independance

L’héritage des Novembristes vs. le legs désastreux des Bouteflika

Publié le Mis à jour le

Un seul héros

Aujourd’hui, l’Algérie commémore le 5 juillet, date de l’Indépendance du pays. Dans la longue nuit coloniale, des braves se sont levés et ont combattu vaillamment les occupants pour libérer la patrie. Ils ont réussi leur mission historique au prix d’immenses sacrifices. Mais qu’a-t-on fait de l’Algérie ? Après que ces valeureux combattants se soient sacrifiés pour nous donner un pays grand et beau et qui possède tous les atouts pour réussir, des misérables sont venus, suffisants et fiers de leur insignifiance, et ont ruiné le pays, léguant aux jeunes générations un pays exsangue, à l’image d’un président impotent et de sa cour qui est toujours aux affaires. Lire la suite »

Sammy Oussedik : « La matrice porte la responsabilité de ce qui se passe aujourd’hui ».

Publié le Mis à jour le

Sammy Oussedik1

Sammy Oussedik. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre opinion sur ce qui se passe dans notre pays en ce moment, à savoir le départ du général Mediène, la bataille rangée entre les clans où l’on voit par exemple un Haddad attaquer à la fois le général Benhadid et Rebrab, et autres évènements qui secouent la scène nationale ?

Sammy Oussedik : Ce qui se déroule sous nos yeux est l’ultime ajustement d’une séquence politique qui a débuté depuis 2013. En effet, face à une crise multidimensionnelle et inédite dans l’histoire de l’Algérie indépendante, la Matrice a fait ce qu’elle sait faire, à savoir se recomposer afin d’essayer, encore une fois, de muter. Lire la suite »

The massacre of Algerians in Paris October 17, 1961

Publié le Mis à jour le

17 October 1961: Massacre in Paris

In 1961 police in Paris killed over 200 Algerian protesters and threw their bodies into the River Seine. Historian Jean-Luc Einaudi exposed the murders in his book The Battle of Paris. He spoke to Sellouma from France’s New Anticapitalist Party

The protesters killed on 17 October 1961 were calling for Algerian independence. Could you describe the political situation in France leading up to the massacre?

The Algerians were fighting for independence, led by the National Liberation Front (FLN). The war in Algeria had lasted seven years and had serious repercussions within France itself.

France was then home to around 350,000 Algerians—130,000 of whom lived in or near Paris. The FLN had a large French section.

Talks between France and the provisional FLN government were suspended in July 1961. Both sides expected that these talks would eventually resume, and sought to consolidate their positions.

One faction of the French government had been lobbying for a more repressive strategy. In August it was given a free hand.

In France itself raids became much more frequent—particularly from the Auxiliary Police Force (FPA), which was formed of Algerians with a score to settle with the FLN. They tortured people in basements and empty hotels. Lire la suite »