Maroc

Ana Gomes : «Il y a clairement un lobbying pro-Maroc ici au Parlement européen.»

Publié le Mis à jour le

Ana Gomes7

Mme Ana Gomes. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous siégez dans la Sous-commission Sécurité et Défense et dans la Commission spéciale sur le terrorisme au Parlement européen. Que pensez-vous de la coordination européenne en matière de lutte antiterroriste ?

Madame Ana Gomes : Elle s’est beaucoup améliorée depuis 2015, notamment depuis les attentats terroristes en France qui ont touché le Bataclan. Elle existait déjà avant mais c’est surtout à partir du Bataclan que l’échange d’informations entre services de la police et de renseignement s’est développé. Cependant, il reste beaucoup à faire. On n’a pas encore suffisamment attaqué les causes du terrorisme, notamment les raisons de la radicalisation chez les Européens – et je ne parle pas seulement des Européens qui sont partis rejoindre Daech en Syrie et en Irak, mais des Européens qui nous ont attaqués ici, chez nous. La plupart sont nos concitoyens qui sont nés et se sont radicalisés ici, et je pense que cela a beaucoup à voir avec les politiques néolibérales qui se sont complètement désinvesties dans le social, dans l’inclusion sociale, notamment pour les jeunes gens issus des communautés de l’immigration, et donc c’était plus facile pour les groupes terroristes de recruter des gens instables pour n’importe quelle raison. Lire la suite »

Publicités

Wayne Madsen : « La CIA a toujours servi les intérêts de Wall Street »

Publié le Mis à jour le

wayne-madsen2

Wayne Madsen. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/11/24/wayne-madsen-the-cia-has-always-served-the-interests-of-wall-street/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, quand on voit les multiples manifestations anti-Trump aux États-Unis après l’élection de Donald Trump à la présidence, assistons-nous à une révolution colorée ?

Wayne Madsen : Il s’agit de la révolution de couleur classique financée par Soros. Soros finance MoveOn.org, Black Lives Matter, Demos et d’autres de ses groupes pour produire des manifestants et publie même des annonces dans des journaux à la recherche de chauffeurs payés et de coordinateurs de protestation. Lire la suite »

Quand les organes des enfants algériens se retrouvent en Israël

Publié le Mis à jour le

trafic-d'organes-2

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Selon Alison Weir que j’ai récemment interviewée et qui a publié un long article consacré au rôle d’Israël dans le trafic international d’organes humains dans If Americans knew en septembre 2009, l’État sioniste criminel d’Israël a un grand besoin d’organes, ses ressortissants étant peu enclins à faire don de leurs reins, leur foie, leur cœur ou leurs yeux pour des « raisons religieuses ». Un vaste trafic d’organes à l’échelle mondiale a donc été mis en place, et ce, depuis de nombreuses années, avec l’accord tacite des autorités sionistes qui refusent de sanctionner le trafic illégal d’organes humains et la complicité des médecins occupant des postes de direction dans les hôpitaux israéliens, ainsi que des fonctionnaires à différents niveaux. Lire la suite »

Le Professeur Simon Petermann : « La Belgique reste une cible pour les terroristes »

Publié le Mis à jour le

Prof. Petermann

Le Professeur Simon Petermann. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/03/28/professor-simon-petermann-belgium-remains-a-target-for-the-jihadists/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Les attentats de Bruxelles de ce 22 mars étaient-il prévisibles?

Pr. Simon Petermann : Je pense malheureusement que ces attentats étaient prévisibles. Depuis longtemps, la Belgique avec sa population musulmane d’origine nord-africaine et turque parfois importante et concentrée dans certaines villes (Bruxelles, Anvers, Verviers, etc.), est une zone de repli pour les djihadistes. Comme ces populations de condition souvent modeste se sont regroupées dans les mêmes quartiers, elles sont devenues la cible privilégiée de prédicateurs salafistes, souvent venus de pays étrangers. Lire la suite »

L’Algérie à la tête d’Afripol

Publié le Mis à jour le

arton52974-57759

Le siège d’Afripol à Alger. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

La naissance d’Afripol à Alger

Le 13 décembre dernier, la Conférence africaine organisée par la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a eu lieu à Alger avec la participation des représentants de 40 pays, de l’Union Africaine et d’Interpol. Les directeurs et inspecteurs généraux de police des pays africains s’étaient réunis en vue de finaliser la création d’une structure réunissant toutes les polices africaines pour une coopération visant à lutter contre la criminalité organisée, la cybercriminalité, le trafic de drogue et d’armes, et le terrorisme auxquelles ces diverses activités sont liées. Cette rencontre avait pour but d’entériner les textes juridiques relatifs à cet organisme qui sera opérationnel en 2016 sous la houlette de la DGSN. Cette nouvelle force africaine imaginée par l’Algérie en 2013 porte le nom d’Afripol et permettra à tous les pays africains de s’accorder dans la lutte contre le terrorisme. Lire la suite »

L’un des enjeux de la riposte du Général Toufik

Publié le Mis à jour le

général-Mediene-1

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Les faits et rien que les faits !

Le général de corps d’armée Mohamed Mediène dit Toufik s’est prononcé dans une lettre à la presse à propos de la condamnation à cinq ans de prison du général-major Abdelkader Aït Ouarabi dit Hassan, patron de la lutte antiterroriste, pour « infraction aux consignes militaires » et s’est exprimé sur l’opération menée par Hassan. Cette opération consistait à infiltrer des groupes terroristes en Libye, notamment l’État islamique, pour récupérer un armement lourd très important tombé entre leurs mains. La mission s’inscrivait dans le cadre de la lutte antiterroriste qui englobe plusieurs services de renseignement à travers le monde, ce qui signifie que plusieurs services ont fourni une grosse somme d’argent en vue de racheter l’armement aux terroristes, dont des missiles sol-air. Lire la suite »

Le Professeur Simon Petermann : « En Belgique, dès qu’on parle de certains pays et de l’Algérie, il y a une espèce de tabou »

Publié le Mis à jour le

spetermann_parcours

Le Professeur Simon Petermann. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Avec les attentats qui ont secoué Paris et dont la plupart des auteurs sont d’origine belge, ne pensez-vous pas que la Belgique est devenue une véritable plaque tournante du terrorisme en Europe et dans le monde ?

Le Professeur Simon Petermann : J’hésite à utiliser l’expression « plaque tournante ». La Belgique est sans doute une zone de repli, parce que c’est un petit pays que l’on traverse facilement avec une communauté maghrébine assez importante, et les derniers attentats qui se sont produits à Paris et ceux qui se sont produits aussi en Belgique, montrent qu’effectivement la Belgique est quelque part une zone de repli où des cellules djihadistes sont actives. Lire la suite »