Israël

Carolyn L. Karcher : « Le sionisme a toujours été une idéologie coloniale »

Publié le Mis à jour le

Carolyn L. Karcher. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez participé à la marche sur le Pentagone d’octobre 1967 contre la guerre du Vietnam. Que représentent pour vous ces moments historiques ?

Carolyn L. Karcher : La guerre du Vietnam et le mouvement populaire contre elle ont transformé ma conscience et changé ma vie. Bien que j’aie grandi au Japon et que je ne sois pas venue aux États-Unis avant d’entrer à l’université de Stanford en 1962, j’ai fréquenté une école américaine au Japon qui m’a donné l’endoctrinement standard. Je croyais que les États-Unis étaient un phare de la démocratie avec pour mission de transmettre ses bienfaits à d’autres pays et de les sauver de gouvernements oppressifs. La guerre du Vietnam a brisé cette croyance. La marche sur le Pentagone d’octobre 1967 a été la troisième manifestation contre la guerre à laquelle j’ai participé, mais c’est celle qui a marqué le début de ma rééducation politique. Pendant la nuit que j’ai passée au Pentagone, j’ai vu des soldats portant des masques à gaz et des baïonnettes frapper avec la crosse de leur fusil la tête des manifestants assis pacifiquement et leur donner des coups de pied avec leurs lourdes bottes, tandis que les chefs de la marche nous réitéraient leurs instructions de rester passifs et de ne pas résister. Ce qui m’a permis de surmonter cette expérience terrifiante, c’est la conviction que la presse allait informer le public américain de la façon dont les soldats américains avaient traité les citoyens exerçant leurs droits constitutionnels, et que l’incident donnerait lieu à une enquête et à une réparation. Au lieu de cela, les gros titres du Washington Post du jour suivant indiquaient que « Les troupes font preuve de retenue contre une foule violente ». Il faudra des années avant que la presse américaine ne commence enfin à rapporter la vérité sur la guerre et à donner une image plus sympathique des manifestants anti-guerre. Je ne lirais plus jamais la presse grand public sans esprit critique.

Lire la suite »

William Hanna : « L' »apartness » israélien, cependant, signifie vivre dans une Palestine sans Palestiniens »

Publié le Mis à jour le

William Hanna. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Votre livre « Hiramic Brotherhood: Ezekiel’s Temple Prophesy » est très intéressant et parle entre autres du déni des droits de l’Homme à tout un peuple, le peuple palestinien. Vous y évoquez aussi le nettoyage ethnique pratiqué par l’entité sioniste d’Israël contre le peuple palestinien. Pourquoi les gouvernements occidentaux ferment-ils les yeux sur les crimes abominables de l’entité sioniste d’Israël ? Comment expliquez-vous l’hypocrisie des gouvernements occidentaux concernant la cause juste du peuple palestinien ?

William Hanna : Lorsqu’en novembre 1947, il est devenu évident pour les sionistes que le vote de l’ONU sur la partition de la Palestine serait inférieur à la majorité des deux tiers requise à l’Assemblée générale, ils ont fait de l’obstruction pour obtenir un report jusqu’après Thanksgiving, gagnant ainsi suffisamment de temps pour contraindre les États-Unis à menacer de supprimer l’aide à des nations telles que la Grèce – qui prévoyait de voter contre – afin de modifier leurs votes. Le 29 novembre 1947, l’ONU a voté un plan de partage modifié recommandant la création d’États arabes et juifs indépendants avec un régime international spécial pour la ville de Jérusalem. À l’époque, le consensus général était que la création litigieuse d’Israël avait été autorisée comme un acte conscient et délibéré de compensation de l’Holocauste en raison du sentiment de culpabilité de l’Occident. Depuis lors, la militarisation de l’antisémitisme ou « industrie de l’holocauste » a assuré le silence des politiciens et des gouvernements occidentaux.

Lire la suite »

Jacob Cohen : « Les sionistes sont passés maîtres dans l’art de la propagande »

Publié le Mis à jour le

Jacob Cohen. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre analyse à propos de l’annexion de la Cisjordanie ce 1er juillet ?

Jacob Cohen : Le régime sioniste n’est pas assez fou pour annexer toute la Cisjordanie, car alors il lui faudrait naturaliser tous les Palestiniens. Il veut seulement annexer la Cisjordanie « utile », c’est-à-dire la Vallée du Jourdain, empêchant ainsi un éventuel État palestinien de contrôler ses propres frontières et les grands blocs d’implantations juives. Il continuerait ainsi à disposer d’une main d’œuvre soumise et bon marché, et de la collaboration d’une police palestinienne docile pour maintenir l’ordre colonial.

Lire la suite »

Michael Barker: “Of central importance is that the ongoing battle against capitalism and imperialism is waged internationally”

Publié le Mis à jour le

Michael Barker

Michael Barker. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your opinion, why was Jeremy Corbyn ousted as leader of the Labour Party? Don’t you think that Jeremy Corbyn has paid the price of being a supporter of the Palestinian cause and an anti-Zionist?

Michael Barker: Right until the moment that Corbyn took the mistaken position of volunteering to leave his position as Labour leader he still had the support of the vast majority of his party’s active socialist membership. So, although it is true that he came under immense pressure to resign throughout the duration of his time as Labour leader from the vast majority of his Parliamentary colleagues, it is not strictly true that he was ousted. Corbyn and his parliamentary supporters however failed to seriously encourage the types of actions that would have enabled ordinary Labour members to assert any form of democratic control over Corbyn’s opponents, who to this day still maintain their elected positions within the Parliamentary Labour Party. Lire la suite »

Michael Barker : « Il est essentiel que la lutte constante contre le capitalisme et l’impérialisme soit menée au niveau international »

Publié le Mis à jour le

Michael Barker

Michael Barker. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, pourquoi Jeremy Corbyn a-t-il été évincé de la tête du parti travailliste ? Ne pensez-vous pas que Jeremy Corbyn a payé le fait d’être un soutien de la cause palestinienne et un antisioniste ?

Michael Barker : Jusqu’au moment où Corbyn a pris la position erronée de se porter volontaire pour quitter son poste de leader travailliste, il avait toujours le soutien de la grande majorité des membres socialistes actifs de son parti. Ainsi, s’il est vrai que la grande majorité de ses collègues parlementaires lui ont fait subir d’énormes pressions pour qu’il démissionne pendant toute la durée de son mandat de dirigeant travailliste, il n’est pas totalement vrai qu’il ait été évincé. Corbyn et ses partisans parlementaires n’ont cependant pas réussi à encourager sérieusement les types d’actions qui auraient permis aux membres travaillistes ordinaires d’exercer une forme quelconque de contrôle démocratique sur les opposants de Corbyn, qui, à ce jour, conservent toujours leurs postes d’élus au sein de la délégation parlementaire du Parti travailliste. Lire la suite »

Dr. Raouf Halaby: “All the Gulf Arabs are sleeping in the same bed with Israel”

Publié le Mis à jour le

Raouf Halabi1

Dr. Raouf Halaby. DR.

Mohsen Abdelmoumen: How do you analyze the unconditional support of the United States for Israel’s criminal Zionist entity?

Dr. Raouf Halaby: Unfortunately, American politics has been plagued with bribery in the form of political campaign contributions. Money buys power, access to media, and the ownership of media centers. Whether newspapers or TV, access to and ownership of these forms of communication by special interest groups, gives them the power to control how people think. Hollywood is another means of “brainwashing” people and helping the masses form opinions whose sole purpose is propaganda. Lire la suite »

Dr. Raouf Halaby : «Tous les Arabes du Golfe dorment dans le même lit avec Israël»

Publié le Mis à jour le

Raouf Halabi1

Dr. Raouf Halaby. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Comment analysez-vous le soutien inconditionnel des États-Unis à l’entité sioniste criminelle d’Israël ?

Dr. Raouf Halaby : Malheureusement, la politique américaine a été truffée de corruption sous la forme de contributions aux campagnes politiques. L’argent achète le pouvoir, l’accès aux médias et la possession des centres médiatiques. Qu’il s’agisse des journaux ou de la télévision, l’accès à ces formes de communication et leur appartenance à des groupes d’intérêts particuliers leur donne le pouvoir de contrôler la façon dont les gens pensent. Hollywood est un autre moyen de faire un « lavage de cerveau » aux gens et d’aider les masses à se forger une opinion dont le seul but est la propagande. Lire la suite »