néonazisme

Prof. Gary Leupp: « L’impérialisme américain existait avant Daech et lui survivra probablement. »

Publié le Mis à jour le

Gary Leupp

Le Professeur Gary Leupp. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/10/17/prof-gary-leupp-u-s-imperialism-existed-before-daesh-and-will-likely-outlive-it/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Mohsen Abdelmoumen : Comment expliquez-vous qu’Hillary Clinton maintienne sa candidature à la présidence des États-Unis alors qu’elle a perdu un ambassadeur à Benghazi en Libye lorsqu’elle était Secrétaire d’État et qu’elle défraie la chronique avec le scandale de ses emails ?

Pr. Gary Leupp : Clinton est une figure de l’établissement qui a un large soutien de Wall Street, de la direction du Parti démocrate, de la presse US grand public, des fans de son mari l’ancien président des États-Unis, des Afro-Américains qui voient en elle et son mari leurs avocats, et des femmes qui veulent tout simplement voir une « femme forte » au pouvoir. Lire la suite »

Publicités

Domenico Losurdo : «Il faut organiser une résistance contre le mensonge»

Publié le Mis à jour le

Domenico Losurdo. D. R.

Le Professeur Domenico Losurdo D.R.

English version here, on Oximity: https://www.oximity.com/article/Domenico-Losurdo-Il-faut-organiser-une-1/translate/en

Mohsen Abdelmoumen : Comment analysez-vous la situation en Ukraine en ce moment ?

Domenico Losurdo : A Kiev, un président démocratiquement élu a été renversé avec violencelors d’un coup d’Etat organisé, financé et encouragé par l’Occident. Le 3 décembre 2013 déjà, Il Giornale, un quotidien italien d’obédience occidentale et atlantiste éprouvée, reconnaissait qu’un coup d’Etat était en cours en Ukraine, exécuté par des groupes nationalistes encadrés de manière paramilitaire et avec des parrains forts comme les voisins Polonais et la puissante Allemagne. Aucun autre pays dit démocratique n’aurait toléré la violence des manifestants qui cherchaient de manière explicite et déclarée à rendre impossible le fonctionnement des institutions, à bloquer les points névralgiques du pouvoir et à imposer le changement de régime. Lire la suite »