Saïd Bouteflika

Ali Benouari: « I warned against the risk of Algeria collapse »

Publié le Mis à jour le

Ali Benouari1

Ali Benouari. DR.

Mohsen Abdelmoumen: You are an economist and a former minister of the Algerian Treasury, what are, according to you, the economic prospects of Algeria?

Ali Benouari: They are extremely bad. Do not rely on the forecasts of official growth rates, or even those, slightly less optimistic, of the IMF or the World Bank. The Algerian model is indeed extremely extrovert. It is based on oil and gas, which weigh more than 50 pc in the GDP and 97 pc of the exports which finance directly or indirectly three quarters of the State budget. Yet, the oil and gas income does not stop diminishing, as a result of the reduction in the deposits of Hassi R’mel and Hassissi Messaoud, downward pressure on prices and rising domestic consumption, which is boosted by direct and indirect subsidies. Lire la suite »

Ali Benouari : « J’ai mis en garde contre le risque d’effondrement de l’Algérie »

Publié le Mis à jour le

Ali Benouari3

Ali Benouari. DR.

English version here

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Mohsen Abdelmoumen : Vous êtes un économiste et un ancien ministre au Trésor algérien, quelles sont d’après vous les perspectives économiques de l’Algérie ?

Ali Benouari : Elles sont extrêmement mauvaises. Ne vous fiez pas aux prévisions de taux de croissance officielles, ni même celles, un peu moins optimistes, du FMI ou de la Banque mondiale. Le modèle algérien est en effet extrêmement extraverti. Il est basé sur le pétrole et le gaz, qui pèsent pour plus de 50% dans le PIB et 97% des exportations qui financent directement ou indirectement les trois quarts du budget de l’État. Or, la rente pétrolière et gazière ne cesse de s’amenuiser, par suite de la baisse des gisements de Hassi R’mel et Hassissi Messaoud, des pressions à la baisse des prix et à la hausse de la consommation intérieure, qui est dopée par les subventions directes et indirectes. Lire la suite »

Saïd Bouteflika s’offre une caméra cachée

Publié le Mis à jour le

DIA-Bouteflika-660x330 Saïd Bouteflika en plein tournage. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

En plein Ramadan et sur fond de polémique autour des chaînes poubelles et des caméras cachées qui ne font rire personne et qui reflètent la violence et les instincts les plus bas, le calife autoproclamé Saïd Bouteflika a utilisé une caméra cachée débile déféquée par la chaîne tv ordurière de son larbin Mohamed Mokadem, alias Anis Rahmani, dont tout le monde connaît la bassesse et le larbinisme, el rokhs, à l’image de bien d’autres journaleux et « hommes » des médias qui mangent tous dans la main de Saïd et qui sont les relais de la fratrie du régime corrompu des Bouteflika. L’acteur principal de cette émission étron était Rachid Boudjedra qui s’est humilié lui-même en participant à la régression nationale. Lire la suite »

Saïd Bouteflika, Haddad, Bouchouareb : le ciment de la corruption en Algérie

Publié le Mis à jour le

Sans-titre-1

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Si l’Algérie vit une crise politique majeure après le scandale des élections du 4 mai qui sont un véritable attentat à la pudeur, un viol organisé par des personnages sans honneur, des traîtres de la nation, comme Ould Abbes le faux moudjahid ou Ouyahia le chef des oligarques et leur entourage respectif, tous corrompus jusqu’à la moelle, ce n’est pas mieux sur le plan économique. Des entreprises publiques sont bradées, brisées, vendues aux oligarques, dont je rappelle qu’ils sont présents dans le Parlement illégitime avec plus de 70 députés qui proviennent du FCE d’Ali Haddad el kharay. J’ai toujours dit que ces élections n’allaient rien régler mais consacreraient la crise. Lire la suite »

Ould Kaddour, Ould Abbes, Tahkout, personnages répugnants du règne calamiteux des Bouteflika

Publié le Mis à jour le

Le-trio

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Comme je l’ai souvent affirmé, l’Algérie continue à patauger dans les marécages de l’absurde et de la médiocrité. Chaque jour apporte son lot de scandales et de turpitudes dans une indifférence quasi générale. Les sorties des responsables politiques irresponsables frisant le burlesque ne font qu’enfoncer davantage le pays exsangue par le règne de la fratrie Bouteflika. Il est évident que les prochaines élections législatives ne serviront à rien d’autre qu’à permettre aux adeptes de la chkara et de la mangeoire de s’empiffrer un peu plus tout en offrant une image démocratique illusoire aux yeux de l’étranger. Lire la suite »

Élections législatives de la chkara en Algérie : tous à la mangeoire !

Publié le

gateau_572579721

L’Algérie: chacun veut sa part de gâteau. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

Ces derniers temps, le peuple algérien est assommé par des déclarations sans contenu ni importance de la part de certains porteurs de costume-cravate qui évoluent dans le souk de la « boulitique » en Algérie – parce qu’il faut bien reconnaître qu’il n’y a pas de politique dans notre pays, donc j’appellerai ces gesticulations de la boulitique. Et bien entendu, ces déclarations sont immédiatement relayées par les médias qui sont d’une médiocrité crasse, qui n’ont aucune influence et qui ne font que ramasser les miettes que leur distribue Hamid Grine, la pute de la pub. Lire la suite »

Ahmed Ouyahia le chef des oligarques en Algérie

Publié le

ouyahia-haddad-1

Ouyahia le chef des oligarques et Haddad le prête-nom. DR.

To translate, click right on the text

Por traducir, haga clic derecho sobre el texto

Per tradurre, cliccate a destra sul testo

Um zu übersetzen, klicken Sie rechts auf den Text

Щелкните правой кнопкой мыши на тексте, чтобы перевести

Για να μεταφράσετε, κάντε δεξί κλικ στο κείμενο

 

Quand Ahmed Ouyahia a scandé avec cynisme « vive l’oligarchie algérienne !» lors d’une activité de son parti, personne à ce moment-là n’avait deviné ce que cela signifiait réellement. Maintenant que les masques sont tombés, qu’il s’est révélé le seul et unique soutien d’Ali Haddad, dépassant en cela Saïd Bouteflika qui, lui, n’a pas de projet politique, Ahmed Ouyahia étale ses ambitions au grand jour. Lire la suite »