Libye

David Swanson : «Le gouvernement américain est le plus grand pourvoyeur de violence»

Publié le Mis à jour le

davidimage1

David Swanson. D.R.

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes le plus dynamique et le plus cohérent des activistes anti-guerre aux Etats-Unis aujourd’hui. Comment analysez-vous la situation en Syrie ?

David Swanson : C’est une crise humanitaire majeure. En d’autres termes, il s’agit d’une guerre alimentée de part et d’autre par des armes et des munitions extérieures. Elle ne se réduira que par l’arrêt du flux des armes, un cessez-le-feu, même imparfait au début et un règlement négocié. Cela ne s’améliorera pas tant qu’il y aura escalade ou prolongation de la violence. Dans la perspective du mouvement anti-guerre aux États-Unis, quelque chose d’extraordinaire vient d’arriver. La pression publique a poussé le Parlement britannique à refuser la demande d’intervention du Premier ministre pour la première fois depuis la reddition de Yorktown, et le Congrès américain a suivi pour faire comprendre au président américain que sa demande d’autorisation pour faire la guerre à la Syrie ne passerait pas par le Sénat ou par le Parlement. Lire la suite »