Makhzen

La cabale anti-Algérie continue

Publié le

Scène de la rue bruxelloise après la rencontre Belgique-Maroc. D. R.

La Belgique est sous le choc depuis ce dimanche 27 novembre, lorsque, l’équipe belge ayant été battue au Mondial par l’équipe du Maroc, les rues du centre de Bruxelles ont été envahies par une nuée de supporters marocains, dont certains étaient cagoulés, qui se sont livrés à une véritable orgie de destruction du mobilier urbain en brandissant le drapeau du Maroc. On a vu des voitures de particuliers incendiées, des abris de bus explosés, des camions de pompiers et des ambulances caillassées, des policiers visés par des jets de pierres, et autres démonstrations de « liesse populaire ». Un journaliste a été blessé au visage par un feu d’artifice et une vidéo circule montrant un individu grimper sur la façade d’un immeuble jusqu’à un balcon du 2e étage pour y décrocher le drapeau belge et le jeter sur la foule sous les acclamations. C’est dire à quel point les Marocains respectent leur pays d’accueil. Bruxelles n’a pas été la seule ville belge à subir cette frénésie destructrice. A Liège, par exemple, un commissariat a été attaqué, des night-shops vandalisés, des abris de bus détruits, et autres débordements du même type. La qualification du Maroc pour la Coupe du monde en 2017 avait déjà entraîné des émeutes en Belgique au cours desquelles 22 policiers avaient été blessés. Ce n’est donc pas une nouveauté. Il y a eu des émeutes également dans certaines villes des Pays-Bas, comme Rotterdam, La Haye et Amsterdam, mais les déprédations ont surtout eu lieu en Belgique.

Lire la suite »

Comment le Makhzen et ses alliés européens volent le phosphate sahraoui

Publié le

Mostefa Terrab, PDG de l’Office chérifien du phosphate. D. R.

Pendant que Bourita déclare que le partenariat entre le Maroc et les pays tiers se fera désormais à l’aune de leur reconnaissance de la «marocanité» du Sahara et que les pays européens, Espagne en tête, s’aplatissent devant les exigences marocaines, il est utile de rappeler certains faits que nous allons développer dans cet article consacré au pillage du Sahara Occidental par le Makhzen avec la complicité des entreprises étrangères et des pays importateurs des richesses sahraouies exploitées par l’entité coloniale du Maroc. Car l’occupation illégale du territoire sahraoui n’est rien d’autre qu’un exemple de ce que le capitalisme engendre : la recherche du profit et au diable les peuples spoliés.

Lire la suite »

Basses manœuvres du Makhzen marocain au Sommet arabe d’Alger

Publié le

Nasser Bourita à la réunion préparatoire des MAE. D. R

Les préparatifs du Sommet arabe organisé à Alger le 1er et le 2 novembre nous ont offert l’occasion d’assister en coulisses à un véritable festival makhzénien pour tenter de parasiter la rencontre pour la seule et unique raison qu’elle se déroule à Alger. Pour l’occasion, Hammouchi a mobilisé une véritable armée de mouches électroniques, les plumitifs anti-algériens habituels, les «experts» et «spécialistes» en tout et en rien, et les félons algériens qui se reconnaîtront et que nous n’avons pas envie de citer tant ils sont insignifiants, pour marteler la propagande du Makhzen à l’encontre de l’Algérie. Tout cet argent gaspillé, en vain, alors qu’il aurait pu servir au peuple marocain plongé dans la misère. Aucune autre délégation présente n’a fait de l’agitation, à part le Maroc. Ils sont comme enragés. C’est à se demander s’il ne faudrait pas tous les vacciner, non pas contre le Covid mais contre la rage. Quoi qu’il en soit, Bourita, relayé par la «presse» marocaine, nous a fait un véritable show pour, finalement, nous dire que Momo VI était très occupé avec son favori et qu’il ne pouvait pas trouver une minute à lui pour venir au Sommet. L’Algérie n’y voit aucun inconvénient et souhaite bien du plaisir au «Commandeur des croyants» avec Abu Azaitar. En fait, cela nous agrée car la terre des martyrs n’a pas à être souillée par la venue d’un monarque débauché et corrompu, doublé d’un ennemi.

Lire la suite »

Hugues Bayet : le député belge qui veut mettre l’Algérie au ban des nations

Publié le

Le député Hugues Bayet jure de servir le… roi du Maroc. D. R.

Nous avons déjà évoqué le lobby marocain très actif à l’étranger pour acheter la complaisance des élus prêts à peser sur leurs institutions pour dorer la pilule du Makhzen et faire passer la colonisation du Sahara Occidental pour une œuvre de bienfaisance. Nous en voyons les effets avec les revirements de certains pays larbins, comme récemment l’Espagne, qui n’hésitent pas à rallier «le plan d’autonomie» concocté par le Makhzen. Nous avons trouvé un élu belge, député fédéral du parti… socialiste, qui défend bec et ongles l’occupation illégale du Sahara Occidental et ne tarit pas d’éloges sur les efforts du Makhzen pour apporter «bien-être et progrès» à la population sahraouie. Ainsi, au cours d’une interview donnée le 22 octobre dernier à un torchon du Makhzen, le député Hugues Bayet s’est présenté lui-même comme étant le président du comité belge de soutien au Sahara («marocain», bien entendu), un «comité qui rassemble des personnalités belges issues de divers horizons du monde académique, économique, social, culturel, syndical et politique».

Lire la suite »

Les sionistes marocains à la rescousse du Makhzen

Publié le

Le roi du Maroc en compagnie de rabbins juifs. D. R.

Le Makhzen se livre à une débauche de gesticulations compulsives pour persuader le monde que le Sahara Occidental est marocain et, dans la foulée, pour tenter de nuire à l’Algérie, soutien inconditionnel du peuple sahraoui. Dans son dernier discours, Mohamed VI avait lancé un appel à la diaspora marocaine, y compris juive, pour qu’elle soutienne la « marocanité » du Sahara. L’appel a été entendu. En effet, mardi 6 septembre, à Larache, s’est tenue une conférence « sur le rôle des Juifs marocains dans la défense de l’intégrité territoriale du Royaume, ainsi que la contribution des autres Marocains du monde ». Ce qui est intéressant dans cet article publié dans un site d’information régional marocain, maptanger.ma, c’est qu’il met en exergue le rôle joué à l’étranger par la communauté marocaine, et le contrôle qui est exercé sur elle par le Makhzen, ce que nous ne cessons de dénoncer dans nos articles. Ainsi, le paragraphe qui suit est très éclairant puisque les participants à cette conférence ont relevé que, nous citons : « la défense de l’intégrité territoriale du Royaume tire sa force et sa large présence de la diplomatie officielle qui a prouvé son efficacité et son fort impact, mais aussi de l’efficacité et du dynamisme des Marocains du monde, dont les juifs marocains qui placent la première cause nationale et leur amour à leur patrie d’origine au centre de leurs préoccupations ». Donc, en clair : lobbying auprès des instances et institutions à l’étranger, et contrôle et activation des ressortissants marocains pour influencer ces mêmes instances et institutions.

Lire la suite »

L’Algérie à la tête d’Afripol

Publié le Mis à jour le

arton52974-57759

Le siège d’Afripol à Alger. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

La naissance d’Afripol à Alger

Le 13 décembre dernier, la Conférence africaine organisée par la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a eu lieu à Alger avec la participation des représentants de 40 pays, de l’Union Africaine et d’Interpol. Les directeurs et inspecteurs généraux de police des pays africains s’étaient réunis en vue de finaliser la création d’une structure réunissant toutes les polices africaines pour une coopération visant à lutter contre la criminalité organisée, la cybercriminalité, le trafic de drogue et d’armes, et le terrorisme auxquelles ces diverses activités sont liées. Cette rencontre avait pour but d’entériner les textes juridiques relatifs à cet organisme qui sera opérationnel en 2016 sous la houlette de la DGSN. Cette nouvelle force africaine imaginée par l’Algérie en 2013 porte le nom d’Afripol et permettra à tous les pays africains de s’accorder dans la lutte contre le terrorisme. Lire la suite »

L’un des enjeux de la riposte du Général Toufik

Publié le Mis à jour le

général-Mediene-1

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Les faits et rien que les faits !

Le général de corps d’armée Mohamed Mediène dit Toufik s’est prononcé dans une lettre à la presse à propos de la condamnation à cinq ans de prison du général-major Abdelkader Aït Ouarabi dit Hassan, patron de la lutte antiterroriste, pour « infraction aux consignes militaires » et s’est exprimé sur l’opération menée par Hassan. Cette opération consistait à infiltrer des groupes terroristes en Libye, notamment l’État islamique, pour récupérer un armement lourd très important tombé entre leurs mains. La mission s’inscrivait dans le cadre de la lutte antiterroriste qui englobe plusieurs services de renseignement à travers le monde, ce qui signifie que plusieurs services ont fourni une grosse somme d’argent en vue de racheter l’armement aux terroristes, dont des missiles sol-air. Lire la suite »