ONU

Prof. Richard Falk : « Israël défie continuellement le droit international »

Publié le Mis à jour le

 

Press Conference  by Special Rapporteur on the situation of human rights in the Palestinian occupied territories since 1967 and Special Rapporteur on the situation of human rights in Myanmar

Prof. Richard Falk. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Vous avez écrit le livre : « Achieving Human Rights ». À votre avis, les nombreuses interventions de l’impérialisme américain sous prétexte de répandre les droits et la démocratie n’ont-elles pas vidé de sa substance le concept même des droits de l’homme ?

Prof. Richard Falk : Je mettrais l’accent sur les effets dévalorisants de la désastreuse intervention impériale américaine et de l’occupation subséquente de l’Irak à partir de 2003. Surtout quand l’allégation de cacher des stocks d’armes de destruction massive s’est révélée fausse, les États-Unis ont justifié l’intervention en tant que libération classique du peuple irakien, une pratique de ce qu’on appelait la «promotion de la démocratie». Plus tôt encore, le gouvernement américain a tenté de justifier son intervention en faveur du changement de régime en Afghanistan comme bénéfique pour les femmes, comme une entreprise qui a été décrite sous le titre de «l’émancipation des femmes.» Comme avec l’Irak, l’intervention en Afghanistan a provoqué des souffrances massives au peuple du pays et a remis en cause toutes les affirmations selon lesquelles les droits de l’homme et la démocratie pourraient être obtenus par une intervention militaire. Lire la suite »

Publicités

Brian Cloughley : « La plus grande réussite de Mr. Trump serait de s’engager dans des discussions positives avec la Russie et la Chine »

Publié le Mis à jour le

5514097ed829d

Brian Cloughley. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/11/13/brian-cloughley-the-greatest-achievement-of-mr-trump-would-be-engage-in-positive-discussions-with-russia-and-china/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Ne pensez-vous pas que nous sommes dans la continuité de la guerre froide entre les USA et ses alliés de l’Otan d’un côté et la Chine et la Russie de l’autre, et qui a intérêt à provoquer une confrontation entre ces hyper-puissances ?

Brian Cloughley : Ce n’est pas tant une continuation qu’une résurrection de la Guerre Froide. Après la dissolution du Pacte de Varsovie en mars 1991, l’OTAN, bien que dépourvue de toute raison de poursuivre son existence, a réussi à continuer et a ajouté en 1999 la Pologne, la République tchèque et la Hongrie à ses 16 membres. Comme l’a souligné la BBC, ces pays sont devenus « les premiers pays de l’ancien bloc soviétique à rejoindre l’OTAN, en avançant les frontières de l’alliance de quelque 400 miles vers la Russie. » À juste titre, Moscou s’est demandé ce que diable l’alliance militaire d’US-NATO pouvait être en train de planifier. Lire la suite »

Noureddine Boukrouh : « C’est un nouvel écrasement de l’Algérie »

Publié le Mis à jour le

6a01156fb0b420970c01b8d0a5afd6970c-800wi

M. Noureddine Boukrouh. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Dans vos nombreux écrits, vous faites un diagnostic accablant et sans concession de la situation politique et économique de notre pays, l’Algérie. Pourriez-vous nous en dire davantage ?

Noureddine Boukrouh : Un diagnostic est d’abord un état des lieux. Il peut être aussi la recherche d’une pathologie ou la scanographie d’un dysfonctionnement. Quoiqu’il en soit, ce n’est ni l’appareil ni l’instrument qui est accablant mais la réalité scannée, décrite et mesurée. Lire la suite »

Prof. Gary Leupp: « L’impérialisme américain existait avant Daech et lui survivra probablement. »

Publié le Mis à jour le

Gary Leupp

Le Professeur Gary Leupp. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/10/17/prof-gary-leupp-u-s-imperialism-existed-before-daesh-and-will-likely-outlive-it/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 
 

Mohsen Abdelmoumen : Comment expliquez-vous qu’Hillary Clinton maintienne sa candidature à la présidence des États-Unis alors qu’elle a perdu un ambassadeur à Benghazi en Libye lorsqu’elle était Secrétaire d’État et qu’elle défraie la chronique avec le scandale de ses emails ?

Pr. Gary Leupp : Clinton est une figure de l’établissement qui a un large soutien de Wall Street, de la direction du Parti démocrate, de la presse US grand public, des fans de son mari l’ancien président des États-Unis, des Afro-Américains qui voient en elle et son mari leurs avocats, et des femmes qui veulent tout simplement voir une « femme forte » au pouvoir. Lire la suite »

Harry Clark : « le sionisme a apporté une puissante contribution de radicalisation. »

Publié le Mis à jour le

unnamed

Harry Clark. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/08/05/harry-clark-zionism-has-made-a-powerful-radicalizing-contribution/

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Mohsen Abdelmoumen : Que pensez-vous des récentes révélations de Wikileaks qui ciblent certains Etats et pas d’autres ? Pensez-vous qu’il y ait un agenda caché derrière ces révélations ?

Harry Clark : Cette accusation a été lancée depuis que Wikileaks est devenu célèbre il y a environ cinq ans, en raison des fuites de Chelsea Manning et de la poursuite douteuse de Julian Assange par les autorités suédoises. Toute fuite de Wikileaks pour critiquer les États-Unis ou d’autres gouvernements reflète tout simplement la fuite sélective des informations classifiées par les Etats-Unis et d’autres gouvernements pour faire avancer leurs agendas. Lire la suite »

Robert Fantina : « Hillary Clinton est une menace pour la paix et la justice dans le monde ».

Publié le Mis à jour le

Photo of Robert Fantina - May 4, 2015

Robert Fantina. DR.

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

English version here: https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2015/05/15/robert-fantina-hillary-clinton-is-a-threat-to-peace-and-justice-throughout-the-world/

Mohsen Abdelmoumen : Il y a eu Ferguson et ensuite Baltimore ; les Etats-Unis vivent des émeutes quasi quotidiennes. Quelle est votre analyse concernant ces scènes de chaos aux Etats-Unis ?

Robert Fantina : Ferguson et Baltimore sont juste deux des nombreux épisodes aux États-Unis où des policiers blancs ont tué les hommes noirs non armés, souvent en toute impunité. Ceci est la suite d’une longue, injuste et très laide tradition dans le pays. Il y a plusieurs générations, les Noirs étaient lynchés (pendus) dans la partie sud des États-Unis pour la seule raison qu’ils étaient noirs. Ces lynchages étaient suivis par de grandes foules qui semblaient voir ces meurtres comme un divertissement. Personne n’a jamais été condamné pour aucun de ces crimes horribles. Lire la suite »

La diplomatie algérienne du dialogue inter-malien au dialogue inter-libyen

Publié le Mis à jour le

mnla-mediation-alger-accord-hamdi-mongiDe dr.à g., Ramtane Lamamra, Ministre algérien des Affaires étrangères et Bilal Ag Acherif, Secrétaire général du MNLA, DR

for translate, right click on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

La diplomatie algérienne a réussi le tour de force, quasiment impossible à réaliser, de réunir autour de la table des négociations tous les protagonistes impliqués dans la crise malienne. Ces pourparlers de huit mois ont été finalisés à Alger par un accord d’une importance capitale, constituant le premier jalon dans la voie vers la stabilité au Mali, et ce, malgré les tentatives incessantes de certains pays et forces occultes de faire capoter ces accords salués aujourd’hui par la communauté internationale. Parallèlement, l’Algérie a initié l’entame des discussions entre les belligérants libyens, alors que la Libye, où la présence de l’Etat est inexistante, est devenue un territoire hors contrôle et la source de tous les dangers. Les différents acteurs libyens qui s’affrontent dans une guerre civile qui dure depuis 2011 ont accepté la médiation algérienne. L’Etat algérien a toujours privilégié les solutions politiques parce que ce sont les seules qui perdurent dans le long terme, contrairement aux interventions militaires, surtout les frappes aériennes, qui ne rapportent aucun résultat tangible, entraînant au contraire destruction et désolation. Lire la suite »