Likoud

Jeffrey Blankfort: « The main beneficiary from the disintegration of Iraq and Syria and the emergence of ISIS has been Israel ».

Publié le Mis à jour le

Jeff Blankfort

Jeffrey Blankfort. DR.

Mohsen Abdelmoumen: What is the real weight of the Zionist organizations, such as the AIPAC and the ADL in the American political life?

Jeffrey Blankfort: It is both considerable and immeasurable and their influence can be felt, if not seen, in every critical sector of American society.  AIPAC and the ADL are only the most well known among a web of powerful political organizations that function on Israel’s behalf  and effectively set the parameters for US Middle East policy although for most of its sixty plus years AIPAC has preferred to limit its public profile to the political class and those who fund it.  There is no lobbying group or combination of groups in the United States or elsewhere that begin to compare with the Zionist network in terms of sheer political power at every level of government, including the courts. Lire la suite »

Jeffrey Blankfort: « Le principal bénéficiaire de la désintégration de l’Irak et de la Syrie et de l’émergence d’ISIS a été Israël ».

Publié le Mis à jour le

Jeff Blankfort

Jeffrey Blankfort. DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/05/30/jeffrey-blankfort-the-main-beneficiary-from-the-disintegration-of-iraq-and-syria-and-the-emergence-of-isis-has-been-israel/

Mohsen Abdelmoumen : Quel est le poids réel des organisations sionistes, telles que l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee) et l’ADL (Anti-Defamation League) dans la vie politique américaine ?

Jeffrey Blankfort : Il est à la fois considérable et incommensurable et leur influence se fait sentir, sinon voir, dans chaque secteur critique de la société américaine. L’AIPAC et l’ADL sont seulement les plus connus au sein d’un réseau d’organisations politiques puissantes qui fonctionnent pour le compte d’Israël et définissent efficacement les paramètres de la politique américaine au Moyen-Orient, bien que pendant la majorité de ses soixante ans et plus, l’AIPAC a préféré limiter son profil public à la classe politique et à ceux qui la financent. Il n’y a pas un groupe de lobbying ou une combinaison de groupes aux États-Unis ou ailleurs qui puissent être comparés avec le réseau sioniste en termes de pouvoir politique pur à tous les niveaux de gouvernement, y compris les tribunaux. Lire la suite »