Israël

My journalistic investigation on the Israeli businessman who bleeds Africa (part1)

Publié le Mis à jour le

Dossier – Dan Gertler, le Monsieur Afrique d’Israël ou comment l’Etat hébreu pille notre continent (I)

Dan Gertler

L’Israélien Dan Gertler. D.R.

L’enquête qui suit met en lumière les dégâts occasionnés par le centre impérialiste du capitalisme et du sionisme sur la périphérie livrée à tous les fléaux ravageurs tels que les guerres ethniques, le pillage des ressources, l’esclavage, les massacres et autres calamités, et où sévit le fanatisme sous ses différents aspects, profitant de la fébrilité sentimentale des populations laissées dans l’ignorance, handicap majeur pour l’épanouissement d’un projet viable de prospérité et de modernité, non seulement pour l’Afrique, mais pour toute la planète. Lire la suite »

Publicités

Terrorisme en Algérie et en Egypte : Ansar Beit al-Maqdes est aux Frères musulmans ce que l’AIS est au FIS

Publié le Mis à jour le

AFP_131224_ys1gx_egypte-mansoura-attentat_sn635

L’attentat contre la Sûreté de Mansoura revendiqué par Ansar Beit al-Maqdes. D.R.

Ce que nous avions prévu dans nos articles précédents s’est mis en place : l’Égypte est prise dans la tourmente des attentats kamikazes. On remarque cependant l’apparition d’un nouveau label djihadiste, Ansar Beit al-Maqdes, un groupe jusque-là inconnu qui revendique les attentats. A chaque fois, les Frères musulmans utilisent le procédé du «qui-tue-qui» bien connu des Algériens en accusant l’armée et les services de sécurité, mais lorsque tombe le communiqué de ce groupe revendiquant les attentats, aucun commentaire ne vient de la part de la confrérie qui se confine dans un silence absolu. A quoi rime ce jeu ? Lire la suite »

Edward S. Herman: «Les crimes des Etats-Unis ne sont jamais appelés génocides en Occident»

Publié le Mis à jour le

Image

Edward S. Herman D.R.

Mohsen Abdelmoumen : Quelle est votre position par rapport à la crise syrienne ?

Edward S. Herman : Il s’agit d’une guerre par procuration déguisée en guerre civile qui implique l’intervention de nombreux pouvoirs étrangers, et menée par les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite, Israël et la Russie. L’intervention russe est la plus défendable puisqu’elle apporte son aide à un allié de longue date, la Russie étant la seule amie réelle de la Syrie dans la zone méditerranéenne. Les autres intervenants ont essayé de renverser le pouvoir syrien pour le remplacer par une marionnette à leur solde, et de détruire un Etat souverain qui ne serait plus un rival sérieux pour Israël. C’est une situation terrible pour les Syriens et pour le monde, avec un droit international en lambeaux – spécialement le droit contre les agressions, cœur de la charte des Nations unies – et un peuple en train d’être détruit. Lire la suite »

L’ancien conseiller de Reagan, Paul Craig Roberts : «Barack Obama n’est pas crédible»

Publié le Mis à jour le

Paul-Craig-Roberts1

Paul Craig Roberts : «Obama utilise les mêmes procédés que Bush». D.R.

Notre correspondant à Bruxelles a pu entrer en contact avec l’éminent économiste politique et ancien conseiller du président Ronald Reagan pour connaître sa position sur la guerre imminente que s’apprête à livrer l’establishment américain et son allié français contre la Syrie. Bien qu’ayant été au cœur du système capitaliste dont il est l’un des théoriciens aux Etats-Unis, sa vision du monde a totalement changé face aux périls que traverse notre planète. Cet ancien secrétaire adjoint au Trésor sous Reagan a opéré une rupture totale avec l’idéologie hégémoniste des Etats-Unis. Ce changement de la part d’un homme qui a reçu de nombreux prix économiques et décorations prouve à quel point la réflexion peut amener un individu aussi important et autant honoré soit-il à se transcender en défendant le bien de l’humanité dans sa diversité et non une caste privilégiée ou un pays dominant, fût-il le sien. Le docteur Roberts est un homme très écouté dont les opinions font référence dans les think tanks et les centres de recherche mondiaux. Lire la suite »