Khaled Mechaal

La trahison de Gaza, une histoire arabe

Publié le Mis à jour le

8-23-14-2
Le princeTamim bin Hamad Al Thani avec Mahmoud Abbas et Khaled Mechaal à Doha. D.R.

English version here: https://www.oximity.com/article/La-trahison-de-Gaza-une-histoire-arabe-1/translation/en

Ce qui était prévisible s’est concrétisé : les traîtres des palaces de Doha et d’Istanbul ont volé la victoire, même si elle est symbolique, de la Résistance palestinienne. Khaled Mechaal, valet de l’émir du Qatar et modèle de trahison, nous a confirmé ce que nous pressentions depuis le début en coiffant la couronne de lauriers qui revient de facto aux factions engagées dans le combat, les authentiques Résistants. Nous assistons au triomphe des salonards résidant, peinards, dans des hôtels 5 étoiles climatisés et qui ont sauvé la face d’Israël en lui permettant de poursuivre sa politique d’apartheid en toute tranquillité. Lire la suite »

Publicités

The failure of the game of poker liar of John Kerry in Paris – L’échec du coup de poker-menteur de John Kerry à Paris

Publié le Mis à jour le

par-2759675-jpg_2393069_652x284

John Kerry entouré de ses laquais du Qatar, de la Turquie, de la France, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de l’Italie. D.R.

For the english version, see here:https://www.oximity.com/article/L-%C3%A9chec-du-coup-de-poker-menteur-1/translation/en

La réunion internationale qui s’est tenue ce 26 juillet à Paris en vue d’aboutir à une trêve à Gaza a échoué. Les raisons de cet échec cuisant pour la diplomatie américaine demandent une analyse profonde. En premier lieu, les Américains ont misé sur la médiation du Qatar et de la Turquie pour résoudre le conflit et nous sommes amenés à nous questionner sur les fondements du choix porté sur l’émir des brebis du Qatar et sur le vendeur de durum turc Merdogan (Erdogan) pour solutionner la guerre. Il est à noter également qu’aucune délégation palestinienne n’était présente pour étudier une éventuelle trêve à Gaza, ce qui discrédite cette réunion et la renvoie à ce qu’elle est : une farce concoctée par les USA et ses marionnettes. En outre, l’option du sol français est tout à fait étrange sachant que la France n’a aucune présence significative ni aucune influence au Moyen Orient, si ce n’est son statut d’allié inconditionnel d’Israël et le fait que Laurent Fabius est un sioniste notoire. Les factions palestiniennes étant considérées par les Etats-Unis comme des organisations terroristes, tout ce beau monde craignait-il de prendre des risques en les conviant à Paris ? Pour notre part, le plus grand état terroriste n’est autre que l’Etat sioniste d’Israël, et il est clair que nous sommes loin de la résolution de la crise. Lire la suite »