Hillary Clinton devient présidente, les États-Unis auront-ils élu un président ou un chef de guerre ? À la mort de Kadhafi, Hillary Clinton a déclaré « Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort ». Cette référence à la phrase de Jules César ne résume-t-elle pas à elle seule la personnalité d’Hillary Clinton en tant que chef de guerre de l’empire ?

Pr. Tony Kashani : Le plus inquiétant dans cette phrase qu’elle a proférée à un journaliste de la télévision nationale CBS, c’est qu’elle l’a fait avec le rire et le comportement d’un conquérant. Tenons compte que ceci est arrivé littéralement quelques instants après qu’elle ait appris que le leader libyen déposé Mouammar Kadhafi avait été tué. Bien sûr, nous savons quel désastre a été l’intervention militaire, et la suite est encore pire, ce qui coûte des vies américaines et libyennes, faisant de la Libye un État défaillant sans espoir de stabilité de sitôt. Lire la suite »