Israël

Daniel Kovalik: “World War III has begun”

Publié le Mis à jour le

The American lawyer and peace activist Daniel Kovalik D.R.

The American lawyer and peace activist visited Donetsk where, he says in this interview, the Ukrainian army bombed a school, a football stadium and a monastery, without the Western media reporting these war crimes. The author of the book « The Plot To Overthrow Venezuela, How The US Is Orchestrating a Coup for Oil » reveals that the US military is directly involved in the war in Ukraine. Interview.

Mohsen Abdelmoumen: You are in Russia at the moment and you are following the conflict in Ukraine. Can you give us an update on the situation in the field?

Daniel Kovalik: I was in Donetsk and can say that the situation there is very stable. While there was some shelling by Ukraine into this area upon civilian targets (e.g., a school, soccer stadium, a monastery), life is now slowly returning to some state of normalcy subsequent to the referendum in September in which voters chose to become a part of the Russian Federation. Russia is engaged in the construction and reconstruction of housing, hospitals, parks and other infrastructure, and people are going about their daily lives.

You assert that there are American troops engaged on the ground in Ukraine. How do you explain this engagement of American troops? Don’t you think this is a serious precedent?

This is a very grave situation indeed. While the Biden Administration claims that these troops are not involved in actual combat, the presence of these troops and their aid to the Ukraine military in training, advising and targeting underscores that this conflict is one between NATO and Russia. In short, this is a signal that World War III has begun, and a greater conflagration has now become very possible.

Lire la suite »

Daniel Kovalik : « La troisième guerre mondiale a commencé ».

Publié le Mis à jour le

L’avocat et militant américain pour la paix Daniel Kovalik. D. R.

L’avocat et militant américain pour la paix s’est rendu à Donetsk où, affirme-t-il dans cet entretien, l’armée ukrainienne a bombardé une école, un stade de football et un monastère, sans que les médias occidentaux aient rapporté ces crimes de guerre. L’auteur de l’ouvrage Le complot pour renverser le Venezuela, Comment les Etats-Unis orchestrent un coup d’Etat pour le pétrole révèle que l’armée américaine est directement engagée dans la guerre en Ukraine. Interview.

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes en Russie en ce moment et vous suivez le conflit en Ukraine. Pouvez-vous nous faire un état des lieux sur l’évolution de la situation dans le terrain ?

Daniel Kovalik : J’étais à Donetsk et je peux dire que la situation y est très stable. Bien que l’Ukraine ait bombardé des cibles civiles dans cette région (par exemple, une école, un stade de football, un monastère), la vie reprend lentement son cours normal après le référendum de septembre, au cours duquel les électeurs ont choisi de faire partie de la Fédération de Russie. La Russie est engagée dans la construction et la reconstruction de logements, d’hôpitaux, de parcs et d’autres infrastructures, et les gens poursuivent leur vie quotidienne.

Vous affirmez qu’il y a des troupes américaines engagées au sol en Ukraine. Comment expliquez-vous cet engagement des troupes américaines ? Ne pensez-vous qu’il s’agit d’un grave précédent ?

La situation est en effet très grave. Bien que l’administration Biden affirme que ces troupes ne sont pas impliquées dans des combats réels, leur présence et l’aide qu’elles apportent à l’armée ukrainienne en matière de formation, de conseil et de ciblage soulignent que ce conflit oppose l’OTAN et la Russie. En bref, c’est un signal que la troisième guerre mondiale a commencé, et qu’une conflagration plus importante est maintenant devenue très possible.

Lire la suite »

Réponse aux eurodéputés à la solde du Makhzen qui attaquent l’Algérie

Publié le Mis à jour le

Raphaël Glucksmann, fils d’André Glucksmann. D. R

Le 16 novembre dernier, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et le commissaire chargé des Affaires étrangères, Josep Borrell, ont reçu une lettre cosignée par 17 députés européens alertant la Commission sur les relations entre l’Algérie et la Russie dans le contexte de la guerre en Ukraine. Cette démarche nous fait penser à celle des députés américains menés par les néoconservateurs que sont le sénateur Marco Rubio et la députée Lisa McClain, qui avaient alerté Antony Blinken sur les liens entre l’Algérie et la Russie, arguant que l’Algérie se fournissait en armement auprès de la Russie. Diable ! Tout le monde semble bien inquiet concernant les achats de l’Algérie en armement. Cette nouvelle initiative, provenant des députés européens cette fois, est conduite par l’ancien Premier ministre lituanien Andrius Kabilius. L’Occident est dirigé par une caste oligarchique d’incompétents et de corrompus, à l’image de cette von der Leyen plagiaire et corrompue qui trimballe toute une batterie de cuisine depuis son passage au ministère de la Défense allemande et qui cumule les conflits d’intérêts avec McKinsey et Pfizer. La corruption qui gangrène ce Parlement européen est connue depuis longtemps. Le lobby israélien et son appendice le lobby du Makhzen marocain soudoient les députés, les politiciens et les fonctionnaires des institutions en Europe et dans le monde pour obtenir leur soutien dans la colonisation que ces entités voyous exercent sur des terres qui ne leur appartiennent pas. Cela nous a été confirmé à plusieurs reprises lors d’interviews que nous avons réalisées avec des eurodéputés. Nous verrons plus bas que cette nouvelle lettre participe à une tentative supplémentaire de nuire à l’Algérie dont les signataires ne sont que des prête-noms, sauf un.

Lire la suite »

Le journaliste canadien Matthew Ehret : «L’ONU est corrompue»

Publié le Mis à jour le

Matthew Ehret

Mohsen Abdelmoumen :  Votre travail montre bien que, à quelques exceptions près (Lincoln, Roosevelt, Kennedy et Trump), tous les présidents américains après Andrew Jackson ont toujours été membres ou sous contrôle de l’élite anglo-américaine, y compris Obama et Biden.  Quels sont les facteurs expliquant que cette oligarchie ait gardé ce niveau d’influence aux Etats-Unis malgré la guerre d’indépendance et pendant plus de 200 ans ?

Matthew Ehret : La réponse comporte à la fois un aspect objectif et subjectif. Du côté subjectif, on peut citer l’omniprésence de faux mythes qui ont été véhiculés et qui ont suscité certains préjugés dans la mentalité contemporaine américaine. Les premiers Américains étaient à l’origine des citoyens britanniques qui ont mené une guerre civile contre l’Empire britannique entre 1776-1783 et le succès de cette lutte a donné naissance à une nouvelle sorte d’identité humaine qui n’avait jamais été exprimée à cette échelle ou à cette magnitude dans l’histoire de l’humanité.

C’était un sentiment de fierté bien mérité, gagné au prix de durs sacrifices. Une grande valeur était accordée à la liberté et à l’indépendance. La considération la plus importante était probablement le fait que l’on croyait que les humains avaient été créés égaux, parce que nous avions été créés à l’image de Dieu et que, de ce fait, les institutions héréditaires étaient reconnues comme obsolètes.

Tout cela était merveilleux, mais ce puissant sentiment de fierté, s’il était perverti, était une épée à double tranchant qui se transformait en un complexe de supériorité proclamant que les États-Unis étaient « la nation exceptionnelle », plutôt que la philosophie plus saine de la « ville sur la colline » exprimée par John Winthrop Jr. qui souhaitait que les Américains deviennent un modèle d’excellence morale pour inspirer le monde.

Le deuxième faux mythe qui a « empoisonné l’esprit du temps » était lié au mythe de l’« individualisme américain ». L’idée que chaque individu citoyen est souverain plutôt qu’un seul dirigeant couronné est une autre excellente idée, mais là encore, comme toutes les idées authentiques, si elles sont perverties, elles peuvent devenir très destructrices.

Lire la suite »

Comment le Makhzen et ses alliés européens volent le phosphate sahraoui

Publié le

Mostefa Terrab, PDG de l’Office chérifien du phosphate. D. R.

Pendant que Bourita déclare que le partenariat entre le Maroc et les pays tiers se fera désormais à l’aune de leur reconnaissance de la «marocanité» du Sahara et que les pays européens, Espagne en tête, s’aplatissent devant les exigences marocaines, il est utile de rappeler certains faits que nous allons développer dans cet article consacré au pillage du Sahara Occidental par le Makhzen avec la complicité des entreprises étrangères et des pays importateurs des richesses sahraouies exploitées par l’entité coloniale du Maroc. Car l’occupation illégale du territoire sahraoui n’est rien d’autre qu’un exemple de ce que le capitalisme engendre : la recherche du profit et au diable les peuples spoliés.

Lire la suite »

Main basse sur les richesses du peuple sahraoui par le Makhzen marocain

Publié le Mis à jour le

Le Sahara Occidental n’est, et ne sera jamais, marocain. D. R.

Le 22 septembre 2022, la Cour africaine des droits humains et des peuples a assené un coup de massue au Makhzen marocain en rendant un arrêt déclarant que l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc est une violation du droit à l’autodétermination et à l’indépendance et que tous les Etats sont dans l’obligation d’aider le peuple du Sahara Occidental dans sa lutte pour l’autodétermination. «Les Etats défendeurs, et en fait, tous les Etats parties à la Charte et au Protocole, ainsi que tous les Etats membres de l’UA ont la responsabilité, en vertu du droit international, de trouver une solution permanente à l’occupation et d’assurer la jouissance du droit inaliénable à l’autodétermination du peuple sahraoui, de ne rien faire qui reconnaîtrait une telle occupation comme licite ou l’empêcherait de jouir de ce droit», lit-on dans la décision (paragraphe 323): https://www.african-court.org/cpmt/storage/app/uploads/public/632/e0f/3ad/632e0f3ad580e748464681.pdf

Lire la suite »

Réponse aux sénateurs et représentants américains à la solde du Makhzen

Publié le

Nancy Pelosi fait partie du gang des huit. D. R.

Depuis quelques jours, les canards marocains se font les gorges chaudes du fait qu’une poignée de députés étatsuniens, 27 sur 435, tant républicains que démocrates et tous soudoyés par l’AIPAC et par le Makhzen, à la tête desquels figure la représentante républicaine néoconservatrice Lisa McClain, ont signé une lettre destinée à Antony Blinken lui demandant d’appliquer des sanctions à l’égard de l’Algérie en raison de ses achats d’armes à la Russie, arguant que ces achats aident à financer le gouvernement russe et sa machine de guerre. La fameuse lettre, sur le site de Lisa McClain, est datée du 29 septembre et comporte une accusation très grave : « Il n’y a pas d’édulcoration, les relations croissantes de l’Algérie avec la Russie constituent une menace pour toutes les nations du monde » : https://mcclain.house.gov/press-releases?ID=86A55993-9A60-4129-ACDC-5D34154A07EA

Lire la suite »