John McCain

Robert D. Steele: « The White Helmets were paid to create a false flag chemical attack »

Publié le Mis à jour le

robert-steele-5

Robert David Steele. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Syrian troops with the Russians are gaining ground and are winning the war. What is your reaction to this so-called chemical attack in Syria? How do you think this chemical attack occurs when the US says Assad’s departure is no longer a priority?

Robert D. Steele: The attack was a false flag attack intended to deceive President Donald Trump and his closest advisors.  Lire la suite »

Robert D. Steele : « Les Casques Blancs ont été payés pour créer une attaque chimique sous fausse bannière »

Publié le Mis à jour le

 

Robert-Steele2-copie

Robert David Steele. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Les troupes syriennes coalisées avec les Russes reprennent du terrain et sont en train de gagner la guerre. Quelle est votre réaction par rapport à cette prétendue attaque chimique en Syrie ? Comment, à votre avis, cette attaque chimique se produit-elle alors que les USA déclarent que le départ d’Assad n’est plus une priorité ?

Robert D. Steele : L’attaque était une attaque sous fausse bannière visant à tromper le président Donald Trump et ses conseillers les plus proches. Lire la suite »

Pr. Joseph Natoli: « We need to kill the human »

Publié le Mis à jour le

Joseph Natoli

Pr. Joseph Natoli. DR.

Mohsen Abdelmoumen: Can we evoke the notion of democracy in the United States?

Pr. Joseph Natoli: Who « evokes » and « invokes » it more than the plutocrats who operate behind its screen?

Two levels of operation here: Sovereign power rests with the people who elect representatives who wield that power for them. In terms of what is actually going on, market values have shaped a cultural imaginary more or less commonly shared which feeds a plutocratic regime while at the same time is blind to it.

Because cultural imaginaries float within an ever changing universe of spin and signification, which capitalism itself profits by and cannot escape, market values and plutocracy itself cannot reach an unassailable determinacy. Lire la suite »

Pr. Joseph Natoli : « Nous avons besoin de tuer l’humain »

Publié le Mis à jour le

Joseph Natoli

Pr. Joseph Natoli. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/05/16/pr-joseph-natoli-we-need-to-kill-the-human/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Peut-on évoquer la notion de démocratie aux États-Unis ?

Pr. Joseph Natoli : Qui « l’évoque » et « l’invoque » mieux que les ploutocrates qui opèrent derrière leur écran?

Nous voyons deux niveaux de fonctionnement : le pouvoir souverain appartient au peuple qui élit des représentants qui détiennent le pouvoir pour eux-mêmes. En ce qui concerne ce qui est en cours actuellement, les valeurs marchandes ont façonné un imaginaire culturel plus ou moins communément partagé qui alimente un régime ploutocratique qui lui est en même temps aveugle.

Parce les imaginaires culturels flottent dans un univers dont les effets et la signification sont en constante évolution, dont le capitalisme lui-même tire profit et auquel il ne peut échapper, les valeurs du marché et la ploutocratie elle-même ne pouvant parvenir à une détermination incontestable. Lire la suite »

Thomas S. Harrington: « No new future ever comes out of thin air »

Publié le Mis à jour le

harrington

Dr. Thomas S. Harrington. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In societies under total domination of ultra-liberalism and banks like Goldman Sachs and others, can we still talk about democracy and social justice?

Dr. Thomas Harrington: While I will not say it is impossible, it is certainly very, very difficult to do so in the present context.

The US defeat in Vietnam, followed shortly thereafter by Watergate, truly frightened the US elites. They realized that if the expectation of real democracy–rooted in the simple idea that the government should be accountable to the citizenry–were to continue to grow among the general population of the country as it did in the late 60s and early 70s, their ability to pursue the project of dominating the world’s economy and the world’s resources would be heartily diminished. Lire la suite »

Thomas S. Harrington : « Un nouvel avenir ne sort jamais d’un air raréfié »

Publié le Mis à jour le

harrington

Dr. Thomas S. Harrington. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/05/02/thomas-s-harrington-no-new-future-ever-comes-out-of-thin-air/

Dans des sociétés sous la domination totale de l’ultralibéralisme et des banques comme Goldman Sachs et autres, peut-on encore parler de démocratie et de justice sociale ?

Bien que je ne puisse pas dire que c’est impossible, c’est certainement très, très difficile de le faire dans le contexte présent.

La défaite américaine au Vietnam, suivie peu après par le Watergate, a vraiment effrayé les élites américaines. Elles ont réalisé que si l’attente d’une véritable démocratie – enracinée dans l’idée simple que le gouvernement devrait être responsable devant les citoyens – devait continuer à croître dans la majorité de la population du pays, comme elle l’a fait dans les années 60 et au début des années 70, leur capacité à poursuivre le projet de dominer l’économie et les ressources de la planète dans le monde serait fortement diminuée. Lire la suite »

Un informe sobre la CIA y algunas preguntas

Publié le Mis à jour le

040518_iraqprison_theme_sub

DR.

Tras cuatro años de investigación sobre las actividades de la CIA en el que fueron hackeados computadoras senadores responsables de la investigación, y después de una feroz lucha entre los diferentes clanes dentro de la administración de Estados Unidos, la Comisión de Senado de Estados Unidos acaba de publicar un documento de unas 500 se desliza desde unos 6.300 páginas del informe que revela la tortura por la CIA bajo la administración de George W. Bush tras los atentados del 11 de septiembre de 2001. El informe describe varias técnicas interrogatorio competir crueldad y sadismo, como « comida » rectal, el waterboarding, amenazas de asalto sexual, privación del sueño, el uso del miedo a los insectos, posiciones de estrés, la desnudez forzada, ejecuciones simuladas, violaciones y amenazas de muerte contra la familia, el uso de taladros eléctricos, y otras prácticas bárbaras que la CIA ha utilizado en varios centros de detención en todo el mundo llamado « sitios negros » , se ha reducido en más de 5.000 páginas.  Lire la suite »