Sahel

Michel Rogalski: « Today, it can be argued that the forms taken by globalization have become criminogenic »

Publié le Mis à jour le

rogalski

Michel Rogalski. DR.

Mohsen Abdelmoumen: In your opinion, what are the real issues of rapprochement between Turkey and Russia?

Michel Rogalski: It is a temporary alliance that perhaps will not stand the test of time, even if a dimension of the alliance focuses on sustainable aspects, as the energy chapter that assumes a long industrial cooperation to succeed. The two countries need to get out of their relative isolation, so all pushes them for now to get closer. Determined from longtime, the Erdogan’s visit to Moscow was « boosted » by the coup attempt in Turkey and not much solidarity reaction of Western countries or of European Union and NATO. Lire la suite »

Michel Rogalski: « Aujourd’hui, on peut avancer que les formes empruntées par la mondialisation sont devenues criminogènes ».

Publié le Mis à jour le

rogalski

Michel Rogalski. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/09/13/michel-rogalski-today-it-can-be-argued-that-the-forms-taken-by-globalizationhave-become-criminogenic/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : À votre avis, quels sont les véritables enjeux du rapprochement entre la Turquie et la Russie ?

Michel Rogalski : Il s’agit d’une alliance conjoncturelle qui ne tiendra peut-être pas l’épreuve du temps, même si une dimension de l’alliance porte sur des aspects durables, comme le volet énergétique qui suppose pour aboutir une longue coopération industrielle. Les deux pays ont besoin de sortir de leur relatif isolement, donc tout les pousse dans l’immédiat à se rapprocher. Décidée de longue date la visite d’Erdogan à Moscou a été « dopée » par la tentative de coup d’Etat en Turquie et la réaction peu solidaire des pays occidentaux ou de l’Union européenne et de l’Otan. Lire la suite »

Tewfik Hamel: We don’t fight against mosquitoes with a Kalashnikov, but in « cleaning the swamp » that support them

Publié le Mis à jour le

P160216-11

Tewfik Hamel. DR.

Mohsen Abdelmoumen: According to you, Daesh is it not operating a tactical retreat in particular in Syria and in Iraq, especially when we see cities as Falloujah falling so easily, what the western media present as a defeat of Daesh?

Tewfik Hamel: It’s still early to speak about the defeat of Daesh. In Syria, in Iraq as in Libya, neither the worst nor the best is inevitable. The situation is very complex. These countries are experiencing what is called in military jargon « war amongst the populations » where traditional concepts of the decisive victory may have less meaning. In this type of conflict, non-state armed groups of all kinds, draw their strength and freedom of action mainly of their capacity to manipulate, intimidate and mobilize populations, and they do this by using a variety of methods ranging from constraint to persuasion. Lire la suite »

Tewfik Hamel : On ne lutte pas contre les moustiques avec une kalachnikov, mais en « expurgeant le marais » qui les soutient.

Publié le Mis à jour le

P160216-11

Tewfik Hamel. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/07/22/tewfik-hamel-we-dont-fight-against-mosquitoes-with-a-kalashnikov-but-in-cleaning-the-swamp-that-support-them/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : D’après vous, Daech n’est-il pas en train d’opérer un retrait tactique notamment en Syrie et en Irak, surtout quand on voit des villes comme Falloujah tomber aussi facilement, ce que les médias occidentaux présentent comme une défaite de Daech ?

Tewfik Hamel : Il est encore tôt de parler de la défaite de Daech. En Syrie, en Irak comme en Libye, ni le pire ni le meilleur n’est inévitable. La situation est très complexe. Ces pays subissent ce que l’on appelle dans le jargon militaire la « guerre parmi les populations » où les concepts traditionnels de la victoire décisive peuvent avoir moins de sens. Dans ce type de conflit, les groupes armés non étatiques de toutes sortes puisent leur force et liberté d’action principalement de leur capacité à manipuler, intimider et mobiliser les populations, et ils le font en utilisant un éventail de méthodes allant de la contrainte à la persuasion. Lire la suite »

Dr. William B. Quandt : « L’Algérie doit réussir sa prochaine transition du pouvoir »

Publié le Mis à jour le

Dr. W. Quandt

Dr. William B. Quandt. Dr.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/05/20/dr-william-b-quandt-algeria-has-to-get-through-its-next-transition-of-power/

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Pourquoi le Dr. Quandt s’est-il intéressé à l’Algérie, notamment à travers ses deux livres Between Ballots and Bullets: Algeria’s Transition from Authoritarianism, et Revolution and Political Leadership: Algeria, 1954-1968 ?

Dr. William B. Quandt : J’étais étudiant en France en 1961, juste au moment où la guerre d’Algérie touchait à sa fin. Quelques années plus tard, j’étais étudiant diplômé du MIT (ndlr Massachusetts Institute of Technology) et je me suis intéressé à la façon dont les pays nouvellement indépendants se développeraient. J’ai décidé d’étudier l’Algérie, en partie parce que je parle plus ou moins couramment le français, et je me suis intéressé à la question de savoir comment une révolution peut devenir un État. Lire la suite »

Ben Schreiner : « Vous ne pouvez simplement pas avoir la démocratie à la maison et l’impérialisme à l’étranger ».

Publié le Mis à jour le

schreiner

Ben Schreiner. DR.

English version here:https://mohsenabdelmoumen.wordpress.com/2016/02/07/ben-schreiner-you-simply-cant-have-democracy-at-home-and-imperialism-abroad/ 

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Pourquoi qualifiez-vous l’année 2016 d’année de la barbarie dans un de vos articles ?

Ben Schreiner : En réalité, nous avons vécu bien plus d’une décennie de barbarie, depuis que les États-Unis l’ont lâchée sur le monde avec le lancement en 2001 de leur “guerre globale contre le terrorisme”. 2016 semble cependant se diriger vers une aggravation dangereuse de cette barbarie. L’économie mondiale, jamais complètement remise de l’accident de 2008, est une nouvelle fois grandement en péril. Aujourd’hui, tous les voyants de la récession clignotent pour quiconque veut les voir. Lire la suite »

Taubira, les moines de Tibhirine, le logement social… et l’Algérie !

Publié le Mis à jour le

actualite2[88169]

Christiane Taubira et Abdelaziz Bouteflika : Rencontre entre colonisés. DR.

to translate, click right on the text

por traducir, haga clic derecho sobre el texto

per tradurre, cliccate a destra sul testo

щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Fin décembre, la ministre française de la Justice, Christiane Taubira, a visité l’Algérie où elle s’est permis d’ouvrir à nouveau la plaie de la décennie rouge et noire en évoquant l’affaire des moines de Tibhirine que l’on continue à utiliser comme du foin pour nourrir les ânes en Algérie et ailleurs. Le but de cette énième exhumation du dossier des moines était de faire pression sur une Algérie exsangue du fait des agissements d’une caste de bougnoules colonisés qui s’assument comme tels en étant aux ordres de la France. Lire la suite »